Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.

dimanche 31 octobre 2021

Derrière les écrans


Derrière les écrans
Les nettoyeurs du Web à l'ombre des réseaux sociaux

Sarah T. Roberts
La Découverte (8 octobre 2020)
264 pages


Présentation de l'éditeur
Employés par des sous-traitants aux quatre coins du monde, les modératrices et modérateurs de contenu sont les travailleurs de l'ombre chargés de purger les sites Internet, les réseaux sociaux et les applications mobiles des photos, vidéos ou commentaires abjects qui les inondent : propos haineux, cyber-harcèlement, injures racistes ou sexistes, automutilations et tortures, viols et décapitations, pédophilie...
À travers des dizaines d'entretiens menés avec ces collecteurs de déchets numériques dans les zones rurales de l'Iowa, dans la Silicon Valley, au Canada et aux Philippines, cette enquête met au jour l'économie souterraine d'une industrie dont les coulisses tranchent avec le progressisme revendiqué. À rebours de l'optimisme libertaire des pionniers du Web, le filtrage des torrents de violence, de pornographie et de fiel déversés sur nos écrans s'impose aujourd'hui comme une tâche à la fois indispensable et sisyphéenne. Ses enjeux en termes de réglementation de la liberté d'expression et de délimitation des frontières du dicible et du montrable à l'échelle planétaire restent néanmoins largement ignorés.
Alors que les controverses autour des fake news, des discours de haine et du harcèlement en ligne obligent peu à peu les plateformes à rompre l'illusion d'une modération "automatique", Sarah Roberts révèle les conditions de travail des substituts de l'"intelligence artificielle" et les risques psychologiques auxquels sont exposés celles et ceux dont le quotidien connecté consiste à visionner à la chaîne des contenus insoutenables pour que nous n'y soyons pas confrontés.

samedi 30 octobre 2021

Le groupe Facebook va changer de nom et s’appeler Meta, annonce Mark Zuckerberg

L’objectif est de mettre en avant le métavers, son projet d’Internet du futur. L’appellation des réseaux sociaux restera inchangé. L’annonce intervient alors que l’entreprise fait face à de multiples accusations.

Lire l'article du Monde avec Reuters

vendredi 29 octobre 2021

Facebook Files : les 8 choses à retenir des nouvelles révélations sur le réseau social

Depuis les premiers articles du Wall Street Journal au mois de septembre sur Facebook, les révélations sur le plus grand réseau social au monde continuent. Quelles sont les informations à retenir ?

Lire l'article d'Aurore Gayte sur Numerama

jeudi 28 octobre 2021

Cette IA vous juge - Science4All


Lire aussi «Delphi», une IA raciste et homophobe qui vous juge moralement dans Watson

Pour tester Delphi : https://delphi.allenai.org/

mercredi 27 octobre 2021

D'où viennent nos emails ? - L'Esprit Sorcier

lundi 25 octobre 2021

A Indianapolis, des voitures de course sans pilote

Des voitures de course sans pilote sur le mythique circuit d’Indianapolis, et un vainqueur : un algorithme, qui a mené sa voiture autonome à une vitesse moyenne de 218 km/h. Sur la vitesse moyenne de deux tours lancés, c’est l’équipe allemande de l’université technique de Münich (TUM) qui s’est adjugé le million de dollars (860 000 euros) promis aux vainqueurs de ce premier Indianapolis Autonomous Challenge (IAC), réservé aux voitures autonomes.
Sans pilote, la voiture se repose sur des capteurs, des caméras, un radar, mais surtout sur le GPS, sans lequel aucun déplacement maîtrisé n’est possible, au point que certains véhicules en embarquent deux. La Dallara IL-15, monoplace utilisée par toutes les équipes, coûte 230 000 dollars, mais avec la technologie embarquée, les organisateurs estiment que chaque véhicule engagé vaut un million de dollars. Les capteurs fournis par le spécialiste Luminar peuvent, par exemple, décrypter une surface d’un cm2 à 250 mètres de distance.


