Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.

dimanche 18 octobre 2020

De l’origine de nos ordinateurs : la machine de Turing


Voir aussi la chaîne Youtube de Marc Raynaud.

samedi 17 octobre 2020

Turing

Pour se préparer à la pièce de thèâtre "La machine de Turing".

samedi 26 septembre 2020

Intel et l'erreur de calcul à 500 millions de dollars

Au mitan des années 1990, le fondeur américain lançait son Pentium en fanfare: un petit bug lui a coûté très cher.

Lire l'article de Thomas Burgel sur Korii

vendredi 25 septembre 2020

On a retrouvé le mode d'emploi du premier ordinateur !

Créé en 1945 sous le régime de l'Allemagne nazie, le Zuse Z4 est l'un des tout premiers ordinateurs et le seul rescapé de cette époque. Sa documentation vient d'être retrouvée et elle permet aux chercheurs de comprendre comment fonctionnait cette machine.

L'informatique aussi a son archéologie et les scientifiques ont parfois du mal à comprendre le fonctionnement et l'architecture des premiers ordinateurs. Au fil des décennies, en plus des techniciens qui étaient les mémoires vives du fonctionnement de ces machines, les documentations et manuels ont bien souvent disparu. C'était justement le cas de ce que l'on considère comme le premier ordinateur numérique conçu en 1944, le Zuse Z4. Jusqu'à maintenant les scientifiques n'avaient que peu de connaissances sur cette gigantesque machine qui est exposée au Deutsches Museum, à Munich, en Allemagne. Mais depuis peu, sa documentation vient justement d'être retrouvée dans une pile de documents à Zurich en Suisse. Le blog de l'Association des machines informatiques (ACM) qui relate l'histoire de cette découverte, explique que ce calculateur, entré en fonction en 1945, a été transformé en ordinateur en 1950 après avoir été récupéré par l'École polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ). Le Zuse Z4 occupe une pièce entière et est alimenté en données par des bandes magnétiques. Il fallait plusieurs techniciens pour le faire fonctionner.

Une machine puissante… pour l’époque

Le Z4 est le fruit du travail de Konrad Zuse. L'inventeur avait développé pour les nazis ce Z4 qui devait rejoindre le camp de concentration de Dora-Mittelbau, où des détenus étaient forcés à construire les funestes missiles V1 et V2. Konrad Zuse avait finalement pris soin de cacher son Z4 dans une grange de la petite ville de Bad Hindelang, dans le sud de l'Allemagne, en attendant la fin de la seconde guerre mondiale. C'est à l'EPF de Zurich que le Z4 transformé en ordinateur a été exploité à partir de 1950, et ce jusqu'en 1955, pour réaliser une centaine de calculs. Il a permis de construire le barrage de la Grande-Dixence, en Valais. Il a également réalisé des calculs de balistiques, de trajectoire des fusées, sur les ailes des avions, sur les vibrations. C'est grâce à lui que le FFA P-16, un avion de chasse suisse, a pu être développé.
C'est d'ailleurs en triant des documents liés aux recherches aéronautiques des années 1950 que le manuel a été retrouvé. Pour l'époque, le Z4 était une machine puissante. Il pouvait exécuter des additions et soustractions en une demi-seconde, des multiplications en trois secondes et réaliser des divisions et des calculs de racines carrées en six secondes. Il savait traiter en moyenne 1.000 opérations par heure. Après son passage en Suisse, le Z4 fut transféré en France à l'Institut de recherche militaire franco-allemand de Saint-Louis où il a œuvré jusqu'en 1959. Depuis 1960, c'est l'une des pièces de musée du Deutsches Museum.

Source : Louis Neveu sur Futura Tech

mercredi 2 septembre 2020

Qui a inventé la clé USB ?

La série d’été de France Info sur les innovations technologiques qui ont changé nos vies se termine avec une invention qui s'apprête à fêter ses 20 ans mais dont l'auteur est incertain : la clé USB.

Ecouter le podcast sur franceinfo

jeudi 18 juin 2020

False Dawn: The Babbage Engine

dimanche 3 mai 2020

Il y a 15 ans, YouTube naissait dans un zoo

« Alors, nous voilà devant les éléphants, le truc cool avec ces gars-là, c'est qu'ils ont des trompes vraiment, vraiment longues ». Il y a quinze ans, une visite un peu banale du zoo de San Diego (Etats-Unis) devenait la première vidéo publiée sur YouTube.
Le 23 avril 2005, cette séquence de 18 secondes baptisée « Me at the zoo » (Moi au zoo), incarnée par le cofondateur de YouTube, Jawed Karim, marquait les débuts officiels de la plateforme de partage de vidéos. L'année suivante, le site était acquis par Google pour 1,6 milliard de dollars en actions.
En quinze ans, le réseau est devenu un acteur incontournable du partage de vidéos en ligne, avec désormais plus de deux milliards d'utilisateurs actifs mensuels (source : YouTube).


La toute première vidéo postée sur YouTube par Jawed Karim, l’un des cofondateurs de la plateforme de partage vidéo. © Jawed

YouTube a pris une place déterminante dans le paysage de la musique et du divertissement en général, au point de façonner les goûts de la Gen Z, la génération post-millennials.
« Me at the zoo » compte aujourd'hui plus de 90 millions de vues, mais les records de la plateforme se comptent en milliards, à l'image des chansons « Despacito » (6,7 milliards de vues), « Baby Shark Dance » (5,1 milliards) ou « Gangnam Style » (3,5 milliards).

Source : Futura Tech

vendredi 21 février 2020

Lawrence Tesler, inventeur de la célèbre commande informatique « copier-coller », est mort

La très populaire commande informatique dite du « copier-coller », entrée dans les mœurs grâce à Apple qui l’avait installée sur l’ordinateur Lisa en 1983 et sur le Macintosh l’année suivante, vient de perdre son inventeur.

Lire l'article du Monde

samedi 4 janvier 2020

Ami humain, le CAPTCHA et le reCAPTCHA ne sont bientôt plus, voici leur histoire

Si vous avez passé un peu de temps sur internet depuis le début des années 2010, vous avez forcément vu passer ces petites boîtes sur lequelles, on passait parfois beaucoup plus de temps que prévu à essayer de déchiffrer.

Lire l'article de Grégor Brandy sur Slate.fr

samedi 9 novembre 2019

Ces lignes de code qui ont tout changé (1/3)

Apollo 11, le JPEG, le premier pop-up et 33 autres morceaux de code qui ont transformé notre monde.

Lire l'article de Yann Champion sut Korii