Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

dimanche 13 octobre 2013

Quand des lacunes en maths font perdre 15'000 $


Remarquons en même temps que 70% du public se trompe... Il y a du boulot (soupir) !

samedi 12 octobre 2013

Facebook et Twitter pour mieux pister et contrôler les épidémies ?

Facebook et Twitter fournissent des informations cruciales sur l’état de santé de la société et sur la manière dont elle réagit face à une menace infectieuse. En compilant ces données, les chercheurs espèrent mettre au point de nouvelles stratégies de surveillance et de contrôle des épidémies.

Le 11/10/2013 à 08:39 - Par Agnès Roux, Futura-Sciences

Lorsque l’hiver approche, les infections virales et bactériennes occupent le devant de la scène et se propagent rapidement au sein de la population. Afin de s’en protéger, les médecins préconisent différentes méthodes allant du simple lavage de main à la campagne de vaccination, en passant par le repos confiné chez soi. Malheureusement, cela n’est généralement pas suffisant et les épidémies de grippe et de gastro-entérites font des ravages chaque année.
Un des aspects qui régit la diffusion d’une maladie est la manière dont la société réagit à la menace épidémique. Or, ce paramètre étant difficilement prévisible, cela ne facilite pas la surveillance, et donc la possibilité de contrôler la progression d’une infection. Une équipe canadienne de l’université de Waterloo s’est penchée sur le problème et a trouvé une solution originale pour anticiper le comportement d’une population en réponse à la naissance d’une vague épidémique.
L’idée est simple : sur les réseaux sociaux, tels que Facebook et Twitter, les opinions se propagent rapidement. De la même manière que nous communiquons nos pensées, nous indiquons également nos états de santé sur Internet. En analysant les données recueillies sur ces réseaux et en les comparant avec les informations épidémiologiques, les chercheurs pensent pouvoir mieux maîtriser les maladies infectieuses. Leur analyse est publiée dans la revue Science.

Les statuts Facebook et les tweets en disent long sur la santé de la société

Pour évaluer la progression d’une maladie, il suffirait donc d’allumer son ordinateur et d’éplucher les informations de Twitter et de Facebook. « Grâce à ces données, on peut savoir comment les personnes vont réagir à une épidémie, explique Chris Bauch, un des deux participants à l’étude. Nous pourrions créer des modèles mathématiques qui permettraient aux chercheurs de mieux appréhender l’évolution d’une maladie au sein d’une population. » Il cite par exemple le sujet polémique de la vaccination : lorsque des personnalités suggèrent qu’elle présente des risques, elles alimentent la peur des vaccins. Ces informations circulent sur les réseaux sociaux et peuvent avoir un impact sur la couverture vaccinale à l’échelle de la société.
L’idée n’est pas tout à fait nouvelle, et l’utilité des réseaux sociaux pour traquer les maladies a déjà été démontrée à plusieurs reprises. Des chercheurs de l’université Harvard ont ainsi montré que Twitter permettait de suivre la progression de l’épidémie de choléra de 2010 en Haïti. Les tweets et les statuts Facebook sont également des indicateurs précieux dans la surveillance de la grippe. En 2010, des chercheurs de l’université de Rochester aux États-Unis ont pu cartographier en temps réel la propagation de cette infection virale en étudiant les fils Twitter de 630.000 New-Yorkais.
Il existe de nombreuses applications inspirées de la même idée qui circulent sur Internet : « Help I have the flu » (ce qui signifie littéralement « au secours j’ai la grippe ») analyse les statuts Facebook de vos amis et vous indique qui il vaut mieux éviter pour rester en bonne santé ! En France, il existe un site du même acabit, appelé GrippeNet, qui invite les internautes à partager leur état de santé et à participer ainsi à la surveillance sanitaire du pays.

vendredi 11 octobre 2013

Domenico Maroli


Domenico Maroli (vers 1612-1676)
Euclide de Mégare s’habille en femme pour aller écouter les leçons de Socrate à Athènes
Huile sur toile - 139,5 x 223,5 cm
Paris, Galerie Canesso

jeudi 10 octobre 2013

CultureMATH fait peau neuve

Pendant plus d'une année, les auteurs travaillé à la création d'une nouvelle plateforme pour le site CultureMATH. Ce travail est maintenant terminé ! Les ressources ont toutes été rééditées et les anciennes URL sont redirigées automatiquement vers les nouvelles.
Pour cette sortie, CultureMATH livre quatre nouvelles ressources :
  • "Les monologues du chat", monologues écrits par Daniel Justens et interprétés par Anne-Isabelle Justens
  • Le quatrième chapitre du grand dossier "Le théorème chinois" : "Le mémoire d'Euler de 1740 : une première synthèse", par D. Daumas, M. Guillemot, O. Keller, R. Mizrahi, M. Spiesser
  • "Enseignement, mathématiques et modernité au XXe siècle : réformes, acteurs et rhétoriques", par Hélène Gispert
  • "Que vaut 0,999999... ?", conférence donnée par Benoit Rittaud

mercredi 9 octobre 2013

M@aths et tiques

M@ths et tiques est un site d'Yvan Monka. A découvrir.

