Le cyberblog du coyote

 

Extra

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.

samedi 9 décembre 2023

En Espagne, des photos de jeunes filles nues générées par l'IA font scandale

Dans le sud-ouest de l'Espagne, vingt jeunes filles mineures ont vu des photos d’elles nues circuler sur les réseaux sociaux. Ces photos au réalisme troublant ont été générées avec l'intelligence artificielle par leurs camarades de classe.

Lire l'article de Marie Bolinches sur rts.ch

lundi 28 août 2023

Comprendre le DSA : la loi qui va bouleverser le web (Digital Services Act) - Numerama

samedi 26 août 2023

Le grand nettoyage des réseaux sociaux débute en Europe

Depuis le 25 août, les 19 plus grandes plateformes numériques, dont Google, Facebook et Tik Tok, doivent respecter un nouveau règlement européen, le "Digital Services Act". Cette initiative marque un tournant après un quart de siècle d'autorégulation. La Suisse se prépare à lancer une loi similaire.

Lire l'article de Pascal Wassmer sur RTS

mercredi 14 juin 2023

Une hallucination de ChatGPT vaut à OpenAI des poursuites judiciaires

Les modèles d'IA générative, tels que ChatGPT, sont connus pour générer des erreurs ou des "hallucinations". C'est pourquoi ils sont généralement accompagnés d'une clause de non-responsabilité clairement affichée pour signaler ce problème.
Mais que feriez-vous si, malgré ces avertissements, vous voyiez le chatbot d'IA diffuser des informations erronées à votre sujet ?
Mark Walters, un animateur de radio américain, a découvert que ChatGPT diffusait de fausses informations à son sujet, l'accusant d'avoir détourné de l'argent. Il a donc poursuivi OpenAI dans le cadre du premier procès en diffamation intenté à l'entreprise comme le rapporte Bloomberg Law.

Un faux résumé

Selon les documents judiciaires, la désinformation a commencé lorsque Fred Riehl, rédacteur en chef d'une publication sur les armes à feu nommée AnmoLand, a demandé à ChatGPT un résumé d'une affaire juridique (Second Amendment Foundation v. Ferguson) pour étayer un article qu'il était en train de rédiger.
ChatGPT a fourni à Riehl un résumé de l'affaire qui indiquait que Walters était accusé d'avoir "fraudé et détourné des fonds pour des dépenses personnelles sans autorisation ni remboursement" et d'avoir "manipulé des documents financiers et des relevés bancaires pour dissimuler ses activités". Et ce alors qu'il était directeur financier et trésorier d'une organisation.
Problème, Mark Walters n'a jamais été impliqué dans ce procès. Il n'a jamais été accusé d'avoir fraudé et détourné des fonds, et n'a jamais occupé le poste de trésorier ou de directeur financier.
M. Walters demande donc à OpenAI de lui verser des dommages-intérêts.
Les questions qui se posent dans le cadre de cette action en justice sont les suivantes : qui doit être tenu pour responsable ? Et les clauses de non-responsabilité du site web concernant les hallucinations suffisent-elles à écarter la responsabilité, même si un préjudice est causé à quelqu'un ?
L'issue de ce procès aura donc clairement un impact significatif sur l'établissement d'une norme dans le domaine de l'IA générative.

Source : ZDNet.fr

vendredi 25 novembre 2022

@Psyhodelik victime de doxing, il porte plainte

samedi 28 mai 2022

Ces vieux jeux sont dangereux ! - Vous avez le droit

mardi 15 mars 2022

Tintin : Pourquoi il nous censure ?

mercredi 1 décembre 2021

@Joueur Du Grenier : Pourquoi YouTube le Censure?

vendredi 19 novembre 2021

@Micode la trouvaille de trop ??? - Vous le droit

mardi 16 novembre 2021

@Micode est-il un pirate informatique ? (non) - Vous avez le droit