Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.



mercredi 27 mars 2013

Festival de robotique

L'EPFL et le NCCR Robotics vous invitent à la 6ème édition du Festival de robotique qui aura lieu le samedi 20 avril 2013 de 9h à 18h sur le campus de l'EPFL.

vendredi 22 mars 2013

Apprendre la Programmation par le Jeu: à la Découverte du Langage Python


Apprendre la Programmation par le Jeu: à la Découverte du Langage Python
Vincent Maille
Ellipses Marketing (5 février 2013)
224 pages

Présentation de l'éditeur
Vous souhaitez vous lancer dans la programmation mais vous ne savez pas par où commencer. Vous appréciez les jeux et vous aimeriez apprendre à créer les vôtres. Ce livre devrait alors vous intéresser. Il propose une découverte de la programmation sur un support riche et ludique : la création de jeux. A l'heure où la spécialité ISN (Informatique et Sciences du Numérique) apparaît en classe de terminale insistant sur la démarche de projet, l'auteur vous invite à partager un cours qu'il a dispensé à un groupe d'élèves de seconde. Ainsi, que vous soyez élève au lycée, enseignant ou tout simplement motivé pour apprendre à programmer, vous devriez apprécier cette approche par projets. En partant des bases, nous apprendrons la manipulation de chaînes de caractères et de bibliothèques de fonctions permettant de réaliser de belles applications graphiques et sonores. Le langage de programmation Python utilisé ici présente de nombreux intérêts : il est simple et très puissant, il impose l'écriture de programmes clairs et surtout il est libre, gratuit et peut être installé sur la plupart des ordinateurs. Chaque chapitre du livre représente une étape dans l'apprentissage de la programmation et comporte de nombreux exemples d'application corrigés ainsi qu'un mini-projet à réaliser. Un des atouts majeurs de ce livre est l'accès à un espace internet contenant l'ensemble des programmes abordés ainsi que de nombreuses ressources.

jeudi 21 mars 2013

Salamandra robotica II

dimanche 10 mars 2013

Et le meilleur code secret à 4 chiffres est...

D’après une enquête réalisée par le site DataGenetics, le mot de passe à quatre chiffres le moins utilisé serait 8068.
Pour réaliser son enquête, DataGenetics s’est appuyé sur des fuites de mots de passe récentes ayant circulé sur Internet. Il a ainsi eu accès à 3,4 millions de mots de passe utilisés. Par ailleurs, les combinaisons de mots de passe à quatre chiffres de 0 à 9 ne sont que 10 000. Évidemment, il a pu confirmer que le mot de passe le plus utilisé est 1234, adopté par près de 11 % des utilisateurs, suivi par 1111, par plus de 6 % et enfin 0000, par près de 2 %.
La plupart des autres combinaisons représentent des facilités de tape sur le clavier comme 2580, apparaissant en ligne droite sur le clavier d’un téléphone alphanumérique ou simplement des années de naissance ou des combinaisons de jours et de mois de naissance.
La combinaison la moins utilisée est enfin 8068, adoptée par seulement 25 utilisateurs sur 3,4 millions, soit 0,000744 %. « Maintenant que vous avons appris que, historiquement, 8068 est (était ?) le mot de passe à quatre chiffres le moins utilisé, s’il vous plait ne changer pas le vôtre vers celui-ci ! Les pirates peuvent également le lire ! », prévient l’auteur de l’article. Tous les mots de passe à quatre chiffres peuvent en effet être trouvés par un système de brute force en testant chaque combinaison possible. Quel que soit votre mot de passe, un pirate aura toujours une chance sur 10 000 de trouver le vôtre.

Source : Tom's Guide

jeudi 7 mars 2013

Blockly

Dépeint comme un langage de programmation visuel, Blockly se présente sous le forme d'un puzzle dont chacune des pièces constitue une fonction pour former une action finale. Directement à partir d'une page web, l'internaute peut donc glisser, déposer et assembler ces blocs afin de constituer son programme. Le code généré est du JavaScript mais peut également être exporté en Python ou en Dart.
Blockly peut également être couplée à une application existante pour en augmenter les fonctionnalités. Dans sa FAQ, Google explique par exemple : « au sein de Gmail vous pouvez utiliser Blockly pour créer un filtre permettant de faire des choses du type : "si Bob m'envoie trois emails en moins d'une heure contenant chacun le terme "délai" dans le sujet, effacer tous ces emails à l'exception du premier" ».
Google ajoute que les programmeurs débutants doivent non seulement faire attention à leur logique mais également à leur syntaxe. Blockly leur permettrait d'oublier ce dernier point en générant automatiquement du code correct. L'outil reste cependant réservé aux petits scripts. « S'il vous plait n'essayez pas de développer le kernel de Linux avec Blockly », ironise Google.
Relativement ludique, Blockly s'inspire du projet App Inventor initié par Google et simplifiant le développement d'applications pour Android. App inventor se basait sur le langage Scratch développé par les ingénieurs du MIT, lesquels sont désormais eux-mêmes chargés de maintenir App Inventor. Reste à savoir si Blockly, pour l'heure à l'état de prototype, saura convaincre les novices à s'initier à la programmation.

Source : Clubic.com

mardi 5 mars 2013

Check iO

Check iO est un jeu (en anglais) où vous incarnez un Android qui doit arranger certains programmes pour régler des problèmes sur sa planète. Avant chaque exercice, il y a donc une petite histoire, puis on bascule assez vite sur un éditeur de code en ligne qui permet de lancer du script Python.
En plus des tâches proposées par le site, on peut aussi proposer vos propres missions. Ainsi, tous les joueurs gagnent des points et se retrouvent dans un classement. Un bon moyen aussi de mesurer son niveau et d'apprendre quelques trucs en lisant les solutions proposées par d'autres joueurs.

samedi 2 mars 2013

Bernard Chazelle au collège de France

Bernard Chazelle donne un cours au collège de France intitulé "lLalgorithmique et les sciences". Il est possible de suivre ses cours en vidéo.
Bernard Chazelle (Dipl. Mines-Paris, PhD Yale) est, depuis 1986, professeur à l’université de Princeton, où il occupe la chaire Eugene Higgins d’Informatique.