Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

jeudi 29 avril 2010

Ceux qui craquent pour le chocolat sont davantage dépressifs

Une étude vient de montrer que les gens qui mangent régulièrement de chocolat seraient plus dépressifs que la moyenne. Ceux qui mangent au moins une barre de chocolat par semaine ont davantage tendance a être dépressif que ceux qui en mangent de manière irrégulière. Nombreux sont ceux qui croient que le chocolat donne un bon coup au moral, et c'est peut-être vrai, mais il faut davantage d'études à ce sujet.
On ne peut pas encore dire si le chocolat est une cause, une conséquence ou un remède à la dépression. Ce que l'étude sur plus de 1000 personnes adultes à montré est qu'il existait une relation de proportionnalité entre quantité consommée et humeur générale. Aucun des volontaires de l'étude n'était sous antidépresseur ni cliniquement enregistré comme dépressifs par les médecins. Est-ce que le chocolat aurait un effet similaire à l'alcool (bon sur le court terme, pour le moral, mais négatif au long terme) ?

Source : Sur-la-Toile

mardi 27 avril 2010

Pourquoi la voix de Clooney fait craquer ces dames

Les hommes qui ont une voix dont le ton est monotone sont perçus comme puissants et confiants en eux. Une étude de chercheurs de l'université a consisté à mesurer les qualités de voix de volontaires masculins. Aussi incroyable que cela paraisse, il existait une relation entre l'importance du changement de ton de voix (variation de fréquence fondamentale) et le nombre de partenaires sexuelles que l'homme avait eu l'année précédente !
Ces experts croient que cette “monotonie de voix” est une indication d'autorité et d'indépendance. Des acteurs comme Clooney ou Clint Eastwood sont des exemples typiques. Lorsque l'homme est en contrôle, sa voix le reste aussi : des variations vers le haut sont synonymes de stress et vers le bas, d'agression. Ce n'est donc pas tant la voix qui séduit que l'expression indirecte d'un statut.

Source : Sur-la-Toile

mercredi 14 avril 2010

Twitter pourrait prédire le succès des films hollywoodiens

La conclusion d'une étude de Hewlett-Packard affirme que le volume de trafic sur Twitter permet de prédire le succès des films. Des chercheurs de la firme ont étudié quelque 3 millions de messages sur Twitter (les “tweets”) concernant 25 films, dont Avatar. Il s'est avéré que le volume de tweets est un excellent indicateur prédictif du succès au box-office.
Prenons un premier exemple : pour le film “The Crazies”, le système avait prévu 16.8 millions de dollars lors de la première semaine après la sortie sur les écrans américains. Le chiffre réel fut de 16.06 millions ! L'analyse de ce système classe le contenu des tweets en “positif, négatif ou neutre”. C'est une sorte de “connexion à l'intelligence collective”. Le système utilise notamment le “Mechanical Turk” d'Amazon afin de sous-traiter l'analyse des tweets... La limite du système est que les utilisateurs de Twitter ne forment qu'un échantillon statistique biaisé (jeunes qui aiment les technologies).

Source : Sur-la-Toile

lundi 5 avril 2010

Les femmes les plus éduquées boivent davantage

Les femmes qui sont allées à l’université boivent davantage d’alcool que les autres. Elles sont également plus susceptibles d’admettre d’avoir un problème avec la boisson. Il existe une corrélation identique avec les hommes mais la relation est moins significative. Les chercheurs de la London School of Economics ont suivi des milliers d’hommes et de femmes de 39 ans qui étaient tous et toutes né(e)s la même semaine.
Il s’est avéré que plus les femmes sont diplômées, plus elles sont susceptibles de boire souvent et d’avoir un problème de dépendance : la relation est même de nature proportionnelle aux notes qu’avaient ces femmes lorsqu’elles étaient très jeunes. Une femme qui avait des résultats au-dessus de la moyenne à l’école primaire étaient 2.1 fois plus susceptible de boire de l’alcool quotidiennement. Une des explications possibles serait qu’elles ont des enfants plus tardivement et sont plongées en général dans leur travail au sein d’équipes masculines qui ont tendance à boire.

Source : Sur-la-Toile

samedi 3 avril 2010

Les boissons au cola liées à une réduction de la fertilité masculine

Les hommes qui boivent plus d’un litre de cola chaque jour ont en moyenne 30 % de spermatozoïdes en moins que la norme. Cela accroît donc le risque d’infertilité de ces hommes. Cela ne serait pas dû à la caféine car les études sur la consommation de café ou les nouvelles boissons caféinées n’ont pas donné de tels résultats. D’autres ingrédients de la boisson cola et/ou une manière de vie peu saine sont par conséquent à l’œuvre.
En effet, les hommes qui boivent beaucoup de cette boisson sont aussi différents dans leurs comportements. L’étude s’est portée sur 2500 jeunes adultes du sexe masculin. Un jeune homme qui buvait peu de cola a normalement 50 millions de spermatozoïdes par millilitre de sperme ; un jeune homme qui consommait plus d’un litre par jour de cola n’avait en moyenne que 35 millions de spermatozoïdes par millilitre de sperme mais il tend également à se nourrir davantage au fast-food et peu en fruits et légumes.

Source : Sur-la-Toile