Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.



jeudi 27 octobre 2011

Citation de Mireille Sitbon

L'informatique, ça fait gagner beaucoup de temps... à condition d'en avoir beaucoup devant soi !

Mireille Sitbon

mercredi 26 octobre 2011

Rubik's cube : les robots gagnent!

Dans la guerre qui oppose les robots aux humains, la résolution des Rubik's cube a toujours été une épreuve remportée par l'Homme. Récemment, c'est l'australien Feliks Zemdegs qui avait obtenu un nouveau record en achevant le cube en seulement 5.66 secondes. Cependant la donne vient de changer puisqu'un nouveau robot vient de voir le jour : le CubeStormer II. Il vole ainsi la vedette à l'australien de quelques dixièmes de secondes en terminant le cube en 5.352 secondes.


Afin de réussir cet exploit, Mike Dobson et David Gilday se sont servis d'un kit LEGO Mindstorm NXT ainsi que d'un smartphone, un Samsung Galaxy S II sur lequel ils ont développé une application Android. Le logiciel va tout d'abord prendre une photo de chaque face du cube, puis va faire dérouler un algorithme afin d'optimiser la résolution. Ce sont enfin les pinces qui vont prendre le relais afin d'achever l'épreuve.

Source : Sur-la-Toile

mardi 25 octobre 2011

John McCarthy, créateur de LISP, nous a quittés

Après Dennis Ritchie, c'est un autre grand homme qui nous quitte. John McCarthy, dont il est difficile d'énumérer toutes les contributions à l'informatique, est décédé dimanche à l'âge de 83 ans. Il a inventé le langage LISP, dont beaucoup d'autres se sont inspirés, il est l'auteur du premier « ramasse-miette » (algorithme de gestion de la mémoire), et il est à l'origine de la première implémentation du concept de temps-partagé (qui permet à plusieurs utilisateurs d'utiliser un même processeur).
Il a publié de nombreux articles sur l'informatique et les mathématiques, en particulier dans le domaine de l'intelligence artificielle, disponibles sur son site.

lundi 24 octobre 2011

Castor informatique Suisse 2011

Le concours castor informatique suisse aura lieu la semaine du 7 au 11 novembre 2011. Il est encore possible de s'inscrire jusqu'au 4 novembre.

dimanche 23 octobre 2011

L'Holodesk de Microsoft : la réalité augmentée puissance 10

Le département de recherche de Microsoft est toujours en train de trouver de nouveaux « gadgets » tendance. Le dernier nommé « Holodesk » est impressionnant. Il utilise une variation du Kinect (il ne s'agit pas d'un "hack" au sens propre avec l'équipe de Microsoft) pour déterminer la position de vos mains et visage. Ensuite, vous pouvez vous amuser avec des objets virtuels. Le mieux est de voir la démonstration en vidéo.


On a vraiment l'impression de pouvoir interagir avec ces objets simples en 3 dimensions qui font penser à des hologrammes et qui réagissent à la « gravité ». Ce démonstrateur ne risque pas d'apparaître sur les linéaires, mais cela préfigure les technologies de demain.

Source : Sur-la-Toile

samedi 22 octobre 2011

La vie tragique des administrateurs systèmes


Source : Les céréales du dimanche matin

vendredi 21 octobre 2011

Des nanocomposants électroniques se reconfigurent à volonté !

Imaginez des ordinateurs capables de reconfigurer une partie de leurs circuits électroniques pour devenir plus performants. Cela arrivera peut-être dans un avenir proche grâce aux matériaux basés sur des nanoparticules, découverts par des chercheurs de la Northwestern University.

Les circuits électroniques des ordinateurs ne sont pas forcément bien adaptés aux calculs que l’on se propose de mener avec. On a ainsi conçu des puces électroniques spécialement pour effectuer certaines simulations numériques ou pour le traitement de certains problèmes. Récemment, IBM a révélé un modèle de puce cognitive par exemple.
Des ordinateurs qui seraient capables de modifier une partie de leurs circuits à volonté seraient certainement utiles. Les tenants de la singularité technologique salueraient sans aucun doute des ordinateurs intelligents et conscients capables d’évoluer en s’auto-améliorant au niveau de leurs circuits et découvrir comment atteindre des plans encore plus élevés de conscience et d’intelligence.

Des nanoparticules d'or

Une équipe de chercheurs de la Northwestern University vient de publier un article dans Nature Nanotechnology dans lequel ils annoncent avoir précisément mis au point de nouveaux matériaux à base de silicium et de polymère que l’on peut modifier à volonté. Le résultat, un seul composant électronique pouvant être reconfiguré en transistor, diode ou autre composant électronique sur demande et de façon réversible. Il s’agit d’une illustration du pouvoir de la nanotechnologie. Des nanoparticules, qui peuvent être différentes, de 5 nanomètres de diamètre, recouvertes d’un matériau contenant des charges positives, constituent un bloc en 3D. Le tout est plongé dans une « mer » d’atomes négativement chargés balançant exactement les charges positives des nanoparticules. Des courants et des impulsions électriques adéquates peuvent alors modifier la répartition de ces atomes négatifs pour obtenir le composant électronique désiré.

