Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.

vendredi 21 février 2020

Lawrence Tesler, inventeur de la célèbre commande informatique « copier-coller », est mort

La très populaire commande informatique dite du « copier-coller », entrée dans les mœurs grâce à Apple qui l’avait installée sur l’ordinateur Lisa en 1983 et sur le Macintosh l’année suivante, vient de perdre son inventeur.

Lire l'article du Monde

jeudi 25 juillet 2019

Rutger Hauer, la dernière larme dans la pluie

L'acteur du robot humanoïde de «Blade Runner» (un de mes films cultes) est décédé à l'âge de 75 ans, en cette année 2019, qui est celle durant laquelle se déroule le film. Il y restera associé à jamais, pour l'un des plus beaux monologues du cinéma:

«J’ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de l’épaule d’Orion. J’ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l’ombre de la porte de Tannhäuser. Tous ces moments se perdront dans le temps. Comme les larmes dans la pluie…
Il est temps de mourir.»



Lire l'article de Nicolas Dufour sur letemps.ch

dimanche 2 juin 2019

Michel Serres est décédé hier

Michel Serres, né le 1er septembre 1930 à Agen et mort le 1er juin 2019, est un philosophe et historien des sciences français. Il est élu à l'Académie française en 1990.

Serge Abiteboul et Gilles Dowek interviewent Michel Serres, philosophe, historien des sciences et homme de lettres, membre de l’Académie française. Michel Serres revient sur un thème qui lui est cher, les mutations du cognitif, qu’il a déjà par exemple développé dans Petite Poucette, un immense succès d’édition (Le Pommier, 2012).

Voir aussi la Conférence de Michel Serres sur les nouvelles technologies lors du 40ème anniversaire de l'INRIA en 2007:

lundi 7 mars 2016

Ray Tomlinson, l'inventeur méconnu de l'e-mail, est mort

En 1971, Ray Tomlinson imaginait un moyen de créer une messagerie électronique entre ordinateurs distants alors qu'Internet n'existait pas encore. L'e-mail était créé. Pour séparer le nom de la personne de celui du serveur, il a cherché un caractère original et peu utilisé sur son clavier, l'arobase : @.

Lire l'article sur Futura-Sciences

mardi 25 octobre 2011

John McCarthy, créateur de LISP, nous a quittés

Après Dennis Ritchie, c'est un autre grand homme qui nous quitte. John McCarthy, dont il est difficile d'énumérer toutes les contributions à l'informatique, est décédé dimanche à l'âge de 83 ans. Il a inventé le langage LISP, dont beaucoup d'autres se sont inspirés, il est l'auteur du premier « ramasse-miette » (algorithme de gestion de la mémoire), et il est à l'origine de la première implémentation du concept de temps-partagé (qui permet à plusieurs utilisateurs d'utiliser un même processeur).
Il a publié de nombreux articles sur l'informatique et les mathématiques, en particulier dans le domaine de l'intelligence artificielle, disponibles sur son site.

vendredi 14 octobre 2011

Le langage C vient de perdre son père, Dennis Ritchie

Un géant de l'informatique vient de nous quitter. Dennis Ritchie (9 septembre 1941 - 8 octobre 2011), père du langage C et contributeur majeur du système d'exploitation Unix, est mort. Sa contribution à l'informatique moderne a été considérable. Le langage C est un des langages de programmation les plus utilisés dans le monde et se trouve au cœur d'une pléthore de programmes. Comme Linux ou Windows.
Sa disparition aura un écho médiatique pratiquement inexistant, contrairement au décès de Steve Jobs survenu la semaine dernière. Inconnu du grand public, Dennis MacAlistair Ritchie a pourtant apporté une contribution à l'informatique autrement plus importante que celle du fondateur d'Apple. Et pour cause : il a inventé le langage C et participé au développement d'Unix.
Inventé au début des années 1970, le langage C est aujourd'hui au cœur de nombreux programmes informatiques et est plus que jamais enseigné à de nombreux étudiants suivant un cursus dans l'informatique. « Le langage C reste au début du XXIe siècle un des langages les plus utilisés, tant dans le développement d'applications que de systèmes d'exploitation » est-il écrit sur sa page Wikipédia. Et c’est vrai…


Kenneth Thompson (à gauche) et Dennis Ritchie (à droite) :
deux informaticiens à l’origine du système d’exploitation Unix.


Un pionnier reconnu et récompensé
Considéré comme un pionnier de l'informatique moderne, Dennis Ritchie a reçu de nombreuses distinctions au cours de sa carrière. Et pour cause. Sans sa contribution, l'informatique actuelle n'aurait sans doute pas le même visage. Pour ne citer que deux exemples, les noyaux de Linux et de Windows ont été écrits avec le langage C. Et de nombreux autres langages de programmation se sont inspirés du C, à commencer par C++. Parmi les récompenses reçues, citons :
  • le prix Turing, décerné « pour une contribution de nature technique faite à la communauté informatique » ;
  • la médaille Richard Hamming, « pour honorer les contributions exceptionnelles à l'informatique et aux technologies de l'information » ;
  • la National Medal of Technology and Innovation, « médaille décernée aux États-Unis par le président aux inventeurs et innovateurs américains qui ont contribué aux progrès des nouvelles technologies ».
Source : Futura-Sciences

samedi 8 octobre 2011

Steve Jobs


Steve Jobs (1955-2011)

mercredi 30 mars 2011

Décès de Paul Baran, un des pionniers d'Internet

L'ingénieur américain Paul Baran, qui a contribué à la création de l'Arpanet, le précurseur de l'internet, est mort samedi 26 mars à l'âge de 84 ans. Il a succombé des suites d'un cancer du poumon à son domicile de Palo Alto, en Californie, selon le New York Times de lundi, qui cite son fils.
Dans une série de documents techniques publiés dans les années 1960, il avait suggéré de bâtir un réseau de communications qui serait moins vulnérable à des attaques ou à des perturbations que les réseaux conventionnels, d'après le New York Times.
Avec son invention faite au milieu des années 1960, il était tellement en avance sur son temps que lorsqu'il a présenté à AT&T son idée, cette compagnie américaine de téléphonie l'a rejetée, ajoute le journal.
"Paul n'avait pas peur de suivre des directions contraires à ce que tous les autres considéraient comme la bonne ou seule chose à faire", a expliqué au New York Times Vinton Cerf, un vice-président de Google et ami de longue date de M. Baran.
L'Arpanet a été mis en place en 1969 par le ministère américain de la Défense, rappelle le quotidien. Il a été en fin de compte remplacé par l'internet.

Source : AFP