Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.

mardi 27 janvier 2009

Marc L***

Un article intéressant qui montre que les gens donnent des informations sur eux-mêmes (sur FaceBook par exemple) et comment on peut les synthétiser.

Lire l'article du Tigre

jeudi 8 janvier 2009

Les dangers d'Internet (5)

mercredi 7 janvier 2009

190 millions de sites Web

Une société britannique, Netcraft, fait les comptes régulièrement et estime à plus de 186 millions le nombre de sites Web. C'est deux fois plus qu'en 2005 mais le chiffre montre un ralentissement de la hausse.
Le Web connaît toujours une croissance à deux chiffres. En 2008, 48,7 millions de nouveaux sites sont venus s'installer sur la Toile, soit une augmentation de 17% par rapport à 2007. Le nombre actuel serait précisément de 186,7 millions de sites. C'est ce que vient d'indiquer la société britannique Netcraft, qui scrute l'activité d'Internet depuis 1995. Toujours selon ces chiffres, en 2005, la planète comptait 75,2 millions de sites, soit moins de la moitié de l'estimation pour 2008.Les deux cents millions de sites devraient être dépassés en 2009...
D'après ce décompte régulier, la multiplication du nombre de sites n'est plus ce qu'elle était. Entre 2006 et 2007 en effet, leur nombre avait crû de 46%, contre 42 % l'année précédente.

Tous les sites ne sont pas actifs...

A regarder la courbe dessinée par cette évolution, on constate qu'elle se rapproche des courbes en S chères aux futurologues. Elles correspondent à l'émergence d'un phénomène nouveau, qui commence par croître de manière exponentielle avant de suivre une progression forte mais à peu près linéaire. La phase suivante est celle, plus ou moins asymptotique, d'une stabilisation sur un palier ou une pente faible. A ce jeu, la situation actuelle serait la transition entre la progression linéaire et la stabilisation...
Sur le plan technique, on remarque que le logiciel libre Apache, gérant les flux HTTP sur les serveurs du Web, se maintient toujours à la première place, qu'il occupe depuis 1996. Mais son challenger, IIS, de Microsoft, continue sa progression.
Netcraft indique également les sites dits actifs, c'est-à-dire qui reçoivent des demandes de connexions. Les chiffres sont alors très différents. A cette aune, sur les quelque 190 millions de sites Web, seulement 75 millions sont actifs et la progression sur 2007 est d'environ 15%.

Source : Futura-Sciences