Depuis quelques mois, une rumeur circule dans le canton du Jura. Depuis que le système de promotion a changé au Lycée, il y aurait 40% d'échecs en première année!
La réalité est tout autre: 8,5% d'échecs cette année. Avant cette réforme, le taux d'échecs était en moyenne de 8,2% (moyenne sur 10 ans).
Il est à noter que cette rumeur circulait déjà BIEN AVANT que l'année scolaire soit terminée. Je l'ai entendue en mars déjà.
La question intéressante est: qui a lancé une telle rumeur et pourquoi ? On ne peut faire que des hypothèses, mais si on se demande à qui profite le crime (Cicéron utilise l'expression Cui bono ?), on peut trouver des suspects... Mais je ne vais pas m'aventurer sur ce terrain-là.
En tout cas, on peut voir que cette réforme n'a pas augmenté le taux d'échecs. Par contre, j'ai trouvé que l'attitude des élèves avait changé en bien. En maths en tout cas, ils ne laissent plus tomber et les résultats sont meilleurs. Il semblerait cependant que d'autres branches (comme la physique) soient maintenant délaissées. Il n'y a pas de système parfait...