Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

samedi 30 juillet 2011

Sumoku


Sumoku est un jeu simple d'Asmodée dans lequel les joueurs construisent ensemble une grande grille de chiffres.
Au début de la partie, chaque joueur pioche 8 jetons numérotés, puis on lance le dé. Le résultat indique le chiffre clef (3, 4 ou 5).
Votre mission, si vous l’acceptez, est d’additionner les chiffres de vos jetons de manière à former une combinaison égale à un multiple du chiffre clef. Ensuite, vous placez votre combinaison de jetons dans la grille commune avant de compter vos points.
Boostez votre score en plaçant un maximum de jetons à cheval entre lignes horizontales et verticales afin de remporter à chaque fois les points cumulés des deux lignes !

Tester en ligne

vendredi 29 juillet 2011

Grand pénis, grand PIB ?

Selon un économiste de l'Université de Helsinki, il existe une corrélation entre la taille du sexe des mâles d'un pays et le PIB dudit pays.
Expliquer la croissance économique d’un pays est certes peu aisé. Mais de là à imaginer qu’il existe un lien avec la taille du pénis de ses habitants… C’est pourtant l’idée qu’a eue un chercheur de l’Université d’Helsinki en Finlande.
Tatu Westling, doctorant au sein du département d’études économiques et politiques, a en effet décidé de tester l’hypothèse selon laquelle la taille moyenne du pénis en érection des habitants d’un pays est liée au niveau de PIB du dit pays…
Et, croyez le ou pas, l’étude a prouvé qu’il existait bel et bien une corrélation entre les deux facteurs! Selon Westling, la taille optimale du pénis pour une économie en bonne santé est de 13,5 centimètres. Au-dessus de 16 centimètres ou en dessous de 12 centimètres, il observe une nette chute du PIB. Autre résultat surprenant: «L’organe masculin est associé de manière plus marquée à la croissance économique que le type de régime politique d’un pays.»
«Bien que les résultats restent indicatifs à ce stade, l'hypothèse de l'organe masculin explorée ici résiste à une panoplie de contrôles exhaustifs et s'appuie sur des corrélations étonnement fortes», affirme l’économiste.
Reste qu’il existe un biais important à cette étude : obtenir des données fiables sur la taille du pénis est difficile. Westling a utilisé les données d’une carte mondiale de la taille du pénis, mise en ligne en mars dernier par le site Targetmap. Or, les données se basent aussi bien sur des chiffres des autorités sanitaires fiables que sur des études auto-déclaratives (questionnaires).

Source : 20 minutes

jeudi 28 juillet 2011

Un algorithme pour mettre en rang une équipe de football

Réaliser un alignement, une évidence ? Pas si sûr... Du sport de ballon au sport cérébral, découvrez différentes méthodes pour y parvenir.

Lire l'article sur Interstices

mercredi 27 juillet 2011

La vache - L'opéra

mercredi 20 juillet 2011

Je vois des gens laids

Voici une illusion d'optique (ou plutôt un étrange "bug" du cerveau). Il suffit de bien fixer la croix et de lancer la vidéo (si possible en plein écran pour le maximum d'effet). Note : on va juste vous faire défiler des portraits variés de gens réels et d'apparence "normale". C'est là que notre cerveau dérape et je vous laisse apprécier le film d'horreur.


Les chercheurs ont découvert cet étrange effet de distorsion cognitif. Est-ce le résultat d'une adaptation évolutive pour bien choisir notre partenaire sexuel (pour avoir une belle progéniture) ?

Source : Sur-la-Toile

mardi 19 juillet 2011

Crypto-Défi

Si vous avez aimé mes énigmes sur les soeurs Koukouchkina, vous aimerez sûrement le tout nouveau Crypto Défi de T. Guichard, car il en reprend le mécanisme. Je ne peux pas me prononcer sur l'histoire elle-même, puisque je ne me suis pas (encore) lancé dans ce défi.
En tout cas, connaissant le travail que cela demande, je souhaite plein succès à son auteur.

lundi 18 juillet 2011

La vache - Le miroir

dimanche 17 juillet 2011

Artaban - La révolte des dés


Dessin : Guznag

Il y a deux ans, je m'étais amusé à créer un petit jeu abstrait sans prétention. Par manque de temps, je n'ai pas pu le tester à fond, mais il me semble assez amusant. Si le coeur vous en dit, vous pourrez y jouer pendant les vacances. Il ne demande comme matériel que des dés (mais c'est un jeu sans hasard), un échiquier standard et une feuille cartonnée.

Voir les règles du jeu.

Vous pouvez donner votre avis dans les commentaires de ce billet.

vendredi 15 juillet 2011

Combien de chaussettes font la paire ?


