Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.

samedi 11 septembre 2021

11-Septembre : comment une police d’écriture a rendu fou Internet

Tous ceux qui ont déjà bidouillé Word connaissent probablement le nom de "Wingdings". Cette police d’écriture n’en est pas vraiment une, car elle se contente de transformer tous les caractères latins en symboles, signes et petits pictogrammes. C’est très utile si vous avez la flemme d’insérer un symbole en uploadant une image, mais honnêtement, Wingdings relève plus de la blague qu’autre chose.
Or, au lendemain des attentats du 11-Septembre, la blague s’est transformée en théorie malsaine. En substance, c’était : "Tapez 'Q33' (le numéro de vol d’un des avions kamikazes qui s’est écrasé sur le World Trade Center), puis 'NYC' pour New York City, et transformez le tout via la police Wingdings."


Le résultat ? Un avion fonçant dans ce qui s’apparente à deux tours, suivies d’une tête de mort, d’une étoile de David et d’un pouce vers le haut. L’hoax se répand sur Internet comme une traînée de poudre : on crie au complot et on accuse Microsoft, éditeur de la police Wingdings, d’antisémitisme. Certains émettent même l’idée que le futur géant de la tech a été infiltré ou hacké par Al-Qaida, voire carrément que Bill Gates est en partie commanditaire des attentats.
Créée au début des années 1990 par Kris Holmes et Charles Bigelow, chercheurs en typographie informatique de l’université de Stanford, la police s’appelait originellement Lucida Icon. Rachetée en 1992 par Microsoft et renommée Wingdings, la police sera, la même année, intégrée à la nouvelle version de l’OS Windows 3.1. La police a conservé ses symboles religieux, avec seulement un changement de correspondance entre ces derniers et les lettres de l’alphabet latin.
Le 29 avril 1992, le New York Post, l’un des plus anciens tabloïds conservateurs de la Grosse Pomme, affiche sur sa une "Program of Hate" ("Programme de haine"), suivi du chapô : "Des millions d’ordinateurs contiennent un message secret appelant à la mort des juifs de New York." Un consultant en informatique avait en effet remarqué que les initiales NYC écrites en Wingdings donnaient une tête de mort et l’étoile de David, suivies par un pouce d’approbation.
L’infox circule pendant des années sur les premiers groupes de discussion Internet, mais prend une autre envergure après les attentats du 11-Septembre. L’ajout de l’avion et des "deux tours" contribue à la psychose autour de l’affaire.

Coïncidence et gros mensonge

Oui, aujourd’hui encore, si vous tapez "Q33 NYC" en Wingdings, vous obtenez lesdits symboles. Sauf que les "deux tours" sont en réalité un pictogramme désignant un fichier texte en informatique et, surtout, Q33 n’a jamais été le numéro de vol d’un des avions-suicides qui se sont écrasés dans le World Trade Center – il s’agissait du American Airlines Flight 11 et United Airlines Flight 175, immatriculés N334AA et N612UA.
Microsoft postera évidemment de nombreux démentis, mais les communiqués de presse sont moins efficaces que les chaînes de mails obscurs, et la rumeur se répandra tout de même. À l’époque, le fact-checking n’était pas monnaie courante et beaucoup des premiers internautes se souviennent encore de cette mystérieuse légende urbaine – le jour où Microsoft aurait "prévu" les attentats du 11-Septembre.

Source : Pierre Bazin sur Konbini

dimanche 20 juin 2021

Le code source du web est à vendre en NFT

Le Britannique Tim Berners-Lee, qui a créé le World Wide Web en 1989, met en vente du 23 au 30 juin un NFT intitulé « This Changed Everything », incluant le code source de son invention. Les enchères, sous le feu des projecteurs, soulèvent néanmoins de nombreuses questions, tant du point de vue de la légitimité de la démarche de Tim Berners-Lee, qui vise à privatiser un code conçu à l’origine comme un bien public, que du point de vue environnemental.

Lire l'article d'Emilie Echaroux sur Usbek & Rica

mardi 15 juin 2021

Télécharger un jeu vidéo par la radio: la fabuleuse histoire du BASICODE

À l'aube des eighties, des ingénieurs du diffuseur audiovisuel néerlandais Nederlandse Omroep Stichting (NOS) ont une épiphanie technique: ils réalisent que, puisque les logiciels de l'époque sont stockés sur des cassettes audio, il est possible d'émettre des flux de données à la radio pour que les utilisateurs les enregistrent.