mardi 8 octobre 2013

Rotation

lundi 7 octobre 2013

La chaussée des géants

La Chaussée des Géants est une formation volcanique située sur la côte d'Irlande du Nord. Elle se caractérise par environ 40'000 colonnes hexagonales verticales juxtaposées (colonnes ou orgues basaltiques). L'ensemble, érodé par l'action de la mer, évoque un pavage qui débute de la base de la falaise et disparaît dans la mer.



Pour en savoir plus : Wikipédia

jeudi 3 octobre 2013

La Logique, un aiguillon pour la pensée


La Logique, un aiguillon pour la pensée
Jean-Paul Delahaye
BELIN LITTERATURE ET REVUES (16 mars 2012)
224 pages

Présentation de l'éditeur
Ce livre est un recueil des articles que l'auteur a publiés dans la rubrique Logique et Calcul du magazine Pour la Science. La sélection a pour thème la logique dans toute sa diversité. Par exemple, elle peut concerner les mathématiques pures : L'infini est-il paradoxal en mathématiques, Libre arbitre et mécanique quantique ou Les limites logiques des mathématiques. Mais on la trouve aussi au coeur d applications concrètes. Ainsi, L'étonnante loi de Benford, selon laquelle un nombre pris au hasard, par exemple dans le journal, commence plus souvent par un « 1 » plutôt que par tout autre chiffre, permet de dépister les tricheurs. Ou encore, la logique qui aide à répondre à cette question d'actualité : La répartition idéale des biens existe-t-elle ? Jean-Paul Delahaye, avec son style et ses talents reconnus de vulgarisateur, nous fait même réfléchir aux liens qui unissent La belle au bois dormant, les extraterrestres et la fin du monde !

mercredi 2 octobre 2013

Accromath, volume 8.2

Le dernier numéro d'Accromath est sorti. A déguster sans modération en ligne ou au format papier.

mardi 1 octobre 2013

De la nature fractale du chou-fleur

vendredi 27 septembre 2013

Mode

jeudi 26 septembre 2013

Olympiades suisses de mathématiques 2013/2014

L'édition 2013-2014 des Olympiades suisses de mathématiques débutera en novembre. Il est temps de penser à s'inscrire, si on a moins de 20 ans...

Voir le site officiel

dimanche 22 septembre 2013

GeoGebra existe pour les tablettes

A télécharger sur ce site : www.geogebra.org/cms/fr/download/

samedi 21 septembre 2013

Une pente à 50%


Photo de Nicolas Quinodoz, prise au-dessus d'Aproz, en direction du village de Coor.

vendredi 20 septembre 2013

Brèves de mathématiques


Brèves de mathématiques
Dany-Jack Mercier
Editeur : Publibook; Édition : Cours (23 mai 2013)
Collection : Sciences Mathématiques
208 pages

Présentation de l'éditeur
Pourquoi parle-t-on du flocon de Von Koch ? Comment réagir à un jeu télévisé pour mettre toutes les chances de son côté ? Qu'est-ce que l'anthyphérèse ? Quand dit-on que deux longueurs sont incommensurables ? Peut-on devenir fou avec les aiguilles d'une horloge ? Où doit se placer un buteur de rugby pour marquer un essai ? Pourquoi une démonstration classique proposée en collège est-elle fausse ? Ces questions et beaucoup d'autres serviront de déclencheurs pour titiller notre esprit, nous faire réagir, chercher, soupeser, critiquer, construire, et par là même nous faire retourner dans l'univers coloré et fantasque des mathématiques. Suivons le lapin blanc aux yeux roses... À destination des étudiants, professeurs et autres amoureux éclairés des mathématiques, voici un recueil de « brèves » (défi lancé à soi-même, problèmes, réflexions pédagogiques...) dans lequel D.-J. Mercier fait montre, une nouvelle fois, et de sa passion et de sa virtuosité de « démonstrateur ». De la légèreté, de l'humour donc, mais encore de précieux conseils pour les candidats aux examens, de la rigueur intellectuelle et une volonté de transmettre à tous l'envie d'aiguiser sa raison et ses perceptions : voilà les lignes de force d'un ouvrage qui se potasse avec l'impression de redécouvrir les mathématiques...

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 >