Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

mercredi 23 octobre 2019

Des Mots et des maths


Des Mots et des maths
Gérald Tenenbaum
Odile Jacob (11 septembre 2019)
205 pages


Présentation de l'éditeur
Corps, dérivée, matrice, racine, spectre... Les mathématiques s'expriment avec le langage commun, mais qu'expriment-elles au juste ? A partir de 30 mots qui, un jour ou l'autre, nous ont tous interrogés, ce livre nous propose un voyage en quête du sens profond des mathématiques. La dérivée est certes une dérive, mais dans quel espace ? Et la racine (carrée) puise dans un autre niveau de réalité, mais lequel au juste ? La pensée la plus abstraite, même si elle est parfois contrainte d'inventer son propre vocabulaire, emprunte tout naturellement au langage ordinaire. En analysant les mots des maths aux prismes de l'histoire, de la littérature et de la linguistique, l'auteur dévoile quelque chose du rapport des mathématiques au monde profane. Loin de l'idée reçue d'une discipline réputée austère et impénétrable, une approche des mathématiques séduisante et ludique.

mardi 22 octobre 2019

VideoDiMath

VideoDiMath rassemble des ressources audiovisuelles de diffusion des mathématiques destinées aux enseignants, chercheurs, étudiants, lycéens, collégiens et plus largement à un public curieux.

lundi 21 octobre 2019

Calculatrices scientifiques : que valent les apps qui prétendent remplacer les Casio et TI ?

Plusieurs applications mobiles se présentent comme des calculatrices scientifiques complètes. Mais les lycéens, équipés des traditionnelles calculatrices Casio ou Texas Instruments, peuvent-il vraiment miser sur ces outils pendant leurs cours de maths ?

Lire l'article de Nelly Lesage sur Numerama

samedi 19 octobre 2019

Le théorème du parapluie


Le théorème du parapluie
Mickaël Launay
Flammarion (16 octobre 2019)
304 pages


Présentation de l'éditeur
Savez-vous que le 34 avril est un jour très utile ? Que certains fleuves coulent de bas en haut ? Que la Lune tourne en ligne droite ? Que la couverture de ce livre est peut-être rouge ? Et que tout en lisant ces quelques lignes vous voyagez à la vitesse de 300'000 kilomètres par seconde ? Ces affirmations peuvent vous sembler absurdes, et pourtant elles sont vraies ! Notre perception du monde est parfois trompeuse. En science, le réel bouscule nos préjugés et ne cesse de remettre en cause nos plus intimes convictions. Il ne s'agit pas toujours d'être plus intelligent pour répondre aux grandes questions : il faut avant tout être astucieux. Un simple changement de point de vue suffit parfois à éclairer les phénomènes les plus complexes. Les mathématiques en particulier nous offrent un outil puissant pour comprendre les rouages de l'Univers. Elles nous apprennent à penser plus large pour comprendre plus loin. C'est ce que nous montre ici Mickaël Launay, à travers un voyage passionnant qui commence dans les allées des supermarchés et s'achève dans les profondeurs vertigineuses des trous noirs. Ah, et il reste une dernière question : quel est le rapport entre tout cela et un parapluie ?

mercredi 16 octobre 2019

Lettre ouverte à TF1 pour le déblocage de la vidéo de jaicompris.com

mardi 15 octobre 2019

Peut-on faire confiance aux intervalles de confiance ? Bayes 19

lundi 14 octobre 2019

Combien de pas jusqu'à la lune


Combien de pas jusqu'à la lune
Carole Trébor
Albin Michel (4 septembre 2019)
448 pages


