Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

mardi 19 octobre 2010

Du zéro à la virgule


Du zéro à la virgule
Alain Schärlig
PPUR, 2010

La conquête de l’Europe par les chiffres qu’on appelle arabes (à tort, puisqu’ils sont indiens) part de Tolède, vers 1143. Le fameux zéro est bien entendu l’un d’eux, mais comme le montre l’auteur, il n’est alors pas plus important que les autres. La véritable révolution portée par ces chiffres est qu’ils rendent possibles les quatre opérations par écrit, alors que les chiffres romains – qu’ils remplacent peu à peu – nécessitent l’usage d’abaques et de jetons. Les premiers foyers de propagation sont la Toscane, à partir du 14e siècle, et l’Allemagne au siècle suivant. Après quoi l’invention de l’imprimerie suscite des livres d’arithmétique – alors que l’on ne disposait jusque-là que de manuscrits –, d’abord dans ces deux régions puis peu à peu dans toute l’Europe. Et lorsqu’en 1585 un Flamand invente les fractions décimales, la conquête est achevée. Il n’existait jusqu’ici aucun ouvrage complet sur l’histoire des chiffres arabes en Occident. Cette lacune est maintenant comblée: Alain Schärlig conte ici la propagation fascinante du nouveau calcul, réalisé par écrit, dans un ouvrage original et accessible à tous.

Contenu
Chiffres arabes et calcul écrit - Toute l’affaire, en résumé - La situation de départ - Les étincelles : 12e et 13e siècles - Dès le 12e siècle : la voie des monastères, et Al Khowarizmi – Les opérations : Al Khowarizmi, et après lui – Au 13e siècle : la voie des marchands, et Léonard de Pise – Les opérations: Léonard, et apre`s lui - La propagation : du 14e au 16e siècle - Au 14e siècle : l’exclusivité italienne – Au 15e siècle : l’Italie domine, l’Allemagne démarre – Au 16e sie`cle : l’Allemagne s’éclate – Plus de cinq siècles de lente infiltration - Annexe : L’invention du zéro – La suite de Fibonacci - Bibliographie - Index.

lundi 18 octobre 2010

Un tour avec des nombres

  1. Prenez votre pointure
  2. Multipliez-la par 2
  3. Ajoutez 5
  4. Multipliez le total par 50
  5. Soustrayez votre année de naissance.
  6. Ajoutez 1760
Les deux premiers chiffres indiquent votre pointure et les deux derniers votre âge.

Attention ! Ce tour marche seulement comme ça en 2010. En fait, il faut ajouter en dernier lieu (l'année actuelle-250). Je vous laisse calculer pourquoi ;-)

dimanche 17 octobre 2010

La vache - L'ascenseur

samedi 16 octobre 2010

Décès de Benoît Mandelbrot

WASHINGTON - Le mathématicien franco-américain Benoît Mandelbrot est décédé jeudi à Cambridge (Massachusetts, Etats-Unis), des suites d'un cancer à l'âge de 85 ans, a indiqué samedi le New York Times.
Né à Varsovie le 20 novembre 1924, dans une famille juive d'origine lituanienne, il a fui la menace nazie pour se réfugier en France avec sa famille, avant de s'installer aux Etats-Unis après la Seconde Guerre mondiale.
Avec une approche considérée par ses pairs comme en marge des mathématiques conventionnelles, Benoît Mandelbrot a développé les objets fractals, une nouvelle classe d'objets mathématiques. Il publie ainsi en 1973 "Les Objets fractals: forme, hasard, et dimension". Puis d'autres ouvrages sur la question, dont "The fractal geometry of nature" en 1982.
La géométrie fractale qu'il a développé avait pour objet de mesurer des phénomènes naturels comme les nuages ou les lignes côtières que l'on pensait non-mesurables. Il a appliqué cette théorie à la biologie, la finance, la science physique ainsi que d'autres domaines.
"Les fractales, c'est facile, c'est comme un chou romanesco (variété de chou aux formes symétriques, ndlr). C'est-à-dire que chaque petit morceau est exactement comme le chou lui-même. C'est une courbe qui se reproduit à l'infini. Chaque fois que l'on zoome, on retrouve la même courbe", a expliqué à l'AFP Catherine Hill, statisticienne à l'Institut Gustave Roussy.
Dans une interview au Figaro en 1989, M. Mandelbrot expliquait : "J'ai toujours pensé qu'il existait un ordre dans la nature. Et je suis assez content de l'avoir montré".

