Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.



mardi 26 mars 2019

La nervosité gagne les acteurs technologiques avant le 'Y2K japonais'

Le couronnement du nouvel empereur Naruhito pourrait engendrer un phénomène 'Y2K' au Japon. Le coupable n'est autre que le calendrier japonais, qui se réinitialise, lorsqu'un nouveau souverain accède au trône.

Lire l'article de Els Bellens sur Data news.

jeudi 21 mars 2019

Le 6 avril, tous les GPS pourraient cesser de fonctionner

À l'instar du célèbre bug de l'an 2000 pour les ordinateurs, le système de positionnement américain GPS pourrait cesser de fonctionner le 6 avril prochain à cause d'un problème de dates.

Lire l'article de Fabrice Auclert sur Futura Sciences.

dimanche 25 novembre 2018

Le robot suceur est plus doué que jamais grâce à l'intelligence artificielle

Dans «The Blowjob Paper», des experts en machine learning expliquent comment ils ont appris l'art de la fellation à un bête sextoy.

Lire l'article de Samantha Cole sur Motherboard

mardi 10 janvier 2017

Le plus grand ordinateur en redstone du monde

mardi 30 décembre 2014

Comprendre les algorithmes de tri par la danse

AlgoRythmics est une chaîne YouTube roumaine qui illustre les algorithmes de tri avec des groupes de danse folkloriques. On peut y voir les six algorithmes les plus connus. Ci-dessous, le Mergesort.

vendredi 2 mai 2014

Un élu suisse se laisse tracer pendant six mois

Balthasar Glättli, un conseiller national (l'équivalent des députés) suisse élu sous l'étiquette du parti Vert, a décidé de rendre publiques les données de son téléphone portable sur les six derniers mois.
Le résultat est désormais mis en ligne sur une carte interactive réalisée par l'entreprise OpenDataCity. Ses communications et ses déplacements sont tous renseignés dans une frise qui ne laisse rien passer: posts Facebook, tweets, appels entrants et sortants, email... Les noms des personnes avec qui il a été en contact sont même parfois indiqués. On peut également le tracer jour par jour grâce à un calendrier ou découvrir l'ensemble de son réseau (famille, politiques, journalistes...).
Si Balthasar Glättli a voulu être transparent à ce point, c'est que la Suisse est en passe d'adopter une loi qui vise à surveiller massivement ses citoyens. Pour les alerter, il a donc décidé de répondre par l'absurde.
Cette loi permettrait aux entreprises de télécom helvètes de conserver douze mois et non plus six l'ensemble des communications (portables et Internet) de chaque personne. Cette loi prévoit aussi l'installation de logiciels mouchards sur les équipements connectés. Une pratique déjà bien connue aux Etats-Unis, notamment avec l'affaire de la fausse application Carrier IQ.


Cliquez sur l'image pour accéder à la carte

Source : slate.fr

mardi 29 avril 2014

Le territoire entier du Danemark recréé dans Minecraft !

Pour les fans, c'est un événement ; pour les autres, une simple curiosité. Pour la première fois, un pays tout entier a été reconstruit à l'échelle dans le jeu vidéo Minecraft.
En deux mots, Minecraft, c'est un grand jeu de Lego virtuel, qui permet de construire et déconstruire des « mondes » en ajoutant et supprimant une multitude de petits cubes.
Deux fans, qui travaillent pour l'Agence danoise de géodonnées, se sont amusés à reproduire, pour le jeu, l'intégralité du paysage danois à l'échelle 1/1, c'est-à-dire à taille réelle, si bien qu'on a l'impression de s'y promener « en vrai » (enfin… presque) dans la petite ville d'Aarus ou au bord des falaises de Møns, comme sur la vidéo de présentation du nouveau « monde ».


