Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.

mercredi 30 septembre 2009

Comment font les serpents ?

vendredi 25 septembre 2009

Citation d'Etienne Barilier

Jusqu'à l'ordinateur, les machines ont été des prolongements de nos bras ou de nos jambes. L'ordinateur, nous le prenons pour un prolongement de notre cerveau, au point de croire qu'il va nous tenir lieu d'esprit. C'est bien sûr une illusion.

Etienne Barilier

jeudi 24 septembre 2009

Leçon 2.6

Leçon un peu ludique sur un classique de l'informatique : le problème des huit dames. On a vu trois méthodes pour résoudre ce problème (naïve, récursive et heuristique). On le généralisera au problème des n dames quand on parlera plus en détails des méta-heuristiques.

mercredi 23 septembre 2009

Google omnivore

Voir le reportage sur nouvo.ch.

Google est-il dangereux ? En dix ans, le groupe américain s'est imposé comme l'acteur incontournable du web. Il détient aujourd'hui un quasi monopole sur la recherche d'informations en ligne. Sur la publicité aussi. « Je pense que l'on pourrait assister à une répétition du cas Microsoft», déclarait l'avocate américaine Christine Varney en 2008. Des paroles qui raisonnent très fort aujourd'hui : Christine Varney occupe, depuis mars 2009, la tête de la division anti-trust du département de la justice des Etats-Unis.
Dans le domaine des moteurs de recherche, Google écrase la concurrence avec septante pour-cent de parts de marché. Son hégémonie inquiète : « Dans la mesure où toutes les recherches d'information passent pratiquement par internet et par conséquent par Google, Google a le monopole du filtre de l'information, dénonce Dominique Maniez, professeur à l'Université de Lyon 2. Cela signifie que si j'ai un site et qu'il n'est pas indexé dans le catalogue de Google, ce site n'existe pas ! C'est extraordinaire comme pouvoir : un droit de vie et de mort sur la vie d'un site web.»
Chez Google, on ne s'émeut guère de ces paroles. « A partir du moment où il existe un choix pour les gens, nous ne voyons pas cela comme un monopole, explique Andreas Schönenberger, le directeur général du groupe en Suisse. Les gens utilisent nos produits parce qu'ils sont satisfaits. Si nos applications ne répondent pas à leurs besoins, ils peuvent aller sur un autre site. Sur internet, la concurrence n'est qu'à un clic.»
Une concurrence qui ne parvient pas à régater, et qui ne dispose pas de ressources comparables. Car la domination du géant américain est ultra rentable. Avec son système de liens sponsorisés, le groupe concentre une bonne part des revenus de la publicité en ligne. Une manne qui lui a permis de racheter cinquante entreprises – dont Youtube en 2006 – et de développer plus de septante applications. Mais Google voit plus loin: « On pense que le cash en réserve à l'heure actuelle devrait avoisiner les seize milliards. Un trésor de guerre qui permet au groupe de continuer à investir dans des nouveaux produits, cherchant des relais de croissance. Je pense notamment à la téléphonie mobile mais aussi au système d'exploitation Chrome qui va sortir prochainement. Une vraie pierre dans le jardin de Microsoft » relève Daniel Pellet, analyste financier chez Bordier à Genève.
« Libre, gratuit, moral, » Google a longtemps été perçu comme un «anti-microsoft». Sa stratégie de conquête l'amène aujourd'hui à défier son rival sur ses terres. Une guerre dans laquelle Google a beaucoup à perdre. Car il troque définitivement son image d'entreprise « insouciante et anticonformiste » contre celle d'un prédateur affamé.

dimanche 20 septembre 2009

Revolver Maps

Revolver Maps permet, grâce a un petit code inséré dans votre page, de visualiser sur le globe terrestre la provenance de vos visiteurs.

vendredi 18 septembre 2009

Leçon 2.5

Sujet difficile. Après une introduction de 45 minutes à la récursivité, j'ai donné pour mission aux élèves d'écrire un programme itératif pour résoudre les incontournables tours de Hanoi. Ils disposaient de 90 minutes. 4 sur 22 ont réussi. J'espérais plus.
Les autres ont une semaine pour terminer leur programme. Je leur ai fourni un programme à trous pour les guider. Ce travail sera noté et la note maximale sera 5.5 (ceux qui ont fini dans les délais ont eu 6).

jeudi 17 septembre 2009

Presse-citron - Le blog

Presse-citron - Le blog : le premier blog d'Eric Dupin, lancé début 2003. Presse-citron traite des tendances du web, des nouvelles technologies, des technologies mobiles, mais également de musique et d'autres sujets connexes, le tout agrémenté de points de vue plus personnels. En 5 ans, Presse-citron s'est affirmé comme une référence incontournable dans son domaine, et il est aujourd'hui l'un des blogs francophones les plus lus, avec 1 million de pages vues chaque mois.

mardi 15 septembre 2009

Baragweb

Ecrivez l'adresse d'une page web et observez comment Baragweb altère le texte !

vendredi 11 septembre 2009

Leçon 2.4

Début de l'algorithmique (on en a besoin pour les structures de données).

  • 1ère heure : Différentes méthodes pour multiplier deux entiers.
  • 2ème heure : Notion de complexité (difficile à faire passer).
  • 3ème heure : algorithmes gloutons

mercredi 9 septembre 2009

Monopoly + Google Maps = Monopoly City Streets

Hasbro et Google se sont associés pour créer le Monopoly du 21e siècle : Monopoly City Streets. Ce jeu en ligne vous permet d’acheter n’importe quelle rue dans le monde, d’y placer des bâtiments et de gagner de l’argent pour continuer à investir.
Contrairement au jeu de plateau, il n’est pas nécessaire qu’un autre joueur passe dans la rue pour recevoir une rente. De plus, les offres d’achat des autres joueurs sont automatiquement acceptées si vous ne vous connectez pas durant la semaine, ce qui permet de racheter les terrains des absents pour une bouchée de pain. Des cartes de chance permettent de mettre des bâtons dans les roues des autres joueurs, ou de s’en protéger.


Monopoly City Streets est gratuit pour l’instant, et devrait le rester au moins jusqu’au 31 janvier, date de fin de cette première partie. L’équipe technique a dû interrompre la partie après le lancement, ce matin, pour installer de nouveaux serveurs qui répondront mieux à la demande, vu le succès du jeu. Il est probable que le jeu sera remis à zéro, ce qui permettra aux nouveaux joueurs d’avoir une chance d’acheter les rues les plus convoitées.

Source : Sur-la-Toile