Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

mardi 10 août 2021

S'il vous plaît.. dessine-moi une planète!

Comment un⋅e mathématicien⋅ne fait-il (ou fait-elle) pour dessiner Saturne ?

Lire l'article de Julie Levrault sur Images des mathématiques

samedi 3 avril 2021

Le corps a-t-il encore sa place dans l’enseignement à distance ?

En dehors de quelques tentatives de retour en présentiel qui restent minoritaires, voilà un an déjà que, dans le contexte universitaire français, nous enseignons à distance. La majorité des enseignants du supérieur, qui ont dû s’y former rapidement, et de manière imparfaite, constatent que les corps en sont affectés. Étudiants et enseignants passent de longues heures assis derrