Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus ou, pourquoi pas, de créer leur propre blog...
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.


jeudi 23 mars 2017

Le prix Abel de mathématiques décerné à Yves Meyer

Récompense méritée pour le mathématicien Yves Meyer, principal inventeur des « ondelettes », cet outil qui permet de compresser les images au format JPeg 2000. Mais cette technique de traitement du signal, venue de la géologie, va bien au-delà, complétant en quelque sorte les transformées de Fourier, et a trouvé bien d'autres applications dans les sciences et les technologies. Les pavages de Penrose, eux aussi, doivent beaucoup à cet homme, chercheur éclectique.

Lire l'article de Jean-Luc Goudet sur Futura Sciences

lundi 21 novembre 2016

Séminaire Mathématiques et Société

Séminaire Mathématiques et Société

« Mathématiques de la contagion financière »
Conférencier : Dr. Akimou Ossé, QuantPlus

Mercredi 23 novembre 2016 à 16h15
Auditoire Louis-Guillaume, ALG, F 200
Rue Emile-Argand 11
2000 Neuchâtel

Le séminaire est ouvert au public.

Résumé
A défaut d'une définition officielle, nous allons considérer qu'une contagion financière est une perturbation des marchés financiers qui conduit à des défaillances en chaîne d'institutions financières. Depuis la crise de 2008, ce phénomène est au centre de l'attention de tous les acteurs de la finance et surtout du Conseil de Stabilité Financière (CSF), l'organisme créé en 2009 pour coordonner la réglementation et la surveillance des marchés financiers au niveau mondial. Suivant la CSF, une bonne analyse de la contagion financière doit absolument tenir compte non seulement de la taille et de la complexité de chaque institution, mais aussi des liens entre chacune et les autres composantes du système financier (interconnectivité). De nombreux modèles conformes aux recommandations de la CSF ont été développés ces dernières années. Ils sont basés sur la théorie mathématique des graphes et s'inspirent d'autres domaines scientifiques (écosystèmes naturels en biologie, réseaux de distribution électriques, l'algorithme PageRank de Google, etc.) L'objectif est de présenter quelques uns de ces modèles en mettant l'accent sur les outils mathématiques utilisés.

mercredi 7 septembre 2016

Décès de Jean-Christophe Yoccoz

Jean-Christophe Yoccoz (médaille Fields en 1994) est décédé le samedi 3 septembre 2016. Immense mathématicien, il a porté à son plus haut niveau le domaine des systèmes dynamiques.

Lire l'article sur Images des mathématiques.

vendredi 3 juin 2016

Exposition Formes et Formules

Jusqu’en décembre 2016, le Museu Nacional de História Natural e da Ciência de Lisbonne propose une exposition intitulée Formas & Fórmulas. Son but est de faire découvrir les figures plus ou moins étranges qui se cachent derrière des formules mathématiques.

Pour en savoir plus : Images des Mathématiques, Museu Nacional de História Natural e da Ciência

mercredi 18 mai 2016

Avec un QI de 230, le mathématicien chinois Terence Tao dépasse le record d’Einstein

Si on vous demande « Qui est la personne la plus intelligente du monde, celle qui a le QI le plus élevé? », alors il y a fort à parier que pour la plupart des gens, la première réponse sera des noms comme Einstein, Newton, Stephen Hawking et autres grands personnages de ce genre. Mais dans la vraie vie, c'est le mathématicien chinois Terence Tao qui devrait être reconnu comme la personne la plus intelligente, avec le QI le plus haut jamais enregistré dans l'histoire de l'humanité à ce jour.
Né en Australieen 1975, Terence Tao a, dès son enfance, révélé des talents extraordinaires : son enseignante de maternelle a découvert sa sensibilité naturelle et son intérêt pour les chiffres, ce qui lui a valu par la suite d'entrer à l'Association des enfants surdoués d'Australie du Sud. Et c'est ainsi que ce petit génie a fait la connaissance d'autres enfants surdoués. A l'âge de 7 ans, Terence Tao a appris le calcul par lui-même, écrit également le premier livre de sa vie, dont le contenu était consacré à l'utilisation de Basic pour calculer les nombres parfaits.
A l'âge de 24 ans, Terence Tao a été nommé professeur à l'Université de Californie de Los Angeles, devenant le plus jeune professeur de l'histoire de l'école; à 31 ans il a reçu le Prix du génie de la Fondation MacArthur (MacArthurFoundation) et la Médaille Fields, l'équivalent du Prix Nobel pour les mathématiques. Chacun peut constater l'ampleur de ses réalisations en mathématiques, mais pourtant Terence Tao reste humble et à la recherche constante de nouvelles connaissances. Il a aussi été appelé « Le Mozart de la communauté mathématique ».

Source : http://french.peopledaily.com.cn

vendredi 13 mai 2016

Séminaire Mathématiques et Société

Séminaire Mathématiques et Société

« Puzzles et espace de modules »
Conférencier : Pr Hugo Parlier, Université de Fribourg

Mercredi 18 mai 2016 à 16h15
Auditoire Louis-Guillaume, ALG, F 200
Rue Emile-Argand 11
2000 Neuchâtel

Le séminaire est ouvert au public.

