Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.



mardi 27 septembre 2016

une explication... pas très claire

Lu sur une épreuve d'un élève (sic) :

On prend un pixel puis on le déplace grâce à l'égalité de q on réussit à le retourner de 180°. Elle déplace du bas vers le haut ou inversément, et de gauche à droite ou inversément. et le tout simultanément.

mardi 20 septembre 2016

Qu’est-ce que la réalité augmentée et comment fonctionne-t-elle ?

Le succès de Pokémon Go est l'occasion d'explorer le concept et les applications de la réalité augmentée, une technologie vieille de près de 50 ans, mais qui décolle depuis quelques années. La réalité augmentée est un paradigme permettant de rendre disponibles des informations numériques complétant le sens réel. Il s'agit d'une fusion du numérique et du réel.

Lire l'article sur theconversation.com

samedi 10 septembre 2016

Claude Shannon et la compression des données

L'immense majorité des données (texte, son, image, vidéo, etc.) sont stockées et manipulées sous forme numérique, c'est-à-dire à l'aide de nombres entiers qui sont convertis en une succession de bits (des 0 et des 1). La conversion depuis le monde analogique continu vers ces représentations numériques discrètes est décrite par la théorie élaborée par Claude Shannon (30 avril 1916 - 24 février 2001), le père fondateur de la théorie de l'information. L'impact de cette théorie sur notre société est absolument colossal. Pourtant son nom est quasi inconnu du grand public. Le centenaire de la naissance de Claude Shannon est donc une bonne excuse pour présenter l'œuvre d'un très grand scientifique.

Lire l'article sur Images des mathématiques

jeudi 1 septembre 2016

Des hackers sous contrat

Stephan Rickauer et son équipe traquent les failles de sécurité chez Swisscom, dans les réseaux, les prestations et les applications. Ces collaborateurs du service de sécurité informatique travaillent de façon non conventionnelle: ils procèdent comme des cybercriminels.

Lire l'article sur swisscom.ch