Lire l'article de Thibault Prévost sur Korii

mercredi 26 mai 2021

Un homme condamné à 13 ans de prison en publiant une simple photo de fromage

Grâce à cette publication, la police a pu remonter la trace de ce trafiquant de drogue et le faire condamner. L'homme a été trahi par ses empreintes digitales.

Lire l'article de Valentin Cimino sur Siècle digital

mercredi 7 avril 2021

Les images spectaculaires du record du monde pour un essaim de drones

La marque automobile Genesis entre dans le livre des records en utilisant 3.281 drones pour afficher son logo et faire de la publicité dans le ciel de Shanghai en Chine.
Cela fait des années que des essaims de centaines de drones synchronisés sont utilisés pour réaliser d'impressionnants spectacles lumineux. C'est même devenu une compétition pour obtenir le record de celui qui va parvenir à faire voler de concert le plus de drones possibles. Et c'est en Chine que ce genre de compétition se tient dans la démesure.
Le dernier record enregistré était celui de Damoda Intelligent Control Technology, une société issue de Shenzhen, autrement dit la Silicon Valley chinoise. Ils avaient synchronisé 3.051 drones en septembre dernier. Le record précédent alignait 2.200 drones en Russie.


Le 29 mars, ce sont 3.281 drones qui ont évolué ensemble dans le ciel de Shanghai en Chine pour afficher le logo du constructeur automobile Genesis, une filiale de Hyundai. Un record homologable par le Guinness.


Historiquement, c'est le fondeur Intel qui s'est lancé dans cette aventure d'essaims massifs dès 2018 en Californie, avec des spectacles de lumière émis par 2.066 drones réalisant une chorégraphie. Plus que la technologie des drones et leur nombre, c'est la puissance de l'algorithme qui doit gérer en plus de la chorégraphie aérienne l'espacement entre les aéronefs pour éviter les collisions et leur coordination parfaite dans cet espace en trois dimensions.
À chaque record, les marques partent toujours plus loin dans l'extravagance, au point sans doute de remiser dans l'avenir les feux d'artifice traditionnels avec leurs dangers et leur volume sonore important.

Source : Louis Neveu sur Futura Sciences

mardi 9 mars 2021

Le parachute de Perseverance

vendredi 5 mars 2021

Perseverance est moins puissant qu'un ordinateur des années 90

Les ordinateurs embarqués de la mission martienne sont 25 fois moins puissants que les machines commerciales. Tout est de la faute des radiations.

Lire l'article de Sébastien Wesolowski sur Vice.com

jeudi 4 février 2021

Des scientifiques ont appris à des épinards à envoyer des e-mails

Il ne s'agit pas d'une information sortie tout droit d'un film de science-fiction : des scientifiques ont belle et bien réussi à concevoir des plants d'épinards capables d'envoyer des messages électroniques.
Dans le détail, grâce aux nanotechnologies, des ingénieurs du MIT aux États-Unis ont transformé des plants d'épinards en capteurs capables de détecter des matériaux explosifs. Ces plantes sont ensuite capables de relayer ces informations aux scientifiques et ce, sans fil.

Lire l'article de Marthe de Ferrer sur euronews

mercredi 27 janvier 2021

Quand la fin d'Adobe Flash fait dérailler le train chinois

La mort du mal-aimé Adobe Flash était programmée de longue date –depuis 2017 pour être tout à fait précis. L'éditeur américain est passé à l'acte mi-janvier, forçant la désactivation du logiciel sur les systèmes du monde entier.
Comme l'explique Apple Daily, repris par Ars Technica, cette mise à mort a eu une drôle de conséquence: l'opérateur China Railway Shenyang s'est vu forcé, dans la précipitation, d'arrêter l'exploitation de tous ses trains à Dalian, dans la province septentrionale du Liaoning.

Lire l'article de Thomas Burgel sur Korii

mardi 29 décembre 2020

Zedh74 programme dans Minecraft

Si vous avez aimé hier les vidéos de Zedh74, alors vous apprécierez aussi celles-ci :