Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.

dimanche 1 novembre 2009

Canonical lance Ubuntu 9.10, alias Karmic Koala

La nouvelle version du système d'exploitation libre et gratuit Ubuntu est désormais disponible au téléchargement. Baptisé Ubuntu 9.10 et surnommé Karmic Koala, ce système d'exploitation basé sur Linux se veut plus accessible au grand public.

L'interface est plus conviviale, et se rapproche encore un peu plus de Windows ou de Mac OS, qui représentent respectivement 93% et 5% du marché des systèmes d'exploitation.
Créé il y a cinq ans par l'entrepreneur sud-africain Mark Shuttleworth (l'un des premiers touristes de l'espace), Ubuntu est une des nombreuses distributions de Linux, mais il demeure à ce jour la plus utilisée, avec environ 1% des ordinateurs dans le monde qui en sont équipés.
Contrairement aux systèmes de Microsoft et Apple, Ubuntu est entièrement gratuit. De plus, l'utilisateur peut accéder au code source, c'est-à-dire l'ADN du système d'exploitation, et, s'il le souhaite, le modifier, le dupliquer et le redistribuer librement.

Une main tendue aux néophytes

Cette nouvelle version d'Ubuntu se veut plus simple à installer et à utiliser pour les débutants qui souhaitent remplacer Windows sur leur ancien PC. Pour rassurer les néophytes, une option permet notamment d'installer à la fois Karmic Koala et Windows XP ou Vista. A chaque démarrage, l'utilisateur se voit ainsi demander s'il souhaite évoluer sous Windows ou sous Ubuntu.
Parmi les nouveautés apportées, Ubuntu 9.10 introduit par exemple Ubuntu One, un service de stockage en ligne gratuit, qui permet de sauvegarder 2 Go de données (accessibles depuis n'importe quel ordinateur connecté à Internet), un support des netbooks, ainsi qu'une nouvelle logithèque contenant quelque 2.000 logiciels gratuits, dont plus de 400 jeux. En quelques clics, l'utilisateur peut installer un lecteur vidéo, un logiciel de traitement de texte ou un éditeur photo.
Ubuntu 9.10 est d'ores et déjà disponible en téléchargement gratuit. Le logiciel doit être gravé sur un CD ou un DVD qu'il faut ensuite insérer dans son ordinateur. Pour les plus aguerris, une installation par clé USB est possible.
Un sité dédié permet le téléchargement de Ubuntu et des informations utiles sont à trouver sur le site de la communauté francophone de Ubuntu.

Source : Futura-Sciences

dimanche 11 octobre 2009

Générer des montages photo réalistes grâce à Photosketch !

Envie de jouer au frisbee avec un lion et Chuck Norris sur la Lune en pleine mission Apollo 11 ? L'université de Tsinghua dévoile un projet ambitieux pour créer de toutes pièces une photographie souvenir de ce genre de situation. Il suffit de griffonner !
Le photomontage à l'aide de logiciels de traitement d'images tend à se démocratiser, mais l'utilisateur peine bien souvent à obtenir un résultat réaliste. Il était jusqu'alors nécessaire d'être un maître ès Gimp, Photoshop ou bien encore Blender et 3ds Max pour générer ce type d'images. Photosketch apporte une solution simple, voire enfantine.
Il suffit de dessiner d'abord un croquis grossier à main levée, d'indiquer quelques annotations puis d'attendre différents rendus dans lesquels piocher. C'est en somme ce que propose ce projet des chercheurs de Tsinghua présenté au salon Siggraph Asia 2009. Techniquement une fois le croquis et les mots-clés associés aux formes dessinées, un moteur de recherche explore Internet pour trouver des images cohérentes avec la requête de l'utilisateur.
Le système n'est pas à l'abri des nombreuses images parasites jonchant la toile. Aussi un système de filtres est-il préalablement appliqué pour affiner la recherche et faciliter la seconde étape. Cette dernière comporte la partie la plus innovante du procédé. En effet, c'est un algorithme, mis au point par l'équipe de chercheurs, qui génère plusieurs compositions picturales. Par la suite, chaque rendu est noté selon sa qualité. Ainsi le système permet-il d'aboutir à une combinaison optimale des différentes images glanées sur le Web.
Une démonstration en ligne est en développement et, en sus, des fichiers binaires sont mis à disposition pour les plus aguerris. Après l'actualité récente montrant la reconstitution de sites touristiques grâce à des photographies de Flickr, voici une nouvelle démonstration des étonnantes opportunités offertes par l'exploitation des centaines de millions de contenus multimédia mis à disposition sur le réseau des réseaux par les internautes.

Source : Futura-Sciences

jeudi 8 octobre 2009

Alex Guestbook

@lex Guestbook est un script de livre d'or pour les sites Internet. Ecrit en langage PHP, il est facile à installer en quelques minutes dans la grande majorité des cas, même pour la plupart des débutants.

Principales caractéristiques :

  • Gratuit. La condition principale d'utilisation est de laisser nos références en bas de page.
  • Autonome : ne dépend pas d'un autre site, tout est chez vous.
  • Sauvegarde des messages à volonté.
  • Installation automatique, choix du nom des tables à la création.

dimanche 20 septembre 2009

Revolver Maps

Revolver Maps permet, grâce a un petit code inséré dans votre page, de visualiser sur le globe terrestre la provenance de vos visiteurs.

mardi 12 mai 2009

Le Plug-In MathMap pour GIMP

MathMap est un plug-in pour GIMP qui permet de faire des distorsions d'image (par exemple une mise en abyme) spécifiées dans un langage de programmation simple.

