Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.



mardi 29 avril 2014

Le territoire entier du Danemark recréé dans Minecraft !

Pour les fans, c'est un événement ; pour les autres, une simple curiosité. Pour la première fois, un pays tout entier a été reconstruit à l'échelle dans le jeu vidéo Minecraft.
En deux mots, Minecraft, c'est un grand jeu de Lego virtuel, qui permet de construire et déconstruire des « mondes » en ajoutant et supprimant une multitude de petits cubes.
Deux fans, qui travaillent pour l'Agence danoise de géodonnées, se sont amusés à reproduire, pour le jeu, l'intégralité du paysage danois à l'échelle 1/1, c'est-à-dire à taille réelle, si bien qu'on a l'impression de s'y promener « en vrai » (enfin… presque) dans la petite ville d'Aarus ou au bord des falaises de Møns, comme sur la vidéo de présentation du nouveau « monde ».


« Vous pouvez vous déplacer librement dans le Danemark, trouver votre quartier résidentiel, construire et démolir ce que vous voulez comme dans n'importe quel autre de monde de Minecraft », indique l'Agence danoise de géodonnées, qui met cette construction en libre téléchargement pour les joueurs sur son site Internet. Les Danois apprécieront sûrement de pourvoir réaménager leur maison en bâtissant l'extension dont ils rêvent, ou en se vengeant sur la maison de voisins envahissants.
Pour les habitants d'autres pays, l'intérêt est plus limité, quoique le jeu permette certainement de retaper une des maisons délaissées dans le célèbre quartier autogéré de Christiania à Copenhague, de s'inventer une cabane au bord du fjord à Aalborg mais aussi, pourquoi pas de visiter la multitude de petits ports de pêche donnant sur la Baltique.
Les deux créateurs évoquent un jeu à vocation pédagogique, pour éveiller à l'intérêt des données spatiales ou entamer un « voyage virtuel vers des terrains difficilement accessibles ».

Source : LeMonde.fr

lundi 28 avril 2014

L'addiction aux jeux sur smartphone

mercredi 23 avril 2014

Cybercamp 2014

Le CyberCamp 2014, camp d’été dédié à l’informatique, est organisé pour la 7ème année par le Département d’informatique de l’Université de Fribourg. Cette année, l’événement aura lieu du 7 au 11 juillet 2014.
Tu es collégien/collégienne, gymnasien/gymnasienne et tu passes ta maturité d'ici un à deux ans, le camp s’adresse tout particulièrement à toi: une semaine en totale immersion dans le monde de l’informatique tout en profitant d’activités amusantes!
Tu passes ta maturité en 2014 ou dans plus de deux ans? Tu peux également t’inscrire, ta participation est envisageable s’il reste des places disponibles.

mardi 22 avril 2014

Débuter avec Python au lycée

Débuter avec Python au lycée de Kamel Naroun est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported

lundi 21 avril 2014

Enseigner la programmation au lycée

Le cours « Informatique et sciences du numérique » a été installé en Terminale S. Des profs se démènent pour l’enseigner et, au-delà, enseigner l’informatique au lycée. Aujourd’hui, binaire donne la parole à l’un d’entre eux, David Roche, qui enseigne les sciences physiques et l'informatique au lycée Guillaume Fichet de Bonneville (Haute-Savoie). David nous parle de son expérience passionnante qui s’appuie sur les technologies Web.

Lire l'article sur Binaire

vendredi 18 avril 2014

UNIVAC

L'UNIVAC I (UNIVersal Automatic Computer I) est le premier ordinateur commercial réalisé aux États-Unis. Il a été créé par J. Presper Eckert et John Mauchly, déjà à l'origine de l'ENIAC. Avant que d'autres machines ne sortent dans la même série, l'UNIVAC I était tout simplement appelé UNIVAC.
Le premier ordinateur est livré à l'United States Census Bureau le 30 mars 1951 et mis en service le 14 juin. Le cinquième (construit pour l'Atomic Energy Commission) a été utilisé par CBS pour prédire l'issue de l'élection présidentielle de 1952 (alors que les sondages réalisés "humainement" donnaient Eisenhower perdant). À partir d'un échantillon d'un pour cent des votants il prédit qu'Eisenhower aurait été élu président, chose que personne n'aurait pu croire, mais UNIVAC avait vu juste.
L'UNIVAC a été un symbole de l'informatique, apparaissant entre autres dans Objectif Lune de Hergé et Un cerveau d'un milliard de dollars de Ken Russel.

Sources : Wikipedia, histoire de l'informatique

samedi 5 avril 2014

Lancement de l’Apple I : 11 avril 1976

L'Apple I de la marque Apple, fut l'un des tout premiers micro-ordinateurs individuels.


Conçu par Steve Wozniak, Steve Jobs et Ronald Wayne dans le garage des Jobs, il fut le premier produit d'Apple mis en vente en avril 1976. Son prix était alors de 666,66 $, ce qui correspondrait aujourd'hui à 2700 dollars (2070 Euros) en prenant en compte l'inflation. Environ 200 unités furent produites. Une cinquantaine d'entre elles ont été vendues par un magasin d'électronique de Mountain View. À la différence d'autres ordinateurs amateurs de cette époque qui étaient vendus en kit, l'Apple I était constitué uniquement d'une carte assemblée comprenant des composants électroniques dont environ 21 circuits intégrés.
Maison des parents de Steve Jobs, 2066 Crist Drive, Los Altos (Californie). L'histoire d'Apple débute dans leur garage en 1975. Cependant, pour en faire un ordinateur fonctionnel, les utilisateurs devaient encore l'intégrer dans un boîtier avec une alimentation, un clavier, et un écran de télévision. Une carte facultative, fournissant une interface pour un lecteur de cassette, fut proposée plus tard pour un prix de 75 $. L'utilisation d'un clavier et d'un moniteur distinguait l'Apple I des machines concurrentes, telle que l'Altair 8800, qui étaient généralement programmées avec des interrupteurs et utilisaient des lumières clignotantes pour l'affichage. Cela faisait de l'Apple I une machine innovante pour son époque, malgré son manque de graphismes ou de fonctions sonores. La production fut arrêtée en mars 1977, avec l'apparition de son successeur, l'Apple II.
L'Apple I est parfois considéré comme le premier ordinateur individuel vendu sous une forme entièrement assemblée. Cependant, certains pensent que cette caractéristique reviendrait légitimement à d'autres machines, telles que le Datapoint 2200.
Il existe encore six exemplaires de l'Apple I en état de marche, faisant de lui un article de collection.

Source : Espace Turing