Le microfilm Hayhanen

Par un plaisant jour d'été 1953 à Brooklyn, Jimmy Bozart, un livreur du journal "Brooklyn Eagle", distribuait ses journaux. Une dame avait seulement un billet de un dollar et Jimmy n'avait pas de monnaie. Il trouva deux dames qui ensemble purent lui donner de la monnaie pour un dollar. Après avoir fini sa distribution, il remarqua qu'une des pièces semblait différente des autres. La pièce, en nickel, était plus légère. Il put l'ouvrir par la tranche et trouva dans la pièce creuse un microfilm. Il était couvert de lignes de chiffres. Jimmy, qui réalisa que c'était sans doute une sorte de code secret, le remit à la police. Cette dernière l'envoya au FBI, qui était l'agence du gouvernement qui devait surveiller et appréhender les espions.
De 1953 à 1957, beaucoup de personnes, de plusieurs pays, travaillèrent au décryptement de ce microfilm, mais sans succès. Puis, en été 1957, Reino Hayhanen, un Russe, passa à l'Ouest en se rendant à l'ambassade américaine de Paris. Pour prouver qu'il était bien un espion, il révéla le système utilisé pour le microfilm et le FBI put déchiffrer le message secret.



ATTENTION ! La méthode que nous présentons ici n'est pas le chiffre original, mais une version très simplifiée. Vous pourrez voir la méthode complète sur la page Wikipédia The Vic Cipher.


Méthode de chiffrement

La table chiffrante se compose d'une grille de 3 lignes comprenant chacune 10 colonnes. On la remplit ensuite à l'aide d'un mot de passe, par exemple "blanche-neige".

                   
  B L A N C H E I G D
  F J K M O P Q R S T
  U V W X Y Z

L'étape suivante consiste à numéroter les colonnes selon la position dans l'alphabet des lettres composant la première ligne (remarque: 10=0), puis les lignes en reprenant les trois derniers chiffres de la numérotation des colonnes, en commençant depuis la fin.

2 9 1 0 3 7 5 8 6 4
4 B L A N C H E I G D
6 F J K M O P Q R S T
8 U V W X Y Z

Maintenant, comme pour le chiffre de Polybe, chaque lettre est remplacée par ses coordonnées dans la grille. Par exemple le mot "CENDRILLON" deviendra 43 45 40 44 78 48 49 49 73 40.

Ce chiffre n'est jusqu'à présent qu'un simple chiffre monoalphabétique et n'offre qu'une faible résistance aux efforts de décryptement. Aussi va-t-on considérer cette suite de nombres comme un antigramme. On va grouper ces nombres par 6 et additionner (sans retenue) à chaque groupe un nombre de 6 chiffres (la clef additive), par exemple 123456:

Antigramme 4 3 4 5 4 0 4 4 6 8 4 8 4 9 4 9 6 3 4 0
Clef additive 1 2 3 4 5 6 1 2 3 4 5 6 1 2 3 4 5 6 1 2
Cryptogramme 5 5 7 9 9 6 5 6 9 2 9 4 5 1 7 3 1 9 5 2

Le texte ainsi surchiffré devient nettement plus difficile à décrypter.

Le programme javascript ci-dessous vous permettra de chiffrer/déchiffrer un message avec le système de Hayhanen. Entrez un message non accentué (au besoin prétraitez le texte).

Message clair

Mot-clef
Clef additive  Entrez obligatoirement un nombre de 6 chiffres
Table chiffrante
Message chiffré


Exercice

Chiffrement

Chiffrez à la main le texte suivant avec le système de Hayahnen (mot de passe: babylone, clef additive: 875341). Nul ne peut gagner le combat contre le sable. Vérifiez votre cryptogramme avec le programme ci-dessus.

Déchiffrement

Déchiffrez à la main le texte ci-dessous chiffré avec le système de Hayahnen (mot de passe: artaxerxes, clef additive: 621432). 235293 207571 057396 017871 277171 007093 017394 065798 277290 067197 29


Références


  Didier Müller, 25.1.21