Combien de chaussettes font la paire ? Les mathématiques surprenantes de la vie quotidienne

Présentation de l'éditeur

En mathématiques, le plus gros problème, c'est le mot " maths ". Son évocation suffit à faire fuir un tas de gens. Avec Rob Eastaway, c'est le contraire : des casse-tête aux tours de magie, des palindromes au calcul mental, des sudokus à la poésie, de l'infini à l'au-delà, bienvenue dans le monde du AAAH (la beauté), du AHA (l'émerveillement) et du HAHA (le rire) ! Notre quotidien cache une profusion de mondes mathématiques : dès le matin, affronter avec sérénité un monticule de chaussettes dépareillées ; vers 8 heures, percer les secrets des chiffres de la presse écrite ; à midi, nous jouer d'un tirage au sort ; le soir, battre les cartes à notre avantage ou reconnaître les parties truquées ; et un de ces jours, sauver notre peau lors d'une exécution aléatoire imaginée par un dictateur pervers (ça peut arriver). C'est pour répondre à une journaliste qui mettait en doute la beauté des maths que Rob Eastaway, piqué au vif, a écrit ce " livre spirituel qui chatouille l'imagination " (The Times). La démonstration est fulgurante.

Biographie de l'auteur

Rob Eastaway, 47 ans, est l'un des plus grands vulgarisateurs de mathématiques anglais. Ancien rédacteur de casse-tête pour la revue New Scientist et animateur d'émissions radiophoniques, il est directeur d'un programme national de conférences en mathématiques destinées à susciter des vocations chez les 15-17 ans. Il est également l'auteur de Pourquoi les bus arrivent-ils toujours par trois ? (Flammarion, 2001) et Penser malin ; 101 idées qui cartonnent (Evergreen, 2009).

mardi 12 juillet 2011

A quoi ça sert, les maths ?

A cette sempiternelle question des élèves, voici 100 réponses (humoristiques) à lire sur le site de Choux romanesco, vache qui rit et intégrales curvilignes.

vendredi 8 juillet 2011

Space Math @ NASA

La navette Atlantis et les astronautes de la mission STS-135 sont partis pour un dernier vol historique. 30 ans déjà que les navettes étaient en service. Je me souviens encore du choc que j'avais ressenti quand j'avais vu pour la première fois la navette Columbia sur son pas de tir en 1981. Probablement une des images qui m'a le plus marqué dans ma jeunesse.


C'est l'occasion de faire connaître le site Space Math @ NASA. La NASA propose des exercices de maths en rapport avec l'espace.

mercredi 6 juillet 2011

Somme de cinq cartes

Voici un tour de magie très simple trouvé sur le site de miss Math. Il vous faut :

  • 5 cartes ou fiches cartonnées
  • Deux feutres de couleurs différentes (nous supposerons ici un noir et un rouge)
  • Un minimum d'habileté de calcul mental
Numérotez d'abord d'une couleur les cartes de 1 à 5. On prendra ici le noir. Numérotez ensuite le verso des cartes d'un feutre d'une autre couleur. Mais attention, le truc se cache ici : l'ordre est important. Au 1, on associe le 6. Au 2, le 7. Au 3, le 8. Au 4, le 9. Et finalement, au 5, le 10.
Nous voilà prêts à commencer.
Le tour consiste à deviner la somme des cartes. On fait en sorte que la personne qui fait le tour ne puisse pas voir les cartes. Les participants lancent les cartes dans les airs.
Le devin demande combien il y a de cartes rouges.
Et pendant que les participants additionnent les cartes, le devin qui ne voit rien et n'entend rien donne la réponse.

Que sera-t-elle ? Cinq fois le nombre de cartes rouges + 15

Comment ça marche ?

On a placé le 6 sur le 1. Or, 6 - 1 = 5. Le 7 sur le 2. Différence, 5. Le 8 sur le 3. 8 - 3 = 5. 9 - 4 = 5. 10 - 5 = 5. Donc chaque carte rouge est en fait 5 + la valeur de son côté noir. La somme devient donc notre série originale de valeur 15 + tous les 5 naissant de chacune des cartes rouges.

mardi 5 juillet 2011

Ionesco - La leçon


Les maths sont concernées dès la quatrième minute de cette vidéo...

dimanche 3 juillet 2011

Les hommes foudroyés plus souvent que les femmes

Les femmes éprouvent plus de réticence à sortir dehors par temps orageux que les hommes. Ceux-ci se montrent moins prudents et demeurent à l'extérieur le temps de terminer leur activité en cours tel que la pêche, une partie de golf ou une occupation en camping. On rapporte que 648 personnes furent tuées aux Etats-Unis entre 1995 et 2008 dont 82% sont des hommes.
Les activités que les hommes privilégient, tel que le sport, les rendent quatre fois plus sujets à être atteints par la foudre puisqu'elles se pratiquent hors du foyer. La moitié des décès engendrés par la foudre sont en lien avec la pratique de telles activités tandis que 25% de ces morts accidentelles seraient dues au travail exécuté à l'extérieur.
Chaque année, huit à quinze personnes meurent foudroyées en France ainsi qu'un minimum de 20'000 animaux. Certains croient à tort que la foudre se manifeste uniquement lorsque le ciel s'assombrit et que l'orage gronde. Chaque seconde qui suit l'apparition de l'éclair correspond à une distance de 300 mètres parcourus par le son. Se mettre à l'abri lors d'un temps orageux demeure la meilleure protection contre la foudre.

Source : Sur-la-Toile

vendredi 1 juillet 2011

La vache - Le panaris