Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.

lundi 15 juillet 2019

Fake nudes et environnement 3D : l'avenir de l'IA

dimanche 14 juillet 2019

Comment l’ordinateur d’Apollo 11 a préparé l’arrivée de nos smartphones

Malgré sa puissance extrêmement limitée, l’ordinateur embarqué aux côtés des astronautes de la mission Apollo 11 a marqué une profonde rupture dans la création, la miniaturisation et l’utilisation de composants informatiques.

Lire l'article de Raphael Grably sur BFMTV

samedi 13 juillet 2019

Facebook gardera secret le code de son robot joueur de poker car il serait trop puissant

Des chercheurs ont mis au point Pluribus, un bot qui a battu plusieurs joueurs pro de poker en même temps. Une première qui pourrait changer la scène professionnelle du poker.

Noam Brown, un chercheur de Facebook, et Tuomas Sandholm, un chercheur de Carnegie Mellon, ont développé un bot capable de battre plusieurs joueurs professionnels de poker en même temps, et ils l’ont présenté le 11 juillet 2019 dans un billet de blog. Ils ont également publié leurs résultats dans la revue académique Science.
Il s’appelle Pluribus et il a été testé sur plusieurs joueurs reconnus, dont deux qui ont gagné le championnat World Series. « C’est la première fois qu’une intelligence artificielle a battu la crème de la crème des joueurs dans un jeu complexe avec plus de deux joueurs ou équipes », vante la publication. Il s’agissait de parties de la version la plus classique du jeu, « hold’em no limit » à 6 joueurs. L’un d’entre eux, Darren Elias, a confié à Wired que l’algorithme avait un style plus « audacieux » que les humains, n’hésitant pas à augmenter énormément les mises. Le bot blufferait également très bien.

« IL S’APPREND TOUT SEUL À GAGNER »

Contrairement à certaines manières d’entraîner les algorithmes, le robot n’a pas appris en s’inspirant de parties existantes : « Il s’apprend tout seul à gagner en se jouant lui-même, et il ne s’appuie pas sur des exemples, des conseils ou des stratégies qui existent » précise Noam Brown, l’un des chercheurs, qui fait partie de la division IA de Facebook.
C’est lui qui, lorsqu’il était encore doctorant à l’université de Carnegie Mellon, qui avait co-développé Ligatus, l’intelligence artificielle capable de battre des joueurs de poker. La différence avec Pluribus, c’est que Ligatus avait réussi à l’emporter en matchs face à face, tandis que Pluribus est capable de battre ses multiples adversaires en simultané, ce qui est plus difficile.
Comme l’a fait remarquer la MIT Technology Review, une telle technologie serait à ce jour trop puissante pour être libérée dans la nature, car elle pourrait « détruire l’industrie du poker ». Noam Brown, le co-créateur de Pluribus, l’a confirmé dans une interview à Business Insider, ajoutant que son bot allait « changer la manière dont on joue au poker professionnel », notamment parce qu’il va à l’encontre de certains codes établis dans les parties.

Sources : Numerama, Le Figaro

vendredi 12 juillet 2019

IBM Watson : tout savoir sur le superordinateur IA et Big Data

IBM Watson est un superordinateur créé par IBM, combinant intelligence artificielle et analyse de données pour répondre aux questions plus rapidement qu’un humain. Découvrez tout ce que vous devez savoir à son sujet.

Lire l'article de Bastien L sur lebigdata.fr

jeudi 11 juillet 2019

Apollo 11 : l’exploit technologique des ordinateurs de la mission

Système multitâches, mise en réseau, clavier, crainte de l'espionnage... Il y a 50 ans, l'informatique était au cœur de la mission Apollo avec des technologies naissantes qui deviendront très vite indispensables pour la conquête spatiale, mais aussi dans tous les secteurs et la vie de tous les jours.

Lire l'article de Fabrice Auclert sur Futura

mercredi 10 juillet 2019

Intelligence artificielle : 7 technologies à connaître impérativement

L’intelligence artificielle : une technologie révolutionnaire, de plus en plus utilisée par les entreprises de tous les secteurs, en passe de bouleverser toutes nos habitudes. Toutefois, en réalité, l’IA est un terme qui englobe une large variété de technologies. Découvrez 7 d’entre elles, à connaître absolument pour se préparer à l’avenir.

Lire l'article de Bastien L sur lebigdata.fr

mardi 9 juillet 2019

Libra : les dangers du développement d’une monnaie privée

Nous sommes le 19 mai 2020. Mark Zuckerberg déploie Calibra, comme annoncé moins d’un an plus tôt : Facebook, WhatsApp, et Instagram, qui ne forment plus qu’un seul et même service, sont dotés d’un portefeuille électronique permettant à leurs plus de 3 milliards d’utilisateurs d’échanger en Libra. Cette nouvelle cryptomonnaie est gérée par le consortium formé autour de l’entreprise californienne. Les biens et services vendus par ses membres, tels que eBay ou Uber, deviennent payables en Libra, pendant que leurs salariés sont encouragés à recevoir tout ou partie de leur salaire en Libra.

Lire la suite de l'article de Tristan Dissaux sur The Conversation

lundi 8 juillet 2019

Une intelligence artificielle simule si bien l’Univers qu’elle déconcerte ses créateurs

Pour la première fois, des scientifiques ont utilisé l’intelligence artificielle pour créer des simulations complexes et tridimensionnelles de l’Univers. Le simulateur s’appelle le Deep Density Displacement Model, ou D3M, et il est si rapide et précis que les astrophysiciens qui l’ont conçu ne savent même pas comment il fait son travail.

Lire l'article sur GuruMed

samedi 6 juillet 2019

L’intelligence artificielle met un visage sur une voix

Un algorithme d’apprentissage automatique du Massachussetts Institute of Technology (MIT) parvient à extraire des caractéristiques vocales pour générer un visage plausible qui pourrait leur correspondre.

Lire l'article d'Arnaud Devillard sur Sciences et Avenir

jeudi 4 juillet 2019

Game Builder : l'outil de Google qui permet aux utilisateurs de créer leurs propres jeux

Édité par Area 120, qui développe les projets expérimentaux chez Google, Game Builder permet de créer un jeu vidéo sans maîtriser la programmation.

Lire l'article d'Alexandre Boero sur Clubic