Source : Futura-Sciences

mercredi 19 octobre 2011

Google se sert de vous pour numériser des livres

Lancé en décembre 2004, le service Google Book à depuis l'an dernier dépassé la barre des quinze millions d'ouvrages numérisés. Dans le but d'améliorer son OCR (reconnaissance optique de caractères : c'est un logiciel qui récupère le texte depuis une image) et d'accélérer la numérisation des livres, la firme de Mountain View a trouvé il y a quelques années la solution parfaite. C'est pourquoi il y a maintenant deux ans, le géant du web s'est porté acquéreur de la start-up reCaptcha, une société spécialisée dans ces petites images que l'on trouve sur les sites web et qu'il faut déchiffrer afin d'accéder à un service donné, portant le nom de captcha.
Lorsque vous entrez un captcha de cette société, vous devez tapez deux mots afin de vérifier que vous êtes bien un utilisateur, et non un ordinateur (afin de lutter contre les spams). Deux mots? Pas tout à fait... En fait seul le premier mot va venir vérifier que vous êtes humain. Le second est en réalité un mot qui n'a pas pu être déchiffré par l'OCR de Google. Il va ainsi être soumis à de nombreux utilisateurs, et au bout d'un certain nombre de réponses identiques l'OCR va mémoriser ce mot afin de pouvoir le reconnaître dans le futur. Grâce à quelques 30 millions d'utilisateurs quotidiens du système sur pas moins de 100 000 sites, Google améliore grandement la fiabilité de son logiciel et fait valider des mots numérisés par des millions de personnes.

Source : Sur-la-Toile

mardi 18 octobre 2011

La Suisse cède au logiciel espion

Le département fédéral de justice et police de Suisse (DFJP) a confirmé en fin de semaine dernière qu'un logiciel espion semblable à celui qui a fait scandale en Allemagne a été utilisé chez les Helvètes.
Des pirates allemands avaient révélé l'utilisation, par la police du pays, du logiciel R2D2 il y a une dizaine de jours. Ce programme invisible permet de surveiller les conversations via Skype, consulter les courriels envoyés et reçus, prendre des captures d'écran, enregistrer chaque touche du clavier sur laquelle l'utilisateur a tapé, ou encore activer à distance un microphone ou une webcam pour voir et entendre ce qui se dit dans la pièce. A Berlin, les témoignages accablants se sont multipliés jusqu'à ce que le Bundestag confirme ce que tout le monde savait. On s'attend à une réaction similaire en Suisse.
Toutefois, selon Guildo Balmer, le porte-parole du DFJP, ce logiciel n'aurait été utilisé que dans quelques cas pour élucider des crimes graves. Le porte-parole a évoqué des enquêtes en cours pour la justification de l'utilisation d'un tel logiciel. L'existence de bases légales suffisantes pour autoriser l'utilisation de tels logiciels est toutefois contestée.
La commission des affaires juridiques du Conseil national a été informée la semaine dernière de l'utilisation en Suisse de logiciels d'espionnage. Toutefois, la livraison de tels logiciels à la Suisse par l'entreprise allemande Digitask, (déjà à l'origine du scandale en Allemagne) était apparemment connue.
La société affirme d'ailleurs avoir vendu des dispositif de surveillance similaire à d'autres pays comme l'Autriche et les Pays-Bas.

Source : Branchez-vous

lundi 17 octobre 2011

Des robots s'affrontent au ping-pong en Chine

La popularité du tennis sur table en Chine semble avoir inspiré des concepteurs du domaine de la robotique. Voilà que ces chercheurs innovent en présentant des robots capables d'interagir lors de parties disputées au ping-pong. Un défi de taille puisque la vitesse de réaction ainsi que les réflexes importent lors des échanges à ce jeu et que les déplacements de ces automates s'effectuent habituellement lentement.


Ces deux robots réussissent à servir, à procéder à des échanges et à marquer sans aucune aide extérieure. Pour ce faire, on a inclus dans ces automates des caméras programmées dont la fonction est de localiser la balle. Grâce à ces instruments d'une grande précision, les robots baptisés Wu et Kong se substituent à l'homme, adeptes à leur tour de ce sport fort pratiqué en Chine. Pour l'instant, un de ces robots ne saurait affronter un adversaire humain qui le déjouerait au premier coup. Les avancées de la robotique laissent entrevoir de grandes réalisations dans un avenir pas si lointain.

Source : Sur-la-Toile