Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.

vendredi 17 juin 2011

Recherche par image sur Google

On pourra bientôt déposer une image dans la barre de recherche de Google pour trouver des images correspondantes. Pratique pour trouver le titre d'une peinture ou identifier un endroit, une plante ou un animal.

vendredi 10 juin 2011

IPv6 est passé !

L'internaute lambda n'a rien vu passer, mais c'est une révolution attendue depuis des années. C'est la mise à jour de l'internet tout entier qui s'est déroulée sans que votre écran ne scintille. Les géants de l'internet comme Google ou Yahoo ont réussi à passer de IPv4 à IPv6 sans que cela ne se voit en apparence. Certains sites avaient devancé l'IPv6 Day et étaient déjà accessibles en IPv6 depuis plusieurs semaines.
Quel intérêt ? Avec l'ancienne version, on saturait au niveau des adresses Web. Les sociétés et les utilisateurs vont aussi devoir passer à ce nouveau système, mais cela sera étalé sur des années. On est encore en « période test ». On savait qu'en septembre prochain a priori, on ne disposerait plus de nouvelles adresses web avec l'ancien système. Toutes les machines ont un protocole internet (adresse IP). La limite était de 4 milliards. Le système datait des années 70 et personne à l'époque ne pensait qu'on allait dépasser le milliard...
Tout ne se passera pas forcément en douceur pour tout le monde. On estime que 0,05 % des systèmes pourraient tomber en panne en retombant sur IPv4 si la connexion en IPv6 ne fonctionne pas. Du pain béni pour les informaticiens...

Source : Sur-la-Toile

mardi 7 juin 2011

8 juin 2011, le jour où la planète Internet bascule en IPv6… pour 24 h

L’IPv6 Day, c’est mercredi. Pendant 24 heures, une bonne partie de l’internet mondial deviendra un banc de test géant pour le protocole chargé de rendre la suite de l’actuel IPv4, à bout de souffle et surtout d’adresses. Que va-t-il se passer ? Pour l’utilisateur, pas grand-chose, sans doute, comme nous l’explique Nicolas Scheffer, de Cisco. Mais peut-être quelques petits bugs quand même…

Lire l'article sur Futura-Sciences