Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

lundi 6 mai 2019

Une activité dès la maternelle autour des graphes: le jeu de Sprouts

Le jeu de Sprouts se joue avec un crayon et une feuille de papier. Il consiste à construire un graphe planaire et est donc une excellente occasion pour se familiariser avec des notions de théorie des graphes comme les graphes planaires et le degré d’un sommet. La pratique de ce jeu révèle chez des enfants parfois très jeunes une connaissance intuitive du théorème de Jordan.

Lire l'article d'Alain Busser sur Images des mathématiques

dimanche 10 mars 2019

Le but du jeu est de comprendre les règles du jeu (Eleusis)


Règles du jeu en pdf.

mardi 18 septembre 2018

La vérité des jeux de hasard expliquée par les maths

dimanche 22 avril 2018

Le théorie des jeux par Squeezie

mercredi 13 septembre 2017

Coup de foudre avec Monty Hall


Lire aussi Le paradoxe de Monty Hall (…disponible également en version « pigeon »)

lundi 5 juin 2017

Le poker résolu ! (ou non)

lundi 29 mai 2017

Top 10 de la théorie des jeux

lundi 22 mai 2017

L'équilibre de Nash

samedi 4 mars 2017

La Théorie des Jeux — Science étonnante #39

jeudi 20 octobre 2016

Autour du théorème de Sprague-Grundy

Le développement de la théorie des jeux combinatoires au XXe siècle
Ecrit par Lisa Rougetet

Ce n’est vraiment qu’à partir de la fin du XIXe et du début du XXe siècle que la spécificité des jeux combinatoires est explicitée. Ils deviennent alors de véritables objets d’étude, nourrissant le développement d’une théorie mathématique consacrée à leur analyse. Le théorème de Sprague-Grundy, énoncé de manière indépendante en 1935 par Roland Sprague et en 1939 par Patrick Grundy, est un résultat fondamental de cette théorie.

Lire l'article sur Images des Mathématiques

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >