Aujourd’hui passés aux oubliettes de la cinéphilie, on a du mal à réaliser l’immense popularité que connurent Abbott et Costello dans les années 40-50. Prenant la suite du tandem Laurel et Hardy (même type de couple formé d’un petit gros froussard –Costello- et d’un grand dadais filiforme- Abbott-) , nos « deux nigauds » ne bénéficient pas de la même renommée.