Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

jeudi 18 août 2011

Pour lutter contre l’obésité, prenez la température de votre chien

Des chercheurs ont regardé la relation entre la température corporelle et le poids des chiens, qu’ils soient minces ou obèses. On a noté que les chiens obèses ont une température corporelle plus basse que les chiens minces. L’étude peut servir à donner des éléments sur les causes de l’épidémie d’obésité aux Etats-Unis. Il existe peut-être une relation entre une plus faible température corporelle et l’obésité.
L’étude a comparé la température anale de 287 chiens minces et obèses durant plusieurs années. Pour la même taille corporelle, la température diffère : elle est plus basse pour les chiens obèses. La théorie étudiée est que l’obésité pourrait éventuellement résulter d’une réduction de la dépense d’énergie. Or, si l’on est plus « frais », on dépense moins d’énergie pour générer de la chaleur.

Sources : Sur-la-Toile, Science Daily

jeudi 4 août 2011

Les condamnés noirs survivent mieux en prison que dehors

Une étude concernant des prisonniers d'origine ethnique noire en Caroline du Nord vient de montrer que ces derniers ont deux fois moins de chance de mourir à un moment quelconque s'ils se trouvent dans la prison. La prison protège ces personnes de nombreux mauvais comportements et rencontres : usage d'alcool et de drogues, mais aussi accidents mortels et maladies chroniques. Ce schéma de fonctionnement n'est pas adaptable (en moyenne) aux condamnés dont l'origine ethnique est blanche : ces derniers sont un peu plus susceptibles de mourir en prison que dehors.
Ce n'est pas la première étude qui trouve des taux de décès différents selon certains groupes minoritaires au sein des prisons ; les personnes défavorisées sont clairement plus susceptibles d'avoir des "problèmes" à l'extérieur des prisons qui les "protègent". L'ironie aux États-Unis est notamment que, trop souvent, le seul moyen pour une personne défavorisée d'avoir facilement accès à des soins est ... d'aller en prison. Il sera intéressant de voir si les mesures prises par le président Obama ont un impact sur ces statistiques durant les prochaines décennies.
L'étude a impliqué 100 000 détenus (entre 1995 et 2005) âgés de 20 à 79 ans. 60 % de ces hommes étaient de couleur noire.

Sources : Sur-la-Toile, reuters

Remarque personnelle : c'est le genre d'étude qu'aiment bien reprendre les racistes de tout poil pour étayer leurs théories. Une étude sur le QI avait soi-disant démontré que les Blancs étaient plus intelligents que les Noirs. Ce résultat avait été repris pour justifier les réductions budgétaires dans le domaine de l'éducation : inutile de dépenser de l'argent pour les écoles des Noirs puisqu'ils ne comprennent rien...