Présentation de l'éditeur
Dans les années 1920, en Virginie occidentale, Joshua et Joylette habitent une modeste ferme avec leurs quatre enfants, à qui ils transmettent leur curiosité du monde et une dignité teintée de modestie. « Vous êtes aussi bons que n'importe qui dans cette ville, mais vous n'êtes pas meilleurs. », ne cesse de répéter le père. Katherine, la benjamine, passe ses journées à compter. Elle calcule le nombre de pas pour aller à l'école, mesure la hauteur des arbres, se questionne sur la distance qui sépare la Terre de la Lune... Grâce à ses capacités exceptionnelles, elle entre au lycée à 10 ans, puis obtient ses diplômes universitaires à 18. Elle commence ensuite une carrière de professeure, mais c'est un autre avenir qui l'attire... Dans une Amérique où les droits des Noirs et des femmes restent encore à conquérir, elle trace consciencieusement sa route dans l'ingénierie aérospatiale à la NACA puis à la NASA. Et au fil des ans, malgré les réticences d'un milieu masculin marqué par la ségrégation et une forme de misogynie, elle prouve sa légitimité par l'exactitude de ses équations et l'ingéniosité de ses raisonnements. Et c'est à elle qu'en 1962, l'astronaute John Glenn demande de vérifier la justesse des calculs de sa trajectoire avant de partir en orbite autour de la Terre. Sept ans plus tard, on lui confie le calcul de la trajectoire d'Apollo 11. Objectif visé : la Lune. Dans l'ombre des hommes, Katherine fait, à sa manière, également décoller les droits des femmes et des Noirs.

dimanche 13 octobre 2019

Les maths et le réel - La Recherche

En kiosque actuellement :

samedi 12 octobre 2019

Séminaire Mathématiques et Société

Séminaire Mathématiques et Société

Le paradoxe des anniversaires et l’EURO FOOT d’après Blogdemaths

Conférencier : Paul Jolissaint (Université de Neuchâtel, prof. titulaire)


Vendredi 18 octobre à 14h15
Aula Unimail, F-100 (sous-sol)
Rue Emile-Argand 11
2000 Neuchâtel

Le séminaire est ouvert au public.

Résumé
Le paradoxe des anniversaires n’est pas un paradoxe au sens strict du terme : il affirme que la probabilité que deux personnes parmi une vingtaine aient leur anniversaire le même jour est étonnamment élevée. Nous allons en rappeler précisément l’énoncé, puis nous le testerons sur les équipes de l’Eurofoot 2016.

Organisation : Paul Jolissaint, Institut de Mathématiques, Emile Argand 11, 2000 Neuchâtel

vendredi 11 octobre 2019

Charente-Maritime : un prof de maths corrige «Demain nous appartient», TF1 n’apprécie pas

Un enseignant de La Rochelle a utilisé un extrait de la série de TF1 pour y corriger des erreurs de… maths. Il a été contraint par la chaîne de retirer sa vidéo de YouTube.
«Le cours donné dans la série colle vraiment au programme, c'est hyperréaliste. Sauf… qu'il y a trois erreurs», résume Nicolas Herla. Ce professeur de mathématiques au lycée Jean-Dautet de La Rochelle (Charente-Maritime) réalise des vidéos d'exercices et de vulgarisation sur sa chaîne YouTube. Ses créations sont un succès: 100 000 abonnés et près d'un million de vues revendiquées chaque mois.
Mais l'enseignant a été contraint de retirer la dernière deux heures après sa publication. Son tort? S'être appuyé sur un extrait de «Demain nous appartient», série diffusée sur TF 1 avec les actrices Ingrid Chauvin, Charlotte Valandrey ou Lorie Pester. Dans ce morceau choisi, un enseignant détaille une équation au tableau.

«Ça veut dire qu'on ne peut pas corriger une erreur ?»

«Sur les polynômes du second degré, c'est au programme de Première cette année. Il y a deux erreurs au tableau et une énoncée à l'oral. C'est typiquement ce que l'on dit aux élèves de ne pas faire! Je trouvais ça marrant et pédagogique de me servir de cet extrait de 22 secondes», détaille Nicolas Herla qui évoque un «retrait manuel» de sa vidéo pour une infraction au droit d'auteur.
Contactées, ni TF 1 ni la société de production Newen n'ont été en mesure d'expliquer la raison de cette «demande explicite» formulée auprès de YouTube. Le prof estime pourtant avoir respecté les règles énoncées par la plateforme. «Ça veut dire qu'on ne peut pas corriger une erreur? Même dans une fiction? Je ne peux me permettre de bloquer ma chaîne pour cette seule vidéo, explique Nicolas Herla. C'est cinq ans d'un travail commencé à Vitry, dans le Val-de-Marne, quand j'enseignais en zone d'éducation prioritaire.»

Source : Fabien Paillot, Le Parisien

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 >