Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus ou, pourquoi pas, de créer leur propre blog...
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.


jeudi 12 juin 2014

Abracadabra mathématique


Source : www.birdsdessines.fr

lundi 9 juin 2014

Deux stratégies révolutionnaires en théorie des jeux

Un article en deux parties qui explique deux stratégies étonnantes :

  1. Première partie
  2. Seconde partie
Source : Science étonnante

dimanche 8 juin 2014

Corrélation ne veut pas dire cause

Le petit article These Hilarious Charts Will Show You Exactly Why Correlation Doesn't Mean Causation montre sur des exemples percutants que l'existence d'une corrélation entre deux événements ne signifie pas forcément qu'ils sont liés. Par exemple:

vendredi 6 juin 2014

Try and touch my asymptote

Try and touch my asymptote est un blog que j'ai découvert récemment. Il est en anglais, mais très intéressant.

jeudi 5 juin 2014

Au féminin, l'ouragan tue davantage

Une étude américaine démontre que les ouragans qui portent un nom féminin font beaucoup plus de victimes que ceux qui ont un nom masculin.

Les ouragans qui portent un prénom féminin sont trois fois plus meurtriers que ceux ayant un nom masculin, affirme une étude parue lundi aux Etats-Unis. La population aurait tendance à sous-estimer la force des cyclones avec des prénoms féminins.
Depuis les années 1970, les centres de météorologie ont décidé, pour éviter d'être taxés de sexisme, de baptiser les ouragans d'un prénom tantôt féminin, tantôt masculin selon un système déterminé à l'avance. Avant cela, l'on baptisait ces dépressions avec un prénom féminin, selon la croyance populaire que les humeurs des femmes sont aussi imprévisibles que les tempêtes.
Le résultat de ce changement d'appellation a eu des conséquences mortelles, affirme l'étude. Elle est parue dans les Proceedings of the National Academy of Sciences et revient sur les ouragans qui se sont abattus sur les Etats-Unis entre 1950 et 2012.
«Un ouragan avec un nom à consonance masculine cause en moyenne 15,15 morts tandis qu'un ouragan avec un nom féminin tue environ 41,84 personnes», précise l'étude. «En d'autres termes, rebaptiser en Eloise un ouragan portant le nom de Charley peut entraîner trois fois plus de victimes», constate la recherche.

Katrina exclue

Les auteurs de la recherche ont exclu l'ouragan Katrina (2005) et Audrey (1957) à cause du nombre très élevé de victimes, qui aurait faussé le résultat de leurs calculs.
«Quand il s'agit d'évaluer l'intensité d'une tempête, les gens ont tendance à reporter leurs a priori sur les hommes et les femmes», explique l'un des auteurs, Sharon Shavitt, professeur en marketing.
«En conséquence, les tempêtes avec un nom de fille, spécialement celles qui portent des noms très féminins comme Belle ou Cindy, paraissent plus douces et moins violentes».
Interrogées, des personnes ont indiqué que d'éventuelles tempêtes appelées Christina, Alexandra ou encore Victoria, leur ont paru moins dangereuses que si elles avaient été baptisées Christopher, Alexander ou Victor.
«C'est une découverte terriblement importante», estime Hazel Rose Markus, une enseignante en sciences du comportement à l'université de Stanford. «Cela prouve à quel point nos associations d'idées dirigent nos actions».
L'étude conclut qu'il est nécessaire d'«inventer un nouveau système d'appellation pour réduire l'influence des préjugés sur l'évaluation des ouragans et permettre une amélioration de la préparation».

(ats/Newsnet)

mercredi 4 juin 2014

Le cadran des trois neufs


Peut-on graduer ainsi un cadran d’horloge avec d’autres chiffres que le 9 ?

Réponse sur le blog du Dr Goulu.

mardi 3 juin 2014

Cours de Marcel Délèze

De nombreuses ressources pour les maths (niveau lycée et culture générale) sont disponibles sur le site de Marcel Délèze.

lundi 2 juin 2014

Citation de Donald Knuth

Science is what we understand well enough to explain to a computer. Art is everything else we do.

La science est ce que nous comprenons assez bien pour l'expliquer à un ordinateur. L'art, c'est tout ce que nous faisons d'autre.

Donald Ervin Knuth

dimanche 1 juin 2014

Comment gagner à pierre-papier-ciseaux (presque) chaque fois


On aurait pu prendre le célèbre jeu pierre-feuille-ciseaux pour une affaire de chance et de hasard. On aurait pu croire, ainsi, que chaque joueur choisissait de manière aléatoire l'un de ces trois signes, ou même qu'ils apparaissaient à intervalles réguliers au cours d'une partie, en suivant un logique équilibre statistique. D'après le Washington Post, qui relaie une vaste étude réalisée sur ce jeu par les scientifiques de l'université chinoise de Zhejiang, il n'en est rien.
En réalité, notre choix reposerait la plupart du temps sur deux schémas. Lorsqu'on gagne, on conserve le même signe. Et lorsqu'on perd, on en change, en optant pour le signe suivant en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre : pierre, puis feuille, puis ciseaux, puis pierre, etc. Pour être plus clair, la journaliste du Washington Post donne un exemple :

1er round : Emilie joue feuille, je joue pierre. Elle gagne.
2e round : Emilie joue de nouveau feuille, je change pour feuille. Ex-æquo.
3e round : Emilie change pour ciseaux, je change pour ciseaux. Ex-æquo, je perds le tour.

Reste à parvenir, pour les joueurs les plus habiles, à anticiper les choix de son adversaire en suivant ces réactions prédictibles, et avec la rapidité requise. L'étude, conclut l'article, livre plus généralement des enseignements sur la manière dont nos prises de décision les plus basiques peuvent être conditionnées par certains mécanismes mentaux.

Source : Big Browser

vendredi 30 mai 2014

Zéros des fonctions dans Exo7


Voir les 3 parties sur Youtube.

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 >