Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus ou, pourquoi pas, de créer leur propre blog...
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.


vendredi 10 octobre 2014

Le fabuleux destin de racine carrée de 2

« Il y a près de quatre mille ans, un scribe mésopotamien gravait sur une petite tablette d’argile une évaluation de la racine carrée de 2 précise au dix-millième près, rédigeant ainsi sans le savoir l’acte de naissance d’une constante mathématique exceptionnelle. Le destin de la racine carrée de 2 se confond avec celui des mathématiques tout entières ; ce nombre constitue une porte d’entrée très simple vers des pans entiers des mathématiques tout autant qu’un sujet d’investigation pointu pour les chercheurs d’aujourd’hui. Au-delà des multiples domaines scientifiques où elle intervient, la racine carrée de 2 est également riche d’applications nombreuses et inattendues, qui vont du format de nos feuilles de papier aux théories architecturales de la Renaissance. »

Visionner la conférence de Benoît Rittaud

jeudi 9 octobre 2014

Ebola : des chercheurs suisses tentent de modéliser la progression de l’épidémie

Une équipe de recherche de Bâle a modélisé mathématiquement l’épidémie d’Ebola en Sierra Leone. Le temps d’incubation serait de 5 jours et la durée de la contagion s’étalerait entre 1,2 et 7 jours.
Alors que l’Europe, mais aussi les Etats-Unis et le Canada ont renforcé leurs mesures de prévention face à la diffusion de l’épidémie Ebola, une équipe de chercheurs de Bâle, en Suisse, a tenté de modéliser mathématiquement la progression et la diffusion du virus Ebola . Travaillant sur la base des données génétiques de 72 patients tombés malades d’Ebola en mai et juin en Sierra Leone, l’équipe de Tanja Stadler, du Département des biosystèmes l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) a ainsi déterminé une sorte d’arbre généalogique de l’épidémie.
« Un gros avantage de notre méthode est qu’elle prend en compte les cas non enregistrés et donc la vraie mesure de l’épidémie », explique Tanja Stadler, dans un communiqué. Les chercheurs ont estimé la zone grise des cas non recensés à environ 30%.

Manque de données

Principale conclusion de cette enquête, le temps d’incubation jusqu’à l’apparition des premiers symptômes serait de 5 jours et la durée de la contagion s’étalerait entre 1,2 et 7 jours. Mais les chercheurs estiment de manquer de données pour prédire plus précisément l’évolution de l’épidémie.
Il faudrait des données ADN récentes, mais elles ne sont pas disponibles. Le génome du virus change en effet très vite, d’un jour à l’autre et d’un patient à l’autre. « Si nous recevions de nouvelles séquences, nous pourrions avoir des chiffres précis dès le lendemain », estime Tanja Stadler, interrogée par l’agence suisse ATS.
Pour l’heure, les mesures de prévention se renforcent de par le monde. Washington et Ottawa ont ainsi annoncé le renforcement du contrôle des voyageurs en provenance des pays africains touchés par Ebola. L’Europe de son côté, a décidé mercredi de renforcer l’information aux voyageurs et au personnel médical afin de détecter le plus vite possible toute entrée accidentelle de malades. Et d’éviter que ne se reproduise ce qui s’est passé en Espagne, pays où est apparu la première contamination sur le sol européen.

Source : Les echos.fr

mercredi 8 octobre 2014

Séminaire mathématiques et société

Mercredi prochain, je donnerai une conférence au séminaire "mathématiques et société" intitulée « Un jeu sur smartphones pour expliquer les méta-heuristiques».

Mercredi 15 octobre 2014 à 16h15
Auditoire Louis-Guillaume, ALG, F 200
Rue Emile-Argand 11
2000 Neuchâtel

Le séminaire est ouvert au public. A mercredi ?

Résumé
Il existe des problèmes d'optimisation pour lesquels il est difficile de trouver un optimum global, car il y a trop de possibilités pour les tester toutes dans un temps raisonnable. Alors comment faire ? Dans cet exposé, on présentera quelques techniques d'optimisation, appelées "méta-heuristiques", appliquées à un des jeux pour smartphones les plus téléchargés en 2013 : "Ruzzle". Dans ce jeu, il s'agit de former le plus de mots possibles avec les seize lettres disponibles dans une grille de quatre par quatre. Les mots peuvent être composés d'au moins deux lettres, et être formés en utilisant des lettres adjacentes les unes aux autres sans réutiliser deux fois la même case de la grille. Le problème d'optimisation est le suivant : quelle est la grille qui contient le plus de mots français ? Cinq techniques seront proposées et comparées pour trouver une bonne solution : le hasard pur, la descente de plus grande pente, la méthode taboue, le recuit simulé et un algorithme génétique.

Pour en savoir plus, vous trouverez mon article sur le sujet à la page :
www.nymphomath.ch/info/algo/corriges/ruzzle/

mardi 7 octobre 2014

Zoom sur la numération digitale

Entrevue avec les deux auteurs du livre Sur les doigts jusqu'à 9999 Jérôme Gavin et Alain Schärlig :

Ecouter le podcast RTS CQFD: Zoom sur la numération digitale

lundi 6 octobre 2014

Pourquoi n'y a-t-il pas de prix Nobel de mathématiques ?