Voir une démo.

lundi 6 avril 2009

Un nouveau logiciel contre le plagiat

Depuis l’arrivée de l’internet, la fréquence de plagiat a explosé, atteignant des sommets inégalés. L’accès à l’information est devenu si facile que bon nombre d’étudiants s’en remettent à l’internet plutôt qu’aux bons vieux livres afin de rédiger leurs travaux. Un tout nouveau logiciel permet dorénavant de détecter le plagiat.
Harold R. Garner de l’Université du Texas, aidé de ses collègues, ne dévoile pas le nom des aigrefins, il publie les articles, ou plutôt les paires d’articles qui présentent des ressemblances troublantes, vous laissant le soin de juger à savoir si c’est du plagiat ou non. Chacun des passages qui sont retrouvés dans un autre article est surligné en jaune afin de faciliter la comparaison.
L’équipe de Garner a développé un logiciel il y a 8 ans qui permettait d’introduire beaucoup de texte; un résumé par exemple, afin de le comparer aux autres articles de la base de données. L’objectif initial d’un tel logiciel était de faciliter la recherche d’articles traitant de sujets similaires et ainsi comparer différentes approches, techniques ou méthodes, et ce, dans n’importe quel domaine.
Ce n’est que plus tardivement que Garner à réalisé le plein potentiel de son logiciel. Il permet de détecter le plagiat. Les fraudes entourant les travaux universitaires ne cessent de croître et les universités sont très craintives devant cette nouvelle menace. Le logiciel de Garner pourrait les armer contre ce nouveau fléau qui est dorénavant planétaire.
Jusqu’à ce jour, le logiciel a permis de déceler plus de 9000 cas de plagiats dans le biomedical journals réalisé par MEDLINE. De ces 9000 articles scientifiques, 212 ont été confirmés de plagiat, mais l’analyse n’est pas terminée.

Source : Sur-la-Toile, Science News

lundi 9 février 2009

Google Earth plonge sous l’eau

La toute nouvelle version du logiciel gratuit Google Earth innove en permettant aux usagers d’observer le fond océanique de notre belle planète. En plus de permettre de voyager en 3d au fond de l’océan, une nouvelle option permet d’observer la planète Mars en très haute définition.
Google Earth n’est pas qu’un simple moyen de se divertir, il est d’une aide précieuse à toute la communauté scientifique. Les données du fond océanique ne relèvent pas seulement de sa topologie, mais incluent également 20 fiches informatives rédigées par les plus grands scientifiques, océanologues et chercheurs d’un peu partout sur Terre.
Le très populaire emblème des changements climatiques; Al Gore, était présent lors du dévoilement de ce nouvel outil informatique à San Francisco. Google espère que ces innovations introduites dans son logiciel le rapprocheront de son objectif ultime : une couverture géologique, topographique, climatique… totale de notre planète.
Al Gore a qualifié Google Earth « d’expérience magique ». Il précise que dorénavant, il est possible d’explorer le fond des océans qui couvre près du 3/4 de la surface terrestre. Les océans couvrent en fait 70 % de la surface terrestre et contiennent près de 80 % de toute la biodiversité, mais seulement 5 % a fait l’objet d’exploration. Les océans renferment sans l’ombre d’un doute les plus grands mystères de notre planète.
Google Ocean permet également de visiter de nombreux volcans sous-marins ainsi que des épaves qui sont agrémentées de vidéos. Les environnementalistes espèrent que ces innovations rehausseront l’intérêt du public pour cette richesse souvent oubliée.
Il est à noter qu’une option permet dorénavant d’explorer la planète Mars en 3d. Conjointement développé avec la NASA, Google Mars immerge les utilisateurs dans un monde extra-terrestre; Mars! Plusieurs fiches explicatives ainsi que des modèles 3D des différentes missions martiennes peuvent être observés.



Source : Sur-la-Toile

jeudi 22 janvier 2009

WaterMark

Avec WaterMark, vous pourrez créer un filigrane sur vos images en quelques étapes. Le programme dispose d'une interface esthétique et simple pour l'utilisateur lambda. L'outil permet également le traitement par lots sur un grand nombre de photos et Watermark va même plus loin en permettant de changer automatiquement la taille et le nom de vos images. Le logiciel prend en charge les formats d'images: JPEG, BMP, GIF, PNG et TIFF.

mercredi 17 décembre 2008

Générateurs de Sudoku

Si vous ne savez pas quoi faire pendant les vacances de Noël, vous pouvez résoudre de bons vieux Sudoku produits par les générateurs ci-dessous :

dimanche 30 novembre 2008

GreenPrint

GreenPrint est une imprimante virtuelle écologique, qui permet d'économiser le papier et l'encre, souvent gaspillés quand par exemple on imprime sans le vouloir des fins de pages web contenant 3 lignes souvent inutiles, ou une petite image, qui mobilise une feuille de papier. Les plus écolos utilisent l'aperçu avant impression et ne paramètrent que les pages désirées au moment de lancer l'impression. GreenPrint automatise ce principe, et se place entre votre imprimante habituelle et vos logiciels. A l'installation on vous demandera avec quelle imprimante associer GreenPrint.

Voir plus d'explications sur libellules.ch.