(©AFP / 16 octobre 2010 21h20)

Source : Romandie.com

Les filles ont la même bosse des maths que les garçons

On vient de vérifier qu'il y a équivalence entre les capacités en mathématiques des garçons ou celles des filles (ainsi que celles des hommes ou des femmes). Une première partie de l'étude a consisté à reprendre 242 articles scientifiques publiés qui avaient analysé les capacités en mathématiques de plus d'un million de personnes. Une autre partie de l'étude a regardé les résultats d'autres études sur le long cours.
Il est finalement apparu que la différence statistique entre les deux sexes confrontés aux mathématiques est insignifiante. La plupart des scientifiques travaillant dans la psychologie sociale sont déjà convaincus de ce fait, mais le mythe perdure que les garçons sont meilleurs que les filles en mathématiques. Cette conviction finit par devenir une prophétie autoréalisatrice et on voit beaucoup moins de filles s'orienter vers des carrières qui demandent un bon niveau d'abstraction et de compréhension des mathématiques.

Source : Sur-la-Toile

vendredi 15 octobre 2010

Les pigeons aiment aussi jouer à la roulette

Des scientifiques ont réalisé diverses expériences et ont vérifié que les pigeons sont comme les humains : ils adorent les jeux de hasard. Les chercheurs ont mis au point un dispositif qui ressemble à une sorte de machine à sous, sauf qu'elle distribue des friandises pour pigeons. On a constaté que les pigeons avaient tendance à jouer à cette machine même si les probabilités de gains étaient manifestement contre eux. Ces pigeons seraient ainsi devenus “accros au jeu”, de manière similaire aux humains. Ce problème de prise de décision est typique chez les humains.
Ici, c'était la survie des pigeons qui étaient en jeu et ces oiseaux ont choisi la mauvaise option, celle qui faisait intervenir le risque pour une perspective de gain plus élevé. Les pigeons préfèrent ainsi une faible probabilité avec un gros gain plutôt qu'une probabilité bien plus grande d'obtenir moins. La question que se posent les chercheurs par rapport à leurs expériences est de savoir si les joueurs de jeux de casino joueraient autant s'il n'y avait aucun signal visuel décrivant le jeu en cours (les dessins de la machine à sous ou la balle de la roulette, par exemple).

Source : Sur-la-Toile

jeudi 14 octobre 2010

Citation de Poincaré (4)



La géométrie est l'art de bien raisonner sur des figures mal faites.

Jules Henri Poincaré

lundi 11 octobre 2010

Comment découper des pommes

Apple Platonic Solids montre de façon détaillée comment découper des pommes en forme de solides platoniciens. Rappelons au passage que les cinq solides platoniciens sont : le tétraèdre, le cube, l'octaèdre, le dodécaèdre et l'icosaèdre.

dimanche 10 octobre 2010

La vache - Le ridicule (2)

samedi 9 octobre 2010

Fractales - A la recherche de la dimension cachée

Pour ceux qui ont manqué la rediffusion de ce matin, vous avez encore une chance de voir ce superbe documentaire sur YouTube :

jeudi 7 octobre 2010

Mathématiques à Valin

Le lycée Valin de La Rochelle propose des exercices en ligne de mathématiques pour le lycée.

