Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.

samedi 16 novembre 2019

IA contre humains à «Starcraft II», un exploit à relativiser

D’accord, les machines de Google ont battu des pros du jeu vidéo «Starcraft II». Une démonstration de puissance de calcul plus qu’une vraie preuve que la machine possède des capacités propres aux humains, note un expert.

Lire l'article de Fabien Goubet dans Le Temps

mardi 12 novembre 2019

L’IA de Google DeepMind surpasse les humains pour déchiffrer les tablettes grecques antiques

L’intelligence artificielle Pythia, développée par les chercheurs de Google DeepMind, se révèle plus efficace que les experts humains pour déchiffrer les tablettes issues de la Grèce Antique. Cette IA pourrait permettre de combler les vides qui parsèment notre connaissance de cette époque oubliée…

Lire l'article de Bastien L sur lebigdata.fr

dimanche 10 novembre 2019

Intelligence artificielle par apprentissage automatique (Francis Bach)

samedi 2 novembre 2019

L’IA de Google DeepMind peut battre 99,8% des joueurs de StarCraft II

L’intelligence artificielle AlphaStar de Google DeepMind a atteint le rang de ” grand maître ” sur le jeu vidéo StarCraft II. Son niveau est désormais supérieur à 99,8% des joueurs humains.

Lire l'article de Bastien L sur lebigdata.fr

jeudi 31 octobre 2019

Réconcilier profs de fac et Britney Spears. Ou l’impact de l’IA sur l’enseignement

Le MIT a récemment annoncé qu’il consacrera 1 milliard de dollars à l’étude de l’intelligence artificielle. La plupart des établissements d’enseignement supérieur à travers le monde ne peuvent s’aligner sur de tels investissements. L’IA n’en changera pas moins la façon dont ils enseignent et interagissent avec les étudiants, et influencera les contenus à enseigner.

Lire l'article d'Andreas Kaplan sur The Conversation

lundi 14 octobre 2019

Facebook en quête de langage universel

vendredi 6 septembre 2019

On vous présente Norman, la première intelligence artificielle «psychopathe»

Une équipe de chercheurs au Massachusetts Institute of Technology (MIT) vient de créer la première intelligence artificielle psychopathe: Norman. Son nom est directement inspiré du personnage de Norman Bates mis en scène par Alfred Hitchcock dans le film Psychose. Vous savez ce personnage (attention spoiler) qui empaille sa mère et finit par s’habiller comme elle.
Les scientifiques du MIT Media Lab, un laboratoire dédié aux projets de recherche mêlant design, multimédia et technologie, ont entraîné Norman grâce à des descriptions écrites de photos et vidéos explicites montrant de morts violentes puisées dans les recoins les plus sombres de Reddit –un site communautaire qui propose du contenu absolument sur tous les sujets imaginables.

Norman: un scénario digne de la science-fiction

Norman est différent des autres intelligences artificielles. Après avoir été soumis au test de Rorschach, les scientifiques ont conclu que Norman était un «psychopathe». Grâce à une série de tâche d’encres, ce test est censé rendre compte de l’état psychologique d’une personne. L’équipe de scientifiques a comparé les réponses de Norman à celles d’une autre intelligence artificielle –elle aussi entraînée à interpréter des images et des vidéos. Là où l’IA standard voit «un vase avec des fleurs», Norman voit «un homme en train de se faire abattre».
«On a voulu montrer ce qu’il pouvait se passer si une intelligence artificielle tourne mal et les dérives possibles des algorithmes basés sur le deep learning (apprentissage profond). Les données utilisées pour créer ces algorithme ont une réelle influence sur le comportement de l’intelligence artificielle», lit-on sur le site web dédié à l'IA Norman.
En somme: si l’apprentissage de l’IA est basé sur la haine ou l’horreur, son comportement sera à cet image. En 2016, Tay le «chatbot» (robot conversationnel), créé par Microsoft, est devenu «un trou-du-cul raciste» au contact des utilisateurs de Twitter.
En seulement quelques heures, Tay est passé d’un tweet disant que «les humains sont super cools» à «Hitler avait raison, je déteste les juifs». En cause la capacité d'apprentissage de cette intelligence artificielle fondée sur les interactions avec les internautes. Si Tay est raciste c'est la faute de Twitter.
En 2016, Sophia, l'IA au visage humain, s'était aussi illustrée en déclarant vouloir «détruire l'humanité». Depuis, elle semble avoir changé d’avis et n’a pas manqué d’exprimer son amour pour «ses compatriotes humains». Si, un jour, les intelligences artificielles deviennent malveillantes et prennent contrôle de notre planète, on connaîtra les responsables: nous-mêmes.

Source : Aurélie Rodrigues sur Slate.fr

samedi 24 août 2019

Les machines sont stupides, on a 1213 exemples pour le prouver

Des chercheurs ont conçu un questionnaire auquel les êtres humains sont certains de gagner. Pour le moment.

Lire l'article de Thibault Prévost sur Korii

vendredi 23 août 2019

Une nouvelle IA révolutionnaire est basée sur le cerveau humain

Les chercheurs de l’université de Bar-Ilan, en Israël, ont créé un nouveau type d’algorithmes d’intelligence artificielle basés sur le fonctionnement du cerveau humain. Contre toute attente, ces algorithmes se révèlent plus performants que les modèles de Deep Learning et de Machine Learning les plus récents…

Lire l'article de Bastien L sur lebigdata.fr

mardi 13 août 2019

L’IA de NCSoft transforme votre selfie en personnage de manga

Les chercheurs du studio de jeux vidéo sud-coréen NCSoft ont créé une intelligence artificielle intitulée U-GAT-IT capable de transformer vos selfies en personnages de manga. Une application amusante, rendue possible grâce à une innovation majeure dans le domaine de l’IA.


Lire l'article de Bastien L sur lebigdata.fr