Seshat : Gilles Personne de Roberval

Gilles Personne de Roberval (France)

Noël Saint Martin, 9 août 1602 - Paris, 27 octobre 1675

Biographie

Gilles Personne de Roberval, né le 9 août 1602 à 15h00 (selon son horoscope officiel au titre de professeur royal de mathématique ) à Noël Saint Martin(Oise) est un mathématicien et physicien français.
Gilles Personne est le fils de Pierre Personne et de Jeanne Le Dru, petits paysans habitant à Roberval (Oise) sous Henri IV. Il est le seul de ses frères et soeurs à recevoir une instruction, dès l’âge de 14 ans, grâce au curé de la paroisse voisine de Rhuis, également aumônier de la reine Marie de Médicis, qui avait remarqué sa vive intelligence. Il reçoit ainsi un solide bagage en mathématiques, en latin et sans doute en grec.
Gilles Personne quitte ensuite son village et entreprend un tour de France pour parfaire son instruction. Il vit en donnant des leçons particulières. Il passe à Bordeaux, où il fait la connaissance du mathématicien Pierre de Fermat, qui a le même âge que lui. Il se trouve en 1627 à La Rochelle, où il assiste au siège de la ville, ce qui lui permet de faire diverses remarques sur l’art des fortifications et la balistique.
En 1628, Gilles Personne atteint Paris. Il ne tarde pas à entrer en contact avec les savants Mersenne, Pascal, puis Descartes, Torricelli, Huygens, Gassendi, Hobbes. Il reçoit la permission du seigneur de son village natal d’adjoindre à son nom celui de Roberval. Gilles Personne de Roberval obtient en 1631 une chaire de philosophie au collège de maître Gervais où il élit domicile. Il réussit peu après le concours d’entrée au prestigieux Collège royal, où il occupe la chaire de mathématiques de Ramus. Ses cours ont beaucoup de succès, les élèves qui y assistent sont souvent plus de cent, bien qu’il les terrifie par son ton impérieux et magistral. Il occupe bientôt une troisième chaire, celle de Pierre Gassendi, ce qui l’oblige à une activité débordante. Il y enseigne l’arithmétique, la géométrie, l’astronomie, l’optique, la mécanique et même la musique. Il donne aussi des conférences fort appréciées par le Tout-Paris des secrétaires d’État, des conseillers du Parlement et autres officiers de la Chambre des Comptes.

Biographie dans MacTutor : https://mathshistory.st-andrews.ac.uk/Roberval.html


Travaux en mathématiques

Outre sa balance, il apporta une contribution importante aux sciences physiques. Ses idées sur la mécanique furent reprises par Newton. Il définit précisément le mot « force », démontra la règle de composition des forces, et corrigea la définition de la notion de centre de gravité. Mais c’est dans le domaine expérimental que Roberval fit preuve d’une extraordinaire habileté. À ce point de vue, il est très en avance sur les savants du XVIIe siècle. En 1647, il aurait réalisé le premier l'expérience décisive qui prouve l’existence de la pression et de la pesanteur de l'air.
Ses contributions en mathématiques sont loin d'être négligeables. On parle encore aujourd’hui de « courbe robervalienne » en géométrie. Il aurait ainsi mis au point la méthode des indivisibles et on lui doit certainement une méthode simple et générale pour trouver la tangente. En 1637, ayant réussi la quadrature d'une arche de la cycloïde, il inventa la sinusoïde. Reliant la détermination des tangentes au calcul des aires, il aurait découvert les quadratrices en 1645.


Lieu de naissance

Nom à l'époque : Noël Saint Martin

Pays à l'époque : France



Nom actuel : Villeneuve-sur-Verberie

Pays actuel : France

Agrandir le plan


Mathématiciens contemporains de Gilles Personne de Roberval

Situer Gilles Personne de Roberval dans la chronologie des mathématiciens

Claude Gaspar Bachet de Méziriac (1581 - 1638)
Isaac Barrow (1630 - 1677)
Jacques Bernoulli (1654 - 1705)
Henry Briggs (1556 - 1630)
William Brouncker (1620 - 1684)
Jost Bürgi (1552 - 1632)
Bonaventura Francesco Cavalieri (1598 - 1647)
Tommaso Ceva (1648 - 1737)
Giovanni Ceva (1647 - 1734)
Girard Desargues (1591 - 1661)
René Descartes (1596 - 1650)
Pierre de Fermat (1601 - 1665)
James Gregory (1638 - 1675)
Paul Guldin (1577 - 1643)
Edmund Gunter (1581 - 1626)
Johann van Waveren Hudde (1628 - 1704)
Christiaan Huygens (1629 - 1695)
Johannes Kepler (1571 - 1630)
Jean Charles de La Faille (1597 - 1652)
Philip van Lansberge (1561 - 1632)
Gottfried Wilhelm von Leibniz (1645 - 1716)
Marin Mersenne (1588 - 1648)
Isaac Newton (1642 - 1727)
William Oughtred (1574 - 1660)
Jacques Ozanam (1640 - 1717)
Blaise Pascal (1623 - 1662)
Michelangelo Ricci (1619 - 1682)
Michel Rolle (1652 - 1719)
Wilhelm Schickard (1592 - 1635)
Takakazu Seki (1642 - 1708)
Willebrord Snell van Royen (1580 - 1626)
Evangelista Torricelli (1608 - 1647)
Frans van Schooten (1615 - 1660)
Pierre Varignon (1654 - 1722)
Vincenzo Viviani (1622 - 1703)
John Wallis (1616 - 1703)
Christopher Wren (1632 - 1723)