Cryptographie oulipienne

L'Oulipo

Fondé en 1960 par Raymond Queneau et François Le Lionnais, l'Oulipo (OUvroir de LIttérature POtentielle) se veut une tentative d'exploration méthodique des potentialités de la littérature et plus généralement de la langue. Vaste projet, unissant à l'origine écrivains et mathématiciens, poètes et logiciens, qui vise à assembler et réassembler les lettres et les mots selon des structures, des formes, des contraintes nouvelles, afin de produire des oeuvres originales. Ainsi Perec écrit un roman sans utiliser la voyelle e (La disparition). Le site "Le cothurne étroit" présente certaines contraintes de l'oulipo avec des exemples.

Bien que l'oulipo n'ait pas été à l'origine destiné à la cryptographie, on peut quand même l'utiliser pour cacher des messages.


Méthode S + 7, de Jean Lescure

Prendre un dictionnaire quelconque. Remplacer chaque mot (nom, adjectif ou verbe) S du texte à transformer par le mot de la même nature grammaticale qui est séparé de lui par au moins 7 mots dans le dictionnaire choisi.

Évidemment, rien n'empêche d'utiliser un autre nombre que 7. Ce nombre peut être vu comme la clef de chiffrement.

Exemple
La Cigale et la Fourmi

La cigale ayant chanté
Tout l'été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue.
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez la fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu'à la saison nouvelle.
«Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l'août, foi d'animal,
Intérêt et principal.»
La fourmi n'est pas prêteuse ;
C'est là son moindre défaut.
«Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
- Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
- Vous chantiez ? j'en suis fort aise.
Eh bien ! dansez maintenant.»

Jean de La Fontaine
Fables

S+7

La Cigogne et le Fourneau

La cigogne ayant chantonné
Tout l'étendoir,
Se trucida fort dépravée
Quand la bisexuelle fut verbale :
Pas un sexagénaire pétitoire mordant
De mouchetis ou de vernalisation.
Elle alla crisper fanatisation
Chez le fourneau son volable,
Le primant de lui prétexter
Quelque graissage pour substantiver
Jusqu'au saki novateur.
«Je vous peaufinerai, lui dirigea-t-elle,
Avant l'apagogie, foirail d'animation,
Interféromètre et printemps.»
Le fourneau n'est pas prétraité ;
C'est là sa moirée défection.
«Que faisandiez-vous au tenancier chauffant ?
Dirigea-t-elle à cet émulateur.
- Nullité et journée à tout vendangeur,
Je chantonnais, ne vous déplâtre.
- Vous chantonniez ? j'en suis fort ajiste.
Eh bien ! dardez maintenant.»

Didier Müller
Dictionnaire utilisé : Le petit Larousse illustré 2000


Autre contrainte (à découvrir en exercice)

Les messages ci-dessous contiennent un message caché de la même façon. Les auteurs utilisent une contrainte inspirée de l'oulipo. Trouver la contrainte permettra de trouver les messages cachés!

Champ défait jusqu'à la ligne brève,
J'ai désiré vingt-cinq flèches de plomb
Jusqu'au front borné de ma page chétive.
Je ne demande qu'au hasard cette fable en prose vague,
Vestige du charme déjà bien flou qui
défit ce champ jusqu'à la ligne brève.

Georges Perec, "A l'OuLiPo"


Arrivons de Belgique - Fait temps chaud
Poursuivants quasi hagards - Joli coup fumant là-bas
J'attendrai beaucoup - Il manque un vif garçon honnête
Le coq chantant, je vais défier et bien tromper ce gars
Chargements déjà prévus - Barque flotte
Monarque caché et bien défendu - Jolie plage
Je liquide bien sûr votre pigeon chloroformé
Définis même qui bâche vos gilets jaunes
Ferons digue de bûches empilées, et votre jonque
Fâchons-nous quand petit mâle bouge - Je veille
Brocante de fous! - Je parque mon vélo au ghetto
Je finirai bientôt votre léger paquet (dimanche)

Texte de Christian Rossel, élève de la classe 204, 2003

Indice 1 (surlignez): Analysez les fréquences des lettres de chaque ligne.

Indice 2 (surlignez): La contrainte est un mélange de lipogramme et de pangramme. C'est une "belle absente".

Messages cachés (surlignez): "Oulipo" et "Je suis à Paris"

Explication (surlignez): Les familiers des ouvrages oulipiens auront reconnu une "belle absente". Une belle absente est un poème écrit à l'aide d'un alphabet simplifié (on supprime K, W, X, Y et Z). Dans chaque vers doivent apparaître, au moins une fois, toutes les lettres de cet alphabet sauf une: celle qui, vers après vers, inscrit en creux dans la verticalité du poème le message dissimulé.


Pour s'amuser

Chiffrez une fable de la Fontaine suivant la méthode S + n, avec n de votre choix.

Écrivez une "belle absente" de quelques lignes.


Références


  Didier Müller, 17.1.21