  • Les applications proposées utilisent des figures géométriques interactives.
  • Pour répondre aux questions posées, l'élève est toujours amené à interpréter, ou agir sur une figure.
  • Pour chaque thème abordé sont proposés de multiples exercices qui permettent de voir les notions exposées sous différents angles.
  • L'interactivité est pensée pour aider l'élève au mieux dans son apprentissage : il peut être amené à réfléchir sur ses erreurs, en cas d'échec la réponse peut lui être donnée mais munie d'explications.

mercredi 6 octobre 2010

Calculus Rhapsody

lundi 4 octobre 2010

Prix Ig Nobel 2010

Management : à Alessandro Pluchino, Andrea Rapisarda, et Cesare Garofalo pour avoir démontré qu'une organisation donnée gagnerait en efficacité si les promotions hiérarchiques étaient faites de manière aléatoire. Leurs travaux se basent sur le principe de Peter selon lequel tout employé s’élève dans la hiérarchie jusqu’à son niveau d’incompétence maximum.

Ingénierie : à Karina Acevedo-Whitehouse, Agnes Rocha-Gosselin et Diane Gendron. Le jury les a félicité pour le petit hélicoptère qu’elles ont conçu. Piloté à distance, il permet de collecter le mucus et les gaz expirés par des baleines sans se salir ni se mouiller les mains.

Physique : à Lianne Parkin, Sheila Williams et Patricia Priest qui ont démontré que porter des chaussettes à l’extérieur de ses chaussures limitait le risque de chute sur un sol gelé.

Biologie : à Libiao Zhang, Min Tan, Guangjian Zhu, Jianping Ye, Tiyu Hong, Shanyi Zhou, Shuyi Zhang of China et Gareth Jones ont publié l’an dernier une étude remarquée sur la pratique de la fellation chez les chauves souris.

Paix : à Richard Stephens, John Atkins et Andrew Kingston qui ont démontré que jurer est un bon moyen d’augmenter sa tolérance à la douleur. Un phénomène qui n’avait jusqu’alors jamais été étudié.

Santé publique : à Manuel Barbeito, Charles Mathews et Larry Taylor pour leurs travaux sur les microbes qui s’accrochent au scientifique barbu. Ils ont montré que certaines bestioles que l’on trouve dans les laboratoires de microbiologie s’installaient durablement dans les poils de celui qui les manipulait.

Régulation des transports : à Toshiyuki Nakagaki, Atsushi Tero, Seiji Takagi, Tetsu Saigusa, Kentaro Ito, Kenji Yumiki, Ryo Kobayashi, Dan Bebber et Mark Fricker pour leur étude sur le myxomycète Physarum polycephalum.

Economie : aux dirigeants de Goldman Sachs, AIG, Lehman Brothers, Bear Stearns, Merrill Lynch et Magnetar pour avoir « créé et promu de nouvelles manières d’investir de l’argent en maximisant les gains financiers et en minimisant le risque pour l’économie mondiale, ou une portion de celle-ci ». Bizarrement, et contrairement à tous les autres lauréats, aucun d’entre eux n’est venu récupérer le prix

Médecine : à Simon Rietveld et Ilja van Beest ont été couronnés pour leur étude sur l’influence des montagnes russes sur l’asthme.

Chimie : à Eric Adams, Scott Socolofsky, Stephen Masutani ainsi que la compagnie pétrolière BP. Ils ont rendu un grand service à la science en réfutant la vieille croyance que l’eau et l’huile n’étaient pas miscibles. BP n’est pas venu à la cérémonie, à l’inverse des trois scientifiques américains.

dimanche 3 octobre 2010

La vache - La formule d'Héron

vendredi 1 octobre 2010

Les femmes s’excusent davantage, vraiment ?

Une recherche confirme que les femmes ont tendance à s’excuser davantage que les hommes, mais il y a une nuance importante à faire remarquer... Des chercheurs ont en effet regardé le nombre de signalements d’offenses et, en parallèle, d’excuses, réalisées par 66 sujets sur une période de 12 jours. Effectivement, les femmes signalent qu’elles s’excusent davantage que les hommes mais aussi qu’elles voient davantage de raisons de s’excuser que l’autre sexe !
Ce n’est donc pas vraiment une propension des femmes à faire trop souvent des excuses. Une autre étude a consisté à demander aux femmes de noter le degré de sévérité de trois offenses. On a encore remarqué que les femmes ont tendance à noter ces offenses plus sévèrement que les hommes. Il existe donc sûrement des offenses que les femmes repèrent et les hommes … pas du tout !

Source : Sur-la-Toile

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 >