Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.



mardi 21 novembre 2017

Les clouds: un ciel sans nuage?

Le cloud computing (en bon français "l’informatique dans les nuages") occupe désormais notre quotidien. Avec nos smartphones, nos tablettes ou nos ordinateurs, nous consultons sans cesse des banques de données diverses: courriels, news, météo, musique, films… Mais nous trimbalons aussi notre petit panier partout, avec nos albums photos et autres documents, un panier dans les nuages dont nous pouvons partager le contenu avec des collègues ou des amis. Ces données stockées dans des clouds sont-elles bien sécurisées? Ces clouds sont-ils pratiques? Quelle est leur capacité de sauvegarde? A ces questions très concrètes, ABE vous offre un test pour y répondre. Le stockage, le traitement et le partage de nos données ont un coût et des conséquences. Avec quels effets sur l’environnement, quand on sait que les serveurs répartis dans le monde consomment ensemble plus d’électricité qu’un pays comme l’Allemagne?

A voir ce soir sur RTS 1, dans l'émission A bon entendeur

vendredi 17 novembre 2017

La carte de l'informatique

jeudi 29 décembre 2016

Degré 0 de l'informatique - 01 - e-penser numérique

mercredi 17 février 2016

36.9° : Nouvelles thérapies contre le cancer

Il sera question de traitement du cancer ce soir dans l'émission 36,9°. Il sera en particulier question de bioinformatique et de Big Data.

"36,9° a rencontré des patients qui ont « testé » ces nouveaux traitements et recueilli les explications de nombreux spécialistes, dont notamment le Pr George Coukos (l'un des pionniers de l’immunothérapie, chef du Département d’oncologie UNIL-CHUV), le Pr Pierre-Yves Dietrich (responsable du centre d’oncologie des HUG), le Pr Curzio Rüegg (professeur de pathologie au Département de médecine de l’Université de Fribourg) ainsi que le Pr Didier Trono (spécialiste des technologies biomédicales et informatiques et directeur du laboratoire de virologie et génétique de l’EPFL). À la croisée de la médecine, de l’intelligence artificielle et du secret de nos cellules, une émission passionnante."

lundi 17 août 2015

Les guerriers du web

LES GUERRIERS DU WEB nous fait découvrir l'univers de pirates comme le tristement célèbre Mafia Boy qui a réussi à lui seul à paralyser les sites des géants Yahoo, Amazon, eBay, Dell, eTrade et CNN ou de Donnie qui navigue dans le cybermaquis russe dans l'espoir de démasquer les créateurs d'un puissant virus afin de toucher une récompense de 250 000 $ promise par Microsoft.
Tout comme leurs cousins naturels, les virus informatiques évoluent rapidement. Aujourd'hui, leurs créateurs sont en mesure de contrôler des millions d'ordinateurs personnels à distance à l'insu de leurs propriétaires pour créer de puissants réseaux illicites. Ceux-ci servent à une multitude d'activités criminelles allant du vol d'identité à la cyberextorsion. Ils sont même devenus une puissante arme de guerre, comme ce fut le cas lors de l'attaque massive qui est venue bien près de paralyser complètement l'Estonie en 2007 nécessitant l'intervention des experts de l'OTAN.
LES GUERRIERS DU WEB présente des témoignages obtenus auprès du FBI, du Pentagone, du ministère de la Sécurité intérieure des États-Unis, de l'OTAN, de gouvernements directement frappés par ces attaques, ainsi que de ceux qui sont prêts à tout pour obtenir des informations sensibles qu'il s'agisse des données personnelles des cartes de crédit ou de secrets militaires. Ils nous aident à réaliser à quel point le cyberespace est devenu une zone de guerre engageant aussi bien les États que des groupes terroristes. Que les menaces viennent de Chine ou de Russie, au bout de la ligne, il est impossible d'ignorer ce qui est en jeu.

dimanche 2 août 2015

John von Neumann, prophète du 21ème siècle

Un documentaire sur John von Neumann passera mardi 4 août à 22h30 sur Arte.
Rediffusions jeudi 13.08 à 10h15 et lundi 17.08 à 9h50
Réalisateur: Philippe Calderon
Producteurs : ARTE France, Bfc Productions

