Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.



dimanche 15 avril 2018

L'histoire bordélique des Jeux Vidéo - Doc Seven

mardi 6 juin 2017

Échecs et Maths

D'où viennent les échecs ? Quels rapports les mathématiques et les échecs ont-ils entretenu ? Peut-on résoudre le jeu d'échecs (au sens mathématique) ? Comment construire un programme informatique qui joue aux échecs ? Comment fonctionnait Deep Blue? Quel est le secret de sa victoire contre Kasparov ?

Ecouter le podcast "Programmer un jeu d'échecs" de La Méthode scientifique sur France Culture (1.6.2017)

dimanche 12 mars 2017

7 étapes pour créer un jeu vidéo

mardi 21 avril 2015

Une stratégie infaillible au poker

Depuis la défaite du champion du monde Gary Kasparov contre l’ordinateur Deep Blue en 1997, nous nous sommes habitués à ce que les machines soient définitivement plus fortes que les humains aux échecs. Bon après tout, les échecs, c’est rien que du pur raisonnement mathématique.
Mais le poker ? Ce jeu qui relève autant du calcul que de la psychologie, où il faut savoir entourlouper et bluffer, prendre des risques parfois, être prudent de temps en temps…un ordinateur battrait un champion du monde de poker ?
Eh bien les amis, sachez que la situation est encore bien pire que ça. Ce qui vient d’être annoncé il y a quelques semaines, ça n’est pas qu’un ordinateur peut battre un humain, mais que cet ordinateur est capable de jouer une stratégie parfaite, et mathématiquement imbattable.

Lire l'article sur Science étonnante

mardi 27 janvier 2015

codingame.com

Plate-forme de jeux pour développeurs : codingame.com

Les jeux sont basés sur un fonctionnement au tour par tour. A chaque tour de jeu, vous obtenez des informations depuis l’entrée standard (ce peut être une carte du jeu, la position des ennemis…), votre code effectue un calcul et écrit l'action à effectuer sur la sortie standard.
Pour chaque langage de programmation, un bout de code qui lit les infos du jeu est fourni par défaut. Le tutoriel permet de comprendre facilement comment tout fonctionne.

vendredi 11 juillet 2014

Mathématiques et jeu d'échecs

Un document intéressant sur l'ordinateur et les échecs, à mon avis datant de 1972. Remarquez la taille et le bruit des ordinateurs de l'époque...

vendredi 27 juin 2014

Les jeux vidéo à la conquête du monde

jeudi 2 janvier 2014

Qui est-ce ? Le code de Hamming

Peut-être connaissez-vous le jeu Qui est-ce ? dont le but est de retrouver, le plus vite possible, la personne que votre adversaire a choisie en lui posant des questions auxquelles il ne peut répondre que par oui ou non.
En voici une variante : choisissez un smiley parmi ceux sur l’image ci-dessous, répondez aux questions qui suivent et cliquez sur Devinez. La nouveauté est que vous avez le droit de mentir au plus une fois (vous n’êtes donc pas obligé de le faire).

Lire l'article sur Images des maths

vendredi 27 septembre 2013

Ce que rapporte Candy Crush Saga

Candy Crush Saga est un jeu vidéo développé par King (en), disponible à l'origine comme une application Facebook et adapté pour les sytèmes d'exploitations Android et iOS. Il s'agit d'une variation du jeu sur navigateur web Candy Crush. Son principe est similaire au jeu concurrent Bejeweled.
En mars 2013, Candy Crush Saga a dépassé FarmVille 2 et Texas Holdem Poker de Zynga comme le jeu le plus populaire sur Facebook avec en moyenne 9,7 millions d'utilisateurs quotidiens.
Le modèle économique de King.com repose ici sur l'intégration de publicité intensive (affichage de publicité rétribuée au nombre de clics, propositions de cadeaux aux utilisateurs...). Les publicités incitent à l'achat qui est aussi rétribué. Par ailleurs, bien que la promotion du jeu annonce "gratuit", les joueurs ayant perdu les premières vies créditées gratuitement à l'inscription, doivent acheter de nouvelles vies (facturées 0,89 € pour 5 vies sur l'AppStore, mais accessibles par d'autre biais comme un compte Facebook...). Les sommes ainsi gagnées par l'opérateur lui permettent de dégager des bénéfices et de financer les campagnes de promotion (spots publicitaires) qui se chiffrent maintenant en millions d'euros. Selon les derniers chiffres, Candy Crush Saga a été téléchargé par 130 millions de joueurs et rapporte chaque jour 1,7 millions de dollars. Le jackpot pour King, l’éditeur anglais du jeu, une petite PME créée en 2003 qui emploie aujourd'hui 450 salariés dans le monde.

Sources: Wikipédia, le petit web

vendredi 6 juillet 2012

SimCity, un outil de modélisation urbaine ?

Des jeux comme SimCity peuvent-ils nous aider à comprendre la croissance des cités ? C’est la question que se pose le mathématicien Samuel Arbesman. Il explique son point de vue dans le blog qu’il tient pour Wired, ainsi que dans un article paru dans Atlantic Cities.

Lire l'article sur InternetActu.net