« Vous pouvez vous déplacer librement dans le Danemark, trouver votre quartier résidentiel, construire et démolir ce que vous voulez comme dans n'importe quel autre de monde de Minecraft », indique l'Agence danoise de géodonnées, qui met cette construction en libre téléchargement pour les joueurs sur son site Internet. Les Danois apprécieront sûrement de pourvoir réaménager leur maison en bâtissant l'extension dont ils rêvent, ou en se vengeant sur la maison de voisins envahissants.
Pour les habitants d'autres pays, l'intérêt est plus limité, quoique le jeu permette certainement de retaper une des maisons délaissées dans le célèbre quartier autogéré de Christiania à Copenhague, de s'inventer une cabane au bord du fjord à Aalborg mais aussi, pourquoi pas de visiter la multitude de petits ports de pêche donnant sur la Baltique.
Les deux créateurs évoquent un jeu à vocation pédagogique, pour éveiller à l'intérêt des données spatiales ou entamer un « voyage virtuel vers des terrains difficilement accessibles ».

Source : LeMonde.fr

vendredi 10 janvier 2014

Pas de voyageur du futur sur Internet

Sur arXiv, le site qui archive les prépublications scientifiques, le site IO9 a trouvé la version prépubliée d’un article qui n’a pour l'instant donné lieu à aucune publication dans une revue.
Robert J. Nemiroff et Teresa Wilson, deux chercheurs en physique du Michigan Technological University, sont partis en 2013 «A la recherche de preuves de voyageurs dans le temps sur Internet» —c’est le titre de leur article.
Dans le film l’Armée des douze singes, James Cole (Bruce Willis) arrive à convaincre sa psychiatre Kathryn Railly (Madeleine Stowe) qu’il vient du futur en devinant à l’avance l’issue d’un fait divers relaté dans les médias et en train de se dérouler…
Les chercheurs ont employé exactement la même méthode pour savoir si des voyageurs du futur existaient:
«Techniquement, nous ne cherchions pas des voyageurs dans le temps, mais plutôt des traces d’informations laissées par eux», expliquent-ils.
Ils ont donc cherché des indices de préscience, et choisi les termes «Pope Francis» et «Comet ISON», respectivement un Pape et une comète qui n’ont été nommés que récemment, pour voir si des mentions les concernant sur Google ou Twitter étaient archivées à une date antérieure. Ils ont même utilisé des hashtag à l’attention d’hypothétiques voyageurs du futur qui voudraient bien communiquer avec eux: «#ICanChangeThePast2» et «#ICannotChangeThePast2».
Les physiciens ne semblent pas avoir pensé que les voyageurs du futurs n’étaient peut-être pas anglophones, mais passons.
Brisons le suspense, les résultats sont décevants: «nous n’avons pas découvert de voyageurs dans le temps», relatent-ils, ajoutant que «bien que ces résultats négatifs ne démontrent pas l'impossibilité du voyage dans le temps, étant donné la grande portée de l’Internet, cette recherche est peut-être la plus complète à ce jour».
Ne renonçons pas pour autant à y croire. Après tout, les deux physiciens nous donnent en conclusion quelques hypothèses pour expliquer leur échec.
«Premièrement, il est peut-être physiquement impossible pour les voyageurs dans le temps de nous laisser des vestiges de leur séjour dans le passé, y compris des traces non-physiques sur Internet», avancent-ils. Nous sommes peut-être nous-mêmes incapables d’identifier de telles traces à cause de lois de la physique encore inconnues. Enfin, la recherche effectuée aurait pu se concentrer sur des indices qui ne sont pas ceux laissés par les voyageurs du futur...

Source : Slate.fr

lundi 16 décembre 2013

Les ordinateurs et les femmes qui les utilisent

Une collection d'images sur Flickr est consacrée aux ordinateurs manipulés par des femmes.

vendredi 13 décembre 2013

Robot! : une chorégraphie pour humains et robots

Première à l'Opéra Comédie de Montpellier le 5 juillet 2013 dans le cadre du Festival Montpellier Danse 2013
Chorégraphie, direction artistique : Blanca Li
assistée de Glyslein Lefever et de Deborah Torres
Avec Yacnoy Abreu Alfonso, Emilie Camacho, Géraldine Fournier ou Yui Sugano, Yann Hervé, Aliashka Hilsum, Samir M’Kirech, Margalida Riera Roig, Gael Rougegrez et 6 robots NAO

Robot! (extraits) Compagnie Blanca Li from Blanca Li on Vimeo