Le cyberblog du coyote

 

Extra

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.

vendredi 4 février 2011

Deux reportages dans Capital

Deux reportages à voir dans Capital dimanche 06 février 2011 20h45 :

« La vie privée, ça n’existe plus », ose Mark Zuckerberg, le fondateur du réseau social Facebook. Le milliardaire de 26 ans, qui vient d’être sacré personnalité de l’année par le magazine américain Time, ne fait pas que provoquer l’opinion. Il révèle que nos données personnelles circulent sur le net et sont même désormais vendues aux annonceurs. À l’heure où les photos de nos soirées sont immédiatement affichées par nos « amis », où notre navigation sur Internet est suivie en permanence par de petits fichiers (les cookies), où notre conjoint ou notre patron peut facilement espionner nos conversations téléphoniques et où nos traces ADN nous trahissent partout, est-il encore possible de conserver une vie privée ? Qui profite de ces nouvelles technologies pour faire du business ?

Facebook : la pub vous suit à la trace !
Facebook, Linkedin… plus de 20 millions de Français font partie d’un réseau social sur Internet. Ces nouveaux outils leur permettent de reprendre contact avec des copains, d’échanger leurs photos ou d’entretenir leurs relations professionnelles. Pour les publicitaires, cette profusion de données personnelles représente une mine d’or. Elle leur permet de mieux connaître leurs clients et de cibler leur marketing. Comment nos informations intimes sont-elles collectées et exploitées ? Quels risques cela présente-t-il ? Peut-on faire confiance aux réseaux sociaux ?

Gardiens de mémoire : le business du stockage de données.
À Noël, le disque dur a été l’un des cadeaux high tech les plus offerts. Et pour cause : photos, vidéos, musiques ou documents administratifs, nous engrangeons de plus en plus d’éléments de notre vie sur notre ordinateur. Et quand la mémoire explose, des entreprises vous proposent désormais de stocker chez elles vos données à des milliers de kilomètres de votre ordinateur. C’est une garantie contre la perte, le vol ou la destruction de votre PC. Mais peut-on confier toute sa vie à une entreprise privée ? Notre mémoire personnelle est-elle en sécurité sur Internet ?

vendredi 15 octobre 2010

The Social Network

The Social Network est un film américain de David Fincher, sorti le 1er octobre 2010 en Amérique du Nord, et le 13 octobre 2010 en France.
Le film revient sur la création du réseau social Facebook. C'est l'adaptation du roman The Accidental Billionaires: The Founding Of Facebook, A Tale of Sex, Money, Genius, and Betrayal de Ben Mezrich, publié en 2009. Le livre a été traduit aux Éditions Max Milo en janvier 2010 sous le titre La revanche d'un solitaire - La véritable histoire du fondateur de Facebook.

samedi 15 mai 2010

Le virtuel, ça pollue !

Surfer sur Internet, utiliser son natel, regarder la télévision via un boîtier numérique, ces gestes font désormais partie de notre quotidien. Mais ils ne sont pas inoffensifs, ils ont un impact direct sur l’environnement. Au cœur de cette pollution virtuelle : les centres de données.

Voir la vidéo sur Nouvo.ch.

mercredi 23 septembre 2009

Google omnivore

Voir le reportage sur nouvo.ch.

Google est-il dangereux ? En dix ans, le groupe américain s'est imposé comme l'acteur incontournable du web. Il détient aujourd'hui un quasi monopole sur la recherche d'informations en ligne. Sur la publicité aussi. « Je pense que l'on pourrait assister à une répétition du cas Microsoft», déclarait l'avocate américaine Christine Varney en 2008. Des paroles qui raisonnent très fort aujourd'hui : Christine Varney occupe, depuis mars 2009, la tête de la division anti-trust du département de la justice des Etats-Unis.
Dans le domaine des moteurs de recherche, Google écrase la concurrence avec septante pour-cent de parts de marché. Son hégémonie inquiète : « Dans la mesure où toutes les recherches d'information passent pratiquement par internet et par conséquent par Google, Google a le monopole du filtre de l'information, dénonce Dominique Maniez, professeur à l'Université de Lyon 2. Cela signifie que si j'ai un site et qu'il n'est pas indexé dans le catalogue de Google, ce site n'existe pas ! C'est extraordinaire comme pouvoir : un droit de vie et de mort sur la vie d'un site web.»
Chez Google, on ne s'émeut guère de ces paroles. « A partir du moment où il existe un choix pour les gens, nous ne voyons pas cela comme un monopole, explique Andreas Schönenberger, le directeur général du groupe en Suisse. Les gens utilisent nos produits parce qu'ils sont satisfaits. Si nos applications ne répondent pas à leurs besoins, ils peuvent aller sur un autre site. Sur internet, la concurrence n'est qu'à un clic.»
Une concurrence qui ne parvient pas à régater, et qui ne dispose pas de ressources comparables. Car la domination du géant américain est ultra rentable. Avec son système de liens sponsorisés, le groupe concentre une bonne part des revenus de la publicité en ligne. Une manne qui lui a permis de racheter cinquante entreprises – dont Youtube en 2006 – et de développer plus de septante applications. Mais Google voit plus loin: « On pense que le cash en réserve à l'heure actuelle devrait avoisiner les seize milliards. Un trésor de guerre qui permet au groupe de continuer à investir dans des nouveaux produits, cherchant des relais de croissance. Je pense notamment à la téléphonie mobile mais aussi au système d'exploitation Chrome qui va sortir prochainement. Une vraie pierre dans le jardin de Microsoft » relève Daniel Pellet, analyste financier chez Bordier à Genève.
« Libre, gratuit, moral, » Google a longtemps été perçu comme un «anti-microsoft». Sa stratégie de conquête l'amène aujourd'hui à défier son rival sur ses terres. Une guerre dans laquelle Google a beaucoup à perdre. Car il troque définitivement son image d'entreprise « insouciante et anticonformiste » contre celle d'un prédateur affamé.

dimanche 30 août 2009

Cybertraque

Cybertraque (Takedown) est un film américain réalisé par Joe Chappelle, sorti sur les écrans en 2000.
Kevin Mitnick, est un génie de l'informatique, expert en ingénierie sociale et en piratage. Sa curiosité et son goût du défi le conduisent à se confronter à Tsutomu Shimomura, un expert, mondialement reconnu, de la sécurité informatique. Kevin et Tsutomu se livrent alors à une bataille d'intelligence et de ruse. Ce film est tiré de la véritable histoire de Kevin Mitnick avant qu'il ne soit arrêté.

mercredi 5 août 2009

Planète : reportage sur le spam

Spam : pollution sur le Net

Au Canada, David, comme tous les possesseurs d'une boîte mail, croule sous les spams, des courriels indésirables. Contrairement à la plupart des internautes, il a choisi de ne plus ignorer ces courriers et d'y répondre. Parallèlement, David tente de découvrir leur origine. Son périple le mène dans la ville de Spam, au Minnesota, dans la salle de contrôle des courriers indésirables d'AOL et sur les traces des détracteurs du spam.

Diffusions : 5 août 21h35, 7 août 15h40, 13 août 14h55, 17 août 23h10.