Une rumeur veut qu’Alfred Nobel ait omis de créer une récompense pour les mathématiciens car sa femme l’aurait trompé avec l’un d’entre eux... Info ou intox ?
Pour essayer de comprendre pourquoi il n'existe pas de prix Nobel de mathématiques, il faut tout d'abord revenir aux origines de ces récompenses prestigieuses...

Lire l'article de Franck Stevens sur Sciences claires

dimanche 5 octobre 2014

Accromath, volume 9.2, Eté-Automne 2014


Le Vol. 9.2, Eté-Automne 2014, de l'excellente revue québecoise Accromath est disponible en ligne.

samedi 27 septembre 2014

4ème Concours « Bulles au carré »


Images des Mathématiques organise jusqu’au 6 janvier 2015 le 4e concours BD « Bulles au carré ».
Chaque participant créera un scénario sur le thème : « égalité ». Le sujet est volontairement assez large. Il n’a pas été défini de façon plus précise pour qu’il y ait différentes facettes de l’égalité, que chacun puisse y apporter ce qu’il y voit ou comprend. Signe « égal », égalité mathématique, égalité sociale, jeux de mots ... toutes les interprétations sont possibles.

Pour en savoir plus

jeudi 25 septembre 2014

La magie des colliers de perles de Nicolaas Govert de Bruijn

Préparer un tour de magie ou construire des colliers de perles particuliers revient en fait à trouver un circuit particulier dans un graphe ayant de nombreuses propriétés mathématiques. Nous vous présentons ici un tour digne d’un magicien professionnel. Dans une salle de spectacle, ou pour une prestation en « close-up », le prestidigitateur présente brièvement aux spectateurs attentifs un jeu de trente-deux cartes. Il s’agit d’un jeu de belote tout à fait classique. Les cartes du paquet paraissent être disposées de façon aléatoire.
« Vous conviendrez aisément que ce jeu n’a pas été classé de façon particulière » lance le magicien. Ensuite, celui-ci propose à un spectateur désigné au hasard (n’ayez crainte, il ne s’agit nullement d’un comparse) de couper le jeu.
Ensuite, ce spectateur prend la carte en haut du paquet (sans la montrer au magicien) et distribue à ses voisins les cinq cartes au sommet du tas. Le magicien ne voit pas les cartes distribuées. A la demande du magicien, ces cinq personnes énoncent, à haute voix, la couleur de leur carte (simplement s’il s’agit d’une carte rouge ou noire). On a pris soin de ne pas rendre le jeu au magicien et celui-ci ne dispose d’aucune autre information que la couleur des cinq cartes. Il ne trichera pas plus que nécessaire...
Cependant, après s’être concentré, le maître énonce une à une les six cartes que les spectateurs cachent en main (y compris la carte du premier spectateur, dont le magicien ne connaissait a priori rien, même pas la couleur). Les six spectateurs étonnés montrent leur carte à l’ensemble du public qui applaudit alors chaudement.
Ce tour, plutôt époustouflant, vous en conviendrez, repose sur une propriété combinatoire : l’astuce est de ranger les cartes du paquet de façon spécifique. En effet, le magicien avait, au préalable, classé les cartes du jeu. Il y a toujours un truc ! Nous allons vous expliquer sur quoi ce tour est basé et comment le réaliser.

Lire l'article de Michel Rigo sur Images des maths.

Voir aussi sur le même sujet l'article de Jean-Paul Delahaye dans Pour la Science 441 de juillet 2014.

dimanche 21 septembre 2014

Les aiguilles tournent, le mystère demeure

Une question anodine datant de 1917 et concernant la « plus petite surface du plan à l’intérieur de laquelle on puisse retourner une aiguille » va vous conduire jusqu’aux nombres premiers.

Lire l'article sur Images des maths

vendredi 19 septembre 2014

Une actrice porno japonaise en couverture d'un manuel de mathématiques

La maison d'édition MuangThai Book Center, a choisi d'illustrer un manuel de mathématiques avec la photo d'une institutrice. La jeune femme, vêtue d'une veste, d'une chemise et tenant un cahier, donne l'impression d'être une véritable professeure.


Les illusions sont parfois trompeuses. En réalité, la demoiselle, Mana Aoki, est une actrice de films X. La photo est tirée du film Costume Play Working Girl. Les manuels, destinés aux écoliers, ont été distribués à près de 3.000 exemplaires. L'erreur a été repérée par un internaute thaïlandais. Sur son compte Twitter, il a posté quelques photos très suggestives, qui ont fait le tour du Web. Avec près de 11.000 retweets, l'histoire a évidemment provoqué beaucoup de remous. Devant le tollé général, le manuel scolaire a été retiré de la vente. MuangThai Book Center, la maison d'édition, a expliqué avoir choisi la photo de manière aléatoire sur Internet et a présenté ses excuses.


Source : Le Figaro.fr

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 >