Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.

dimanche 25 avril 2021

Israël : un secret des manuscrits de la mer Morte percé à l’aide de l’intelligence artificielle

Mercredi 21 avril, des chercheurs de l'université de Groningen (Pays-Bas) ont révélé leurs récentes découvertes autour des manuscrits de la mer Morte. À l'aide de l'intelligence artificielle, les scientifiques ont montré que deux scribes étaient les auteurs du Grand Rouleau d'Isaïe.

Lire l'article d'Agathe Hakoun sur Connaissance des arts

dimanche 4 avril 2021

Deepfake : êtes-vous capable de distinguer le vrai du faux ? Faites le test !

« Je suis surpris que les résultats soient si médiocres ». Le journaliste polonais Kazimierz Rajnerowicz n’en revient toujours pas. Passionné par les créations générées par l’intelligence artificielle telles que les deepfakes, les chatbots ou l’art produit par des machines, il a lancé une enquête permettant de se tester en ligne. L’idée est de voir si nous sommes en mesure de détecter si une œuvre est la création d’un programme ou d’un être humain.

Lire l'article de Jean-Yves Alric sur Presse-citron

mercredi 24 mars 2021

Y a-t-il de l’intelligence dans l’intelligence artificielle ?

Il y a près de 10 ans, en 2012, le monde scientifique s’émerveillait des prouesses de l’apprentissage profond (le deep learning). Trois ans plus tard, cette technique permettait au programme AlphaGo de vaincre les champions de Go. Et certains ont pris peur. Elon Musk, Stephen Hawking et Bill Gates s’inquiétèrent d’une fin prochaine de l’humanité, supplantée par des intelligences artificielles échappant à tout contrôle.

Lire l'article de Jean-Louis Dessalles sur The Conversation

lundi 15 mars 2021

Décrypter notre génome grâce à l’intelligence artificielle

Toutes les cellules de notre corps contiennent la même séquence d’ADN, le même génome. Et pourtant il existe une grande variété de types cellulaires, par exemple les fibres musculaires, les cellules de la peau, du sang ou encore les neurones.
Dans chacun de ces types cellulaires, certains gènes sont exprimés, c’est-à-dire que la séquence d’ADN correspondante est transformée en ARN puis en protéines, alors que d’autres sont éteints. Les instructions qui garantissent une expression coordonnée de ces gènes au cours du développement, puis dans chaque tissu de chaque organe, sont elles-mêmes inscrites dans le génome.
Seuls 2 % de notre séquence d’ADN code pour des protéines et c’est dans les 98 % restant du génome que l’on cherche actuellement à comprendre le programme de coordination de l’expression des gènes.
C’est donc dans un livre de 3 milliards de lettres (imaginez un roman d’un million de pages !) qu’il faut décrypter les règles de ce programme.
C’est là que l’intelligence artificielle va jouer un rôle important.

Lire l'article de Julien Mozziconacci et Etienne Routhier sur The Conversation

dimanche 10 janvier 2021

Dans le cerveau caché de l’intelligence artificielle

Le cerveau reste le roi des ordinateurs. Les machines les plus sophistiquées qui s’en inspirent, dites « neuromorphiques », comprennent aujourd’hui jusqu’à 100 millions de neurones, soit autant que le cerveau d’un petit mammifère.
Ces réseaux de neurones et de synapses artificiels sont à la base de l’intelligence artificielle. On peut les émuler de deux façons : soit avec des simulations par ordinateur, soit avec des composants électroniques reproduisant neurones et synapses biologiques, assemblés en « neuroprocesseurs ».
Ces approches logicielles et matérielles sont maintenant compatibles, ce qui laisse entrevoir des évolutions drastiques dans le domaine de l’IA.

Lire l'article d'Alain Cappy sur The Conversation

mercredi 9 décembre 2020

Le repliement des protéines : Résolu par l'intelligence artificielle AlphaFold ?

lundi 23 novembre 2020

5 articles sur l'IA dans The Conversation

The Conversation a publié simultanément 5 articles sur l'intelligence artificielle le 20 novembre :

mercredi 18 novembre 2020

En Corée du Sud, une “présentatrice virtuelle” conçue pour travailler 24 heures sur 24

L’illusion est bluffante. La présentatrice Kim Ju-ha de la chaîne câblée sud-coréenne MBN a depuis novembre son sosie virtuel pour animer le journal télévisé. “C’est une première dans le pays”, précise le journal belge Le Soir. On peut voir dans une vidéo “IA Kim” – IA pour “intelligence artificielle” – s’exprimer sur un écran à côté de la “vraie” Kim Ju-ha : “Lorsqu’elle a pris la parole, l’IA a copié le ton de la présentatrice humaine, note le quotidien. Elle a également reproduit sa posture et ses gestes, faisant presque illusion.”

lundi 16 novembre 2020

Comment le jeu d’échecs a inspiré un pionnier de l’intelligence artificielle

Qui dit « échiquier » pense « stratégie ». Et effectivement, le jeu d’échecs a fondamentalement inspiré, dès les années 50, les premières recherches sur l’automatisation des processus de décision. Et donc certaines fonctionnalités des intelligences artificielles.
Un des pionniers dans ce domaine, à la croisée des chemins entre le jeu d’échecs et l’IA, est Herbert A. Simon (1916-2001), économiste et sociologue américain. Lauréat du prix Nobel d’économie en 1978 pour son travail portant sur les processus de prise de décision dans les organisations économiques, il est aussi un des visionnaires à l’égard du développement de l’IA dans les contextes économique et organisationnel.

Lire l'article de Hongxia Peng sur The Conversation

lundi 9 novembre 2020

Quels sont les liens entre IA et Éducation ?

Les liens entre Intelligence Artificielle et Éducation sont multiples : L’IA comme outil pour mieux apprendre, comme outil pour mieux comprendre comment on apprend, comme sujet à part entière et enfin comme objet d’enseignement. Pascal Guitton et Thierry Viéville nous parlent de ces différentes facettes.

Lire l'article dans Binaire