« Un morceau d’histoire »

« Personne ne savait que ces voitures (autonomes) pouvaient aller aussi vite en compétition », a réagi Stefano dePonti, directeur général de Dallara USA, qui estime avoir pris part à « un morceau d’histoire ». Depuis deux ans, les neuf équipes universitaires en compétition se préparaient à une course classique, avec l’ensemble des voitures sur la piste. Mais au dernier moment, les organisateurs ont réduit la voilure, pour se contenter de faire passer les monoplaces les unes après les autres, avec mission de réaliser le meilleur chrono lancé sur deux tours.
Pourtant, il y a quelques jours sur un autre circuit d’Indianapolis, les voitures de TUM, PoliMOVE et EuroRacing ont bien couru toutes ensemble et il y a eu des dépassements sans intervention humaine. Rendez-vous est déjà pris pour janvier au CES, le grand salon annuel de la tech à Las Vegas, lors duquel une vraie course devrait être organisée, avec les mêmes voitures, même si rien n’est encore officiel.

Source : Le Parisien avec AFP

dimanche 24 octobre 2021

« Le métavers imaginé en 1992 voit aujourd’hui une convergence d’éléments conduisant à une nouvelle renaissance »

Les casques de réalité virtuelle ont allègrement bousculé notre représentation du monde réel en offrant une expérience très immersive d'un univers virtuel. Une révolution en chasse une autre et voici que le « métavers » se présente comme la plateforme Internet du futur, une sorte de Graal à la fois pour les réseaux sociaux et pour les géants du e-commerce qui se frottent déjà les mains.

Lire l'article de Stéphane Bourliataux-Lajoinie sur Futura

samedi 23 octobre 2021

Des robots patrouilleurs à Singapour suscitent des craintes sur une surveillance exacerbée

Singapour teste de nouveaux robots qui patrouillent dans les rues et réprimandent les habitants se livrant à des "comportements sociaux indésirables", ce qui suscite de nouvelles inquiétudes sur le respect de la vie privée dans la cité-Etat d'Asie du Sud-Est.

Lire l'article de l'afp sur l'Express

vendredi 22 octobre 2021

Pénurie de microprocesseurs : maxi-fail

Depuis 2020, l'économie mondiale est confrontée à une pénurie de microprocesseurs. Voitures, playstations 5 et machines à laver en pâtissent. Comment expliquer cette pénurie et pourquoi l'Europe est-elle si en retrait dans la course à la production de ces produits désormais indispensables ?

Ecouter le podcast sur france culture

Lire aussi : Face à la pénurie mondiale, 3 scénarios pour le futur des puces électroniques, par Sophie Kloetzli, sur Usbek & Rica

jeudi 21 octobre 2021

GAFA Reprenons le pouvoir!


GAFA Reprenons le pouvoir !
Joëlle Toledano
Odile Jacob (26 août 2020)
185 pages


Présentation de l'éditeur
l y a vingt ans Apple entamait avec le retour de Steve Jobs sa seconde vie. Google et Amazon étaient des start-up et Facebook n'existait pas. Vingt ans après, les GAFA font partie des entreprises les plus puissantes au monde. N'avons-nous pas fait preuve de naïveté face à ces jeunes pousses qui se réclamaient de la liberté d'entreprendre et de l'innovation ? Peut-on encore lutter contre ces empires plébiscités par les consommateurs et aux ambitions sans limite ?
Joëlle Toledano montre dans ce livre comment les GAFA arrivent à s'extraire du droit commun, à verrouiller la concurrence, à définir leurs propres règles en s'appuyant sur l'efficacité des outils numériques. Dénonçant notre retard face à ces entreprises sophistiquées et agiles, elle nous exhorte à comprendre ce nouveau monde et à reprendre l'initiative. La transformation numérique est rapide, bouleverse les chaînes de valeur. Les intérêts de court terme sont souvent opposés à ceux de long terme, d'où les difficultés à définir l'intérêt général.
Donnons-nous les moyens de fabriquer les institutions du XXIe siècle au service du bien commun !