Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

mercredi 27 janvier 2010

Dormir avec sa compagne ? Quelle drôle d'idée !

Pour un homme, le fait de partager le lit avec quelqu'un accroît les risques de diminution de performances cognitives. Les hommes qui ne dorment pas seuls ont leur sommeil perturbé, qu'il y ait câlins ou non. Dormir avec quelqu'un perturberait les capacités mentales pour le lendemain. Le manque de sommeil accroît aussi significativement les hormones de stress. Pour les femmes par contre, ce problème n'apparaît pas autant, car elles dorment plus profondément. Les femmes seraient plus habituées à des perturbations en raison de leurs vies typiques : élever des enfants, règles, ménopause...
Ces résultats sont les conclusions d'une étude de l'université de Vienne qui a surveillé le sommeil de jeunes couples sans enfants et à qui on a demandé successivement de passer 10 nuits ensemble ou 10 nuits séparément avant de passer des tests cognitifs quotidiennement. Les femmes obtiennent aussi un meilleur résultat pour se souvenir des rêves après une nuit passée seule ; les hommes, eux, après une relation sexuelle.

Source : Sur-la-Toile

lundi 11 janvier 2010

L'homme pense au sexe 5000 fois par an

C'est une moyenne, évidemment. Une étude marketing a permis d'estimer que l'homme moyen pense à l'acte sexuel environ 13 fois par jour, soit presque 5000 fois par an. Cette étude d'une société de recherche en marketing a également montré qu'en dépit des différences dans la quantité de temps durant lequel un homme pense au sexe et le fait vraiment, les trois quarts restent satisfaits des rapports (sexuels) qu'ils ont.
Les femmes ne sont, elles, que 58 % à penser de même. 43 % des couples admettent qu'il y a parfois des tensions sur les désirs de sexe ; les hommes sont plus souvent « demandeurs ». Les chercheurs ont noté que trois quarts des hommes pensent qu'un dîner aux chandelles et un massage relaxant sont une bonne entrée en matière. Les femmes préfèrent mettre de la musique romantique ou cuisiner le plat favori de leur compagnon.

Source : Sur-la-Toile

dimanche 3 janvier 2010

Ados : couchés tôts pour une meilleure santé

Une étude spécialisée sur le sommeil s’est concentrée sur le lien entre la santé mentale des adolescents et leur qualité de sommeil. On a regardé les habitudes de plus de 15000 adolescents américains : la moyenne de sommeil était de 7 heures et 53 minutes, soit moins que les neuf heures recommandées.
Les adolescents qui prennent l’habitude de se coucher après minuit sont 25 % plus susceptibles de souffrir de dépression et d’attenter à leur vie par rapport à ceux qui se couchent à 10h00 ou plus tôt. Pour ceux qui ne dormaient que 5 heures ou moins par nuit, le risque de dépression était accru de 75 % (et 48 % pour le risque d’en vouloir à sa vie). D'autres études ont montré que le manque de sommeil conduit à des déséquilibres hormonaux et des troubles mentaux (dépression, etc.) sur le long terme.

Source : Sur-la-Toile