Résumé
Comment mesurer la distance entre des configurations d’un Rubik's cube? Comment énumérer les pavages d'un carré par des dominos? En partant d'exemples venant de puzzles, l'exposé présentera la géométrie de certains espaces de configurations.
Une bonne partie des sujets vient d'un livre-application appelé "Mathema" créé en collaboration avec Paul Turner. L'objectif du livre, ainsi que de l'exposé, est de donner un aperçu aux non-spécialistes de la recherche en mathématiques.

dimanche 21 février 2016

Séminaire Mathématiques et Société

Séminaire Mathématiques et Société

« Chiffres, fraudes et hasard »
Conférencier : Pr Paul Jolissaint, Université de Neuchâtel

Mercredi 24 février 2016 à 16h15
Auditoire Louis-Guillaume, ALG, F 200
Rue Emile-Argand 11
2000 Neuchâtel

Le séminaire est ouvert au public.

Résumé
Lorsque l’on considère un ensemble de données numériques telles que la liste des prix de produits variés dans un supermarché, ou la liste du nombre d’habitants des communes de Suisse, ou encore la liste des superficies des lacs d’Afrique, pour ne prendre que quelques exemples, on constate un phénomène curieux : les diverses valeurs commencent plus souvent par un 1 que par un 2, ce dernier étant plus fréquent que 3, et ainsi de suite jusqu'à 9 qui apparaît le moins souvent. Nous verrons entre autres que cette propriété étrange, observée pour la première fois à la fin du XIXe siècle et partiellement inexpliquée, peut être utilisée pour détecter les fraudes dans les comptabilités et dans d’autres domaines. Elle permet également de montrer à quel point il peut être difficile d’imiter le hasard…

jeudi 28 janvier 2016

Décès de Marvin Minsky : de l’intelligence artificielle à la science-fiction

Marvin Minsky, du célèbre MIT (Massachusetts Institute of Technology), était considéré comme un des pères de l'intelligence artificielle. Les contributions de ce mathématicien concernaient également la psychologie cognitive, la linguistique computationnelle, la robotique et l'optique. Il est mort le 24 janvier 2016.


Lire l'article de Laurent Sacco sur Futura-Sciences

samedi 23 janvier 2016

Nombres premiers : nouveau record

Curtis Cooper, mathématicien de l'Université centrale du Missouri (Etats-Unis) a découvert, le 7 janvier dernier, le plus grand nombre premier, dit "nombre de Mersenne" et qui équivaut à 274207281 – 1 et contient plus de 22,3 millions de chiffres, rapporte The New Scientist. Ce nombre premier a été découvert dans le cadre du projet informatique GIMPS (Great Internet Mersenne Prime Search). Il s'agit d'un projet de calcul partagé sous forme de logiciel et qui est utilisé par les internautes pour chercher les plus grands nombres premiers de Mersenne.
Ces nombres baptisés en l'honneur de Marin Mersenne, un mathématicien français du XVIe siècle, se présentent sous la forme 2p-1, où p est aussi un nombre premier. L'intérêt d'écrire un nombre sous cette forme est que l'on peut aisément vérifier s'il est premier ou non. Le record précèdent a été battu par M.Cooper en janvier 2013 à l'aide du projet GIMPS. Ce nombre premier de Mersenne équivalait à 257885161 – 1 et contenait 17 millions de chiffres. GIMPS a alors versé 3.000 dollars à Curtis Cooper pour cette découverte. On ne connaît que 49 nombres premiers de Mersenne, les quinze derniers ayant été découverts grâce au projet GIMPS. Bien qu'il existe une quantité infinie de nombres premiers, on ne sait pas (encore) s'il y a une infinité de nombres de Mersenne.

Source : fr.sputniknews.com

vendredi 20 novembre 2015

Séminaire Mathématiques et Société

« Théorie des graphes et biologie moléculaire : la sociologie des gènes et des protéines »
Conférencier : Dr Florian Martin, Philip Morris International R&D

Mercredi 25 novembre 2015 à 16h15
Auditoire Louis-Guillaume, ALG, F 200
Rue Emile-Argand 11
2000 Neuchâtel

Le séminaire est ouvert au public.

Résumé
Les mathématiques disposent d’objets à la fois simples à définir et complexes à analyser. Les graphes en font partie. Un article du mathématicien suisse Leonhard Euler publié en 1741, et traitant d’un problème appelé « les sept ponts de Königsberg » est considéré comme l’origine de la théorie des graphes. De nos jours, les applications de la théorie des graphes sont multiples. Lors de cet exposé, nous discuterons de quelques applications en biologie moléculaire et des propriétés des graphes qui en découlent. En particulier, une propriété des réseaux biologiques, décrite à l’origine pour des réseaux sociaux et appelée frustration sera examinée.

1 2 3 4 5 6 7 8 >