Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

jeudi 27 juillet 2006

Le kangourou des mathématiques

Le kangourou des mathématiques, c'est, entre autres, un grand concours international qui au lieu chaque année en mars, et une maison d'édition.

mardi 18 juillet 2006

National Curve Bank

La National Curve Bank est une ressource pour les étudiants en mathématiques. Elle s'efforce d'offrir des possibilités (animation, interaction) que des pages impirmées ne peuvent pas fournir. Elle inclut aussi les aspects géométriques, algébriques et historiques des courbes.

samedi 8 juillet 2006

Divisibilité par 7 ou 13

On connaît les critères de divisibilité par 2, 3, 4, 5, 8, 9, 10 et 11. On parle plus rarement du critère de divisibilité par 7 ou 13, qui est commun aux deux nombres.
Soit un nombre N dont on veut tester la divisibilité, on le partage en tranches de trois chiffres à partir de la droite. On ajoute et on soustrait alternativement chacune de ces tranches jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une tranche de trois chiffres. Si ce nombre de trois chiffres est divisible par 7 ou 13, alors le nombre initial l’est. On ramène ainsi l’examen de la divisibilité par 7 ou 13 de tous les nombres à ceux des nombres de trois chiffres. Il y a encore des calculs à faire, mais ce sont des divisions faciles.

Exemple : 745'857'320.
On mène l’opération décrite : 745 – 857 + 320 = 208, nombre divisible par 13 (13x16). Donc le nombre initial l’est, on vérifie 745'857'320 = 13 * 57'373'640

Cette méthode fonctionne parce que 1001 est divisible par 7 et par 13.

jeudi 29 juin 2006

Maths-Rometus

MATHS-ROMETUS, Mathématiques accessibles à tous : On y trouve l'histoire des maths en images, tout ce qui peut rimer avec les mathématiques (les nombres et les opérations, leur histoire, la numérologie, la littérature, l'étymologie, les jeux , les figures au compas, les polyèdres, le pourquoi et l’intérêt, la magie, un dictionnaire, etc.), les mathématiques au collège et les 25 productions de l’auteur, Jean-luc ROMET.

vendredi 26 mai 2006

Gallery of Data Visualization

Le site de Michael Friendly Gallery of Data Visualization - The Best and Worst of Statistical Graphics présente toute une série de graphiques, très bons ou très mauvais. Parmi les très bons, on peut trouver, dans la rubrique "Historical milestones", le fameux graphique de Charles Joseph Minard (1781-1870) qui montre l'évolution des effectifs de l'armée de Napoléon lors de sa campagne de Russie de 1812, tout en situant géographiquement le parcours de cette armée. La version ci-dessous est plus lisible sur un écran.


Ce graphique communique un nombre impressionnant d'informations de façon parfaitement intelligible et compréhensible en un coup d'œil. Essayez d'imaginer la même image sous forme de texte: la longue litanie des pertes de la grande armée au fur et à mesure des batailles serait sans doute fastidieuse et pas réellement mémorisable. De même les indications géographiques sur son parcours seraient sans doute inintelligibles.
A la frontière polono-russe, sur le Niemen, la largeur de la bande rose indique (1 mm pour 10'000 hommes) une armée de 422'000 hommes lorsqu'elle envahit la Russie et s'amincit pour atteindre, à Moscou, une épaisseur représentant 100'000 hommes.
La route de la retraite est indiquée par la bande noire jointe à une échelle de températures datées. Ce graphique raconte mieux qu'aucun mémorialiste le désastre que fut la traversée de la Bérézina. De retour en Pologne, la Grande Armée ne comptait plus que 10'000 hommes dont Napoléon qui se abandonna ses grognards pour rentrer seul à Paris.

lundi 22 mai 2006

Ludimaths

L’association « Ludimaths» est née fin 2005 par la volonté de profs de math du Nord de la France: elle a pour objectif principal la promotion des mathématiques par des biais ludiques et culturels (création et prêt d’expositions, aide technique à l’intégration pédagogique de jeux mathématiques, journées à destination du grand public et du public scolaire, interventions en milieu scolaire, organisation de compétitions dont un rallye académique CM2-6ème).

jeudi 18 mai 2006

Sésamath

L'association Sésamath a pour vocation essentielle de diffuser gratuitement des ressources pédagogiques et des outils professionnels utilisés pour l'enseignement des Mathématiques via Internet. Elle est composée d'enseignants. Inscrite délibérément dans une démarche de service public, l'association est attachée aux valeurs du logiciel libre :

  • elle favorise donc, dans la mesure du possible, des licences libres pour les documents et logiciels mis en ligne ainsi que des formats ouverts ;
  • elle recommande à ses membres et contributeurs leur utilisation pour la communication, la production de documents et de ressources pédagogiques.

jeudi 4 mai 2006

Bac à maths

Bac à maths est un site consacré aux Mathématiques et à leur enseignement. Plus de 2000 pages de documents étoffés utiles aux lycéens, étudiants et professeurs, niveau lycée et supérieur.

mardi 18 avril 2006

Récréomath

Récréomath est un site est consacré aux mathématiques récréatives. Il contient une banque de problèmes récréatifs et une banque d'outils mathématiques. L’auteur, Charles-É. Jean, est un passionné des mathématiques et des divertissements intellectuels. Il a publié des livres, la plupart touchant aux mathématiques récréatives. Il a collaboré à des journaux et à des magazines. Il a écrit notamment des articles pour des revues spécialisées en mathématiques.

mercredi 12 avril 2006

www.analyzemath.com

www.analyzemath.com est un site très riche qui permet de consolider ses connaissances de math, niveau lycée. La page Online Math Calculators and Solvers est particulièrement intéressante pour s'auto-évaluer, car elle permet de vérifier ses calculs grâce à des applets.

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 >