Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus ou, pourquoi pas, de créer leur propre blog...
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.


dimanche 28 avril 2013

La déesse des petites victoires


La déesse des petites victoires
Yannick Grannec
Editions Anne Carrière (23 août 2012)
468 pages
Prix des libraires 2013

Description de l'éditeur
Université de Princeton, 1980. Anna Roth, jeune documentaliste sans ambition, se voit confier la tâche de récupérer les archives de Kurt Gödel, le plus fascinant et hermétique mathématicien du XXe siècle.
Sa mission consiste à apprivoiser la veuve du grand homme, une mégère notoire qui semble exercer une vengeance tardive contre l’establishment en refusant de céder les documents d’une incommensurable valeur scientifique.
Dès la première rencontre, Adèle voit clair dans le jeu d’Anna. Contre toute attente, elle ne la rejette pas mais impose ses règles. La vieille femme sait qu’elle va bientôt mourir, et il lui reste une histoire à raconter, une histoire que personne n’a jamais voulu entendre. De la Vienne flamboyante des années 1930 au Princeton de l’après-guerre ; de l’Anschluss au maccarthysme ; de la fin de l’idéal positiviste à l’avènement de l’arme nucléaire, Anna découvre l’épopée d’un génie qui ne savait pas vivre et d’une femme qui ne savait qu’aimer.
Albert Einstein aimait à dire : « Je ne vais à mon bureau que pour avoir le privilège de rentrer à pied avec Kurt Gödel. » Cet homme, peu connu des profanes, a eu une vie de légende : à la fois dieu vivant de l’Olympe que représentait Princeton après la guerre et mortel affligé par les pires désordres de la folie. Yannick Grannec a réussi, dans ce premier roman, le tour de force de tisser une grande fresque sur le XXe siècle, une ode au génie humain et un roman profond sur la fonction de l’amour et la finalité de l’existence.

Biographie de l'auteure
Yannick Grannec est designer industriel de formation, graphiste de métier et passionnée de mathématiques.

samedi 27 avril 2013

Les défis mathématiques du "Monde", épisode 5 : les cordes gagnantes


Les défis mathématiques du "Monde", épisode 5... par lemondefr

jeudi 25 avril 2013

The Cartoon Guide to Calculus


The Cartoon Guide to Calculus
Larry Gonick
Editeur : William Morrow Paperbacks (27 décembre 2011)
256 pages

Description
Master cartoonist Larry Gonick has already given readers the history of the world in cartoon form. Now, Gonick, a Harvard-trained mathematician, offers a comprehensive and up-to-date illustrated course in first-year calculus that demystifies the world of functions, limits, derivatives, and integrals. Using clear and helpful graphics—and delightful humor to lighten what is frequently a tough subject—he teaches all of the essentials, with numerous examples and problem sets. For the curious and confused alike, The Cartoon Guide to Calculus is the perfect combination of entertainment and education—a valuable supplement for any student, teacher, parent, or professional.

Biographie de l'auteur
Larry Gonick has been creating comics that explain history, science, and other big subjects for more than forty years. He wrote his first guide, Blood from a Stone: A Cartoon Guide to Tax Reform, in 1977. He has been a calculus instructor at Harvard (where he earned his BA and MA in mathematics) and a Knight Science Journalism Fellow at MIT, and he is staff cartoonist for Muse magazine.

mercredi 24 avril 2013

Petit déjeuner mathématiquement correct


Voir aussi : Mathematically Correct Breakfast

mardi 23 avril 2013

Quand vos amis sur Twitter sont plus populaires que vous

N'avez-vous jamais eu l'impression que les comptes Twitter que vous suivez sont plus intéressants que vous ? Ce n'est pas forcément une impression ! Il est possible en effet que vos « amis » sur ce site soient plus intéressants que vous en réalité.
Les sociologues connaissent depuis longtemps cet effet. Une personne donnée a souvent moins d'amis que ses amis en ont (en moyenne). Ce « paradoxe de l'amitié » est connu depuis longtemps par les psychologues et s'explique somme toute assez facilement par un biais statistique. Voici : les gens qui ont un grand nombre d'amis sont plus susceptibles d'être parmi vos amis et se retrouvent alors comptés plus souvent dans un échantillon.
Des chercheurs américains de l'Information Sciences Institute de Marina del Rey en Californie ont montré que cela se vérifie sur Twitter aussi. Ils ont analysé 5,8 millions d'utilisateurs de Twitter et leurs amis (« followers ») et ont montré que ces utilisateurs étaient le plus souvent moins populaires que leurs amis et suiveurs.
88 % des utilisateurs émettent moins de « tweets » que leurs amis (99 % si on ne tient pas compte des utilisateurs qui n'émettent rien).

Source : Sur-la-Toile

lundi 22 avril 2013

Erdös et Tao


1985. Paul Erdös, célèbre mathématicien d'origine hongroise, est surtout connu pour ses preuves élégantes de casse-tête mathématiques (surtout en théorie des nombres), pour son génie, et aussi pour son mode de vie itinérant. On le voit sur cette photo avec Terence Tao, considéré aujourd'hui comme le plus grand mathématicien vivant.

Source de l'image : Google+ Terence Tao

dimanche 21 avril 2013

La vache - Les ados américaines


samedi 20 avril 2013

Les défis mathématiques du Monde, épisode 4 : le jeu des allumettes


Les défis mathématiques du "Monde", épisode 4... par lemondefr

vendredi 19 avril 2013

Les maths peuvent être sexy

jeudi 18 avril 2013

Le mystère des cercles de fées des déserts partiellement résolu


Il existe sur le sable des déserts africains des cercles de fées, disques sablonneux dont le diamètre mesure de deux à cinquante mètres, bornés par des herbes hautes. Le centre de ces disques demeure aride tandis que la végétation croît uniquement sur leur pourtour. Ces formations bizarres intriguaient les biologistes qui, depuis nombre d'années, tentèrent de valider sans succès des théories telles que traces laissées au sol par la chute de météorites, terrains radioactifs ou toxiques, gaz remontant vers la surface du sol.
Voilà qu'aujourd'hui un scientifique allemand, au terme de huit années de recherche, attribue l'apparition de ces nombreux cercles aux termites des sables qui modèlent ainsi les sols désertiques. Il justifie sa position du fait que les seuls organismes repérés dans ces couronnes d'herbes furent ces insectes tant en Angola qu'en Namibie et en Afrique du Sud. Par le passé, d'autres chercheurs envisagèrent cette hypothèse, mais ne purent retracer, en creusant à la pelle dans ces cercles, de termites ou de termitières puisque ces insectes disparaissent rapidement au moindre dérangement. La technique du souffleur employée par ce chercheur allemand propulsa rapidement le sable ce qui permit d'apercevoir de petits nids de termites.
À l'intérieur des nouveaux cercles en train de se former, les termites procédaient à la destruction des racines. De l'avis de ce scientifique, voilà une preuve plausible que ces insectes créèrent ces disques. La formation de tels cercles stériles en leur centre engendre un drainage de l'eau profondément dans le sol, créant ainsi en quelque sorte des oasis pour ces insectes vivant dans un milieu désertique. Ces disques perdurent quelques dizaines d'années.

Références : Norbert Juergens The Biological Underpinnings of Namib Desert Fairy Circles. Science 29 March 2013: Vol. 339 no. 6127 pp. 1618-1621 DOI: 10.1126/science.1222999

Source : Sur-la-Toile


Namibie,le mystère des cercles de fées par grandeetoile

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 >