John von Neumann, mathématicien hongrois, devenu américain après-guerre, a façonné le 20e siècle et continue de façonner ce début du 21e, sans que nous le sachions.Inconnu du grand public, il a pourtant laissé sa trace partout : dans les sciences, mais aussi au cinéma, où il a servi de modèle pour deux personnages mythiques de Stanley Kubrick : Docteur Folamour et HAL, l'ordinateur de "2001, l'odyssée de l'espace".
L'homme possédait une telle puissance de calcul qu'il donnait des complexes à ses pairs, dont Einstein. Il était à l'origine des théories les plus fondamentales et abstraites du siècle dernier, comme de leurs conséquences les plus radicales. Fondement des mathématiques, physique de l'infiniment petit, élaboration théorique de la mécanique quantique, économie et théorie des jeux, théorie de l'information et de l'intelligence artificielle, physique statistiques et automates cellulaires, fondements des neurosciences, il aura été à l'avant-garde des concepts forgés au siècle dernier qui transforment notre 21e siècle.

Portrait

Il a appris le grec ancien à 6 ans, dans sa ville natale de Budapest. Dans la trentaine, il a découvert l'Amérique, le pouvoir, le capitalisme, les femmes et l'alcool. Au centre des études avancées de Princeton, il était connu pour ses blagues salaces et son habitude de mettre de la musique militaire allemande à plein volume afin d'agacer Einstein. D'une légèreté insoutenable, capable de donner une fête de 300 personnes et de rester calfeutré dans son bureau, Von Neumann semblait avancer masqué. Il mourra des suites de ses travaux sur la bombe, c'est-à-dire les conséquences des radiations des tests nucléaires auxquels il assista. Bien plus que le portrait d'un homme, le film est le portrait d'une époque charnière dans l'histoire de l'humanité. A travers le regard d'un de ses membres le plus brillants et énigmatiques, nous verrons comment un groupe de penseurs européens a puisé ses idées dans la vieille Europe de l'entre-deux-guerres, et comment celles-ci ont traversé l'Atlantique dans les années 30, avant de transformer le monde.

mardi 16 juin 2015

Au coeur des robots

Sur Arte, vendredi 19 juin à 22h20 (73 min)
Rediffusion mercredi 24.06 à 8h55
Rediffusion dimanche 28.06 à 22h50

Nous sommes à la veille d’une révolution, celle des humanoïdes. Ces robots à visage humain sont de plus en plus performants : ils marchent, voient, entendent, parlent... Ils nous ressemblent comme deux gouttes d’eau, sont prêts à entrer dans nos vies, nos maisons, et sont même capables de nous en apprendre sur notre propre condition. Les roboticiens estiment que dans dix ans, les androïdes feront partie de notre quotidien au même titre que les ordinateurs individuels. Sommes-nous prêts ?

Quête scientifique

Fil rouge de ce documentaire, le photographe et médecin américain Max Aguilera-Hellweg se passionne pour l’histoire des robots, avec une interrogation constante : que signifie être humain ? Dans l’objectif de son appareil, ces créatures exceptionnelles prennent une dimension quasi fantastique dans un savant jeu d’ombres et de lumières. Le film suit l’artiste du Vermont au Japon, de New York à Osaka, où il pousse les portes des laboratoires à la pointe du progrès en robotique, nous entraînant dans une quête scientifique aux images exceptionnelles. Jamais l'homme n'a été aussi proche de la machine, au point que sa propre identité s’en trouve remise en question.

mardi 13 janvier 2015

La drôle de guerre d'Alan Turing ou comment les maths ont vaincu Hitler

mercredi 7 janvier 2015

Imitation Game, un film qui rend hommage à Alan Turing

Alan Turing a changé l'histoire de l'humanité de deux façons. D'abord en posant les bases de l'informatique et des ordinateurs modernes et ensuite en permettant aux Alliés de décrypter les messages secrets des armées nazies pendant la seconde guerre mondiale. Le film qui va sortir sur les écrans sous le titre d'Imitation Game narre cette partie de la vie du grand mathématicien. Il rend hommage à cet homme que son pays a probablement conduit au suicide en 1954 en le condamnant pour son homosexualité.

