Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus ou, pourquoi pas, de créer leur propre blog...
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.


mardi 30 août 2016

Nouveau système (enfin!)

JU: les notes de maths, de français et d'allemand seront revalorisées Trop d'élèves contournaient la difficulté dans le passé en compensant les branches principales par des branches secondaires et réputées plus faciles.

Un reportage du Téléjournal à mettre en rapport avec mon billet d'humeur du 26 juin. D'ailleurs, si vous êtes attentifs, on parle de la classe historique en fin de reportage. Finalement, on devrait dire merci à ces "élèves". Peut-être que cette classe a un peu accéléré les choses, même si le Jura a été le dernier canton romand a réagir. Il fallait aussi peut-être juste attendre le nouveau ministre...

lundi 29 août 2016

Petite histoire du jeu des pousses

Le jeu des pousses, Sprouts en anglais (qui signifie germes), se joue à deux joueurs avec un papier et un crayon. Initialement, il y a un nombre quelconque de points répartis au hasard sur une feuille de papier. Alternativement, chaque joueur doit :

  1. tracer une ligne entre deux points (ou d’un point à lui-même pour former une boucle),
  2. ajouter un nouveau point n’importe où sur la ligne qu’il vient de tracer.
Les joueurs doivent respecter les règles suivantes :
  • les lignes peuvent être droites ou courbes, de longueur quelconque, mais en aucun cas ne peuvent s’intercepter ;
  • le nouveau point ne peut être à l’extrémité d’une ligne, il doit être sur la ligne ;
  • d’un point ne peuvent émerger qu’au maximum trois lignes.
Le premier joueur qui ne peut plus jouer a perdu.

Lire l'article de Lisa Rougetet sur Images des mathématiques

dimanche 28 août 2016

Les matous matheux

vendredi 26 août 2016

Deux (deux ?) minutes pour... Le théorème de Banach-Tarski


Source : Choux romanesco, Vache qui rit et intégrales curvilignes (il y a une version plus courte...)

jeudi 25 août 2016

Problème du duel à trois

Le bon, la brute et le truand se battent en duel à trois.
Comme ils font les choses bien, ils ont tiré au sort l'ordre dans lequel ils doivent tirer :le bon tirera en premier une balle, puis le truand, puis la brute. A condition, bien sûr, qu'il soit encore en vie. Et le tour reprendra dans le même ordre jusqu'à ce qu'il n'y ait qu'un seul survivant.
Le bon ne tire pas très bien. Il n'atteint sa cible qu'une fois sur trois. Il sait que le truand tire un peu mieux que lui, et qu'il touche une fois sur deux. La brute est un véritable tueur qui ne manque jamais sa cible.
Sur qui le bon doit-il tirer en premier pour avoir le plus de chance de rester en vie ?

mercredi 24 août 2016

Drague à l'écart-type


Source : Saturday Morning Breakfast Cereals en francais !

mardi 23 août 2016

Le funiculaire de Gelmer

Le funiculaire de Gelmer (en Suisse) est le plus pentu d'Europe, avec par endroit une pente à 106% !

dimanche 21 août 2016

Première trace du zéro


La première trace écrite du chiffre 0 a été découverte sur une pierre du temple d'Ankor Vat. On peut lire sur cette pierre le nombre 605. Elle date de l'an 683.

Source : Search for the world's first zero leads to the home of Angkor Wat

vendredi 19 août 2016

Progressions


Source : Saturday Morning Breakfast Cereals

jeudi 18 août 2016

Perles de ce matin

Un élève: "Monsieur, je ne comprends pas le nom de votre site !"
Moi : "C'est un jeu de mot : info + math = nymphomath. Cela ressemble à Nymphomane."
L'élève : "Bon d'accord. Mais c'est qui Nymphomane ?"
Moi : " Tu chercheras ce soir sur Internet. Mais fais en sorte que tes parents ne soient pas derrière toi..."
L'élève : "Ah bon !?"

Un peu plus tard. On parle de l'infini. Le même élève : "L'infini, c'est zéro !"

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 >