Le cyberblog du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour objectif principal d'augmenter la culture informatique de mes élèves. Il a aussi pour ambition de refléter l'actualité technologique dans ce domaine.

mercredi 31 mars 2021

Le plus grand problème de TikTok : l'hypersexualisation

dimanche 28 mars 2021

Un million de milliards de dilemmes

mercredi 24 mars 2021

Y a-t-il de l’intelligence dans l’intelligence artificielle ?

Il y a près de 10 ans, en 2012, le monde scientifique s’émerveillait des prouesses de l’apprentissage profond (le deep learning). Trois ans plus tard, cette technique permettait au programme AlphaGo de vaincre les champions de Go. Et certains ont pris peur. Elon Musk, Stephen Hawking et Bill Gates s’inquiétèrent d’une fin prochaine de l’humanité, supplantée par des intelligences artificielles échappant à tout contrôle.

Lire l'article de Jean-Louis Dessalles sur The Conversation

lundi 22 mars 2021

Réalité virtuelle et réalité augmentée : quels usages concrets pour demain ?

La réalité virtuelle et la réalité augmentée vont nous permettre de vivre dans un monde parallèle et de créer le monde dans lequel on souhaite vivre.
Vraiment ?
Eléments de réponse avec EPITA et ce nouveau numéro de En vrai consacré à ces deux technologies.

dimanche 21 mars 2021

Cette jeune influenceuse moto est en fait... un homme de 50 ans !

Les médias sociaux constituent un monde étrange où tout semble permis. Nulle part ailleurs les gens ne peuvent soigner leur image à un tel degré. Que vous soyez un influenceur en herbe ou que vous vous contentiez de suivre vos amis et votre famille, les profils reflètent rarement la réalité.


Euh? C'est normal ces poils sur le bras ?

Lire l'article de Dustin Wheelen sur moto1.com

vendredi 19 mars 2021

Recherche inversée d'images Google : pourquoi et comment l'utiliser

Cette astuce peut vous aider à repérer les arnaques et les fausses informations afin de vérifier si l'image provient d'un événement différent de celui mis en avant, ou détecter les personnes qui volent vos photos.

Lire l'article de L'équipe CNET France

jeudi 18 mars 2021

Les traces de compression pour détecter les photomontages

Les réseaux sociaux, comme Facebook, Twitter, Instagram, WhatsApp et tant d'autres, permettent de partager des images massivement et rapidement. Ces images sont parfois utilisées en tant que « preuve » pour accompagner une information. Mais alors faut-il croire tout ce que l’on voit ?

Lire l'article de Tina Nikoukhah sur Interstices

mercredi 17 mars 2021

Derrière les photos anciennes qui bougent, une entreprise israélienne et des questions éthiques

L'entreprise israélienne MyHeritage, spécialisée dans la généalogie et le décodage de l'ADN, a connu un succès mondial en permettant de faire bouger des photos. Derrière ce phénomène, une autre startup israélienne spécialisée dans le deep learning, D-ID, et des questions éthiques.

Lire l'article de Frédéric Métézeau sur France Culture

mardi 16 mars 2021

Des scientifiques pensent avoir percé les secrets de la machine d'Anticythère

Des scientifiques britanniques ont mené une nouvelle étude sur la machine d'Anticythère découverte en 1901 dans une épave près de l'île grecque du même nom. Ils pensent être parvenus à créer un modèle reconstituant dans son intégralité le mystérieux mécanisme.

Lire l'article d'Emeline Férard sur Géo.fr

Lire aussi Vieille de 2.000 ans, la machine d'Anticythère dévoile ses secrets aux scientifiques sur Futura

lundi 15 mars 2021

Décrypter notre génome grâce à l’intelligence artificielle

Toutes les cellules de notre corps contiennent la même séquence d’ADN, le même génome. Et pourtant il existe une grande variété de types cellulaires, par exemple les fibres musculaires, les cellules de la peau, du sang ou encore les neurones.
Dans chacun de ces types cellulaires, certains gènes sont exprimés, c’est-à-dire que la séquence d’ADN correspondante est transformée en ARN puis en protéines, alors que d’autres sont éteints. Les instructions qui garantissent une expression coordonnée de ces gènes au cours du développement, puis dans chaque tissu de chaque organe, sont elles-mêmes inscrites dans le génome.
Seuls 2 % de notre séquence d’ADN code pour des protéines et c’est dans les 98 % restant du génome que l’on cherche actuellement à comprendre le programme de coordination de l’expression des gènes.
C’est donc dans un livre de 3 milliards de lettres (imaginez un roman d’un million de pages !) qu’il faut décrypter les règles de ce programme.
C’est là que l’intelligence artificielle va jouer un rôle important.

Lire l'article de Julien Mozziconacci et Etienne Routhier sur The Conversation