Le 07/01/2015 à 13:42 - Par Laurent Sacco, Futura-Sciences

On a fêté en 2012 le centenaire de la naissance d’un des pères de l’informatique, le mathématicien et physicien Alan Turing. Dans la foulée des hommages à un homme injustement persécuté par la justice britannique de son époque, peu de temps après la seconde guerre mondiale, un biopic lui a été consacré. Le film va sortir sur les écrans français sous le titre Imitation Game le 28 janvier 2015.
Ce titre fait référence au fameux test que Turing a proposé en 1950 dans un article théorique sur l'intelligence artificielle intitulé Computing Machinery and Intelligence. Le test de Turing est revenu sur le devant de la scène récemment quand il a été faussement annoncé que le chatbot Eugene Goostman, un logiciel censé simuler une conversation, l'avait passé.


Le film raconte l'histoire hors-norme d'Alan Turing, le mathématicien anglais qui aida à percer le code de l'outil de communication des Allemands durant la seconde guerre mondiale : la machine Enigma. © StudioCanal France, YouTube

Clarke et Turing, un tandem de mathématiciens contre Enigma

Pour tenir le rôle de l’un des plus grands génies du XXe siècle, britannique de surcroît, il n’y avait probablement pas de meilleurs choix que son compatriote Benedict Cumberbatch, connu pour son interprétation dans l'adaptation contemporaine de Sherlock Holmes par la BBC du début des années 2010. Pour lui donner la réplique l’actrice Keira Knightley joue quant à elle le personnage de Joan Clarke.
Mathématicienne de formation et même wrangler (bagarreur) de l’université de Cambridge, ce qui veut dire qu’elle était arrivée dans le peloton de tête de l’examen final de la licence de mathématique de cette université (elle a majoré simultanément celle de lettres), Joan Clarke ne pouvait pas officiellement se targuer de ce diplôme selon les règles de l’époque.


Un épisode de la série Savants & Militaires. En 1939, la guerre des chiffres et des lettres bat son plein. Les sous-marins allemands communiquent en langage codé grâce à leur machine de cryptage Enigma. Le futur père de James Bond, Ian Fleming, met sur pied l'opération Sans pitié pour s'en emparer, mais c'est un échec. C'est finalement Alan Turing qui en viendra à bout... © Universcience.tv

La réhabilitation de Turing demandée par Hawking

Son intelligence et ses compétences en cryptologie vont toutefois charmer Alan Turing lorsqu’ils se rencontrent. Celui-ci proposera même le mariage à Joan Clarke avant de changer d’avis quelques mois plus tard. Ensemble, ils travaillent sur un projet ultrasecret mis en place par les autorités britanniques pendant la seconde guerre mondiale. Il s’agissait de casser les codes secrets des messages de l’armée allemande nazie, cryptés à l'aide d'une machine électromécanique portable appelée Enigma. Les hommes et les femmes chargés de cette mission étaient rassemblés au domaine de Bletchley Park. C’est là que Turing, inspiré par des travaux de mathématiciens polonais, va mettre au point une autre machine qualifiée de « Bombe électromécaniques » capable de déchiffrer les messages d’Enigma. Ce faisant, il a contribué de façon très significative à la victoire sur les forces de l'Axe en permettant de connaître, notamment, les communications avec les sous-marins allemands qui tentaient de mettre en place un blocus de l'Angleterre.
Imitation Game ne retrace pas seulement cette partie de la vie d’Alan Turing, parfois de façon romancée, mais aussi sa jeunesse et les circonstances de sa mort. Plusieurs éléments laissent en effet à penser qu’il s’est suicidé en 1954 des suites d’un soi-disant traitement de castration chimique qui lui avait été imposé en 1952 lorsqu’il est devenu public qu’il était homosexuel. Il s’agissait d’un délit grave selon les lois britanniques de l’époque. Le gouvernement ne fit d'ailleurs rien pour protéger Turing puisque ses contributions à la victoire sur l’Allemagne nazie devaient rester secrètes.
Celles-ci ne seront connues que bien des années plus tard et il faudra attendre 2009 pour que soient présentées des excuses officielles et que le savant soit réhabilité, en partie sous la pression d’une pétition lancée par onze scientifiques, dont Stephen Hawking lui-même.

Vous pouvez télécharger le document pédagogique sur le site du film.

Source : Futura-Sciences

dimanche 5 janvier 2014

Pourquoi tu cherches: pourquoi et comment notre monde est devenu numérique

Un condensé de l'histoire de l'informatique, dans un film de 24 minutes. Un livret de 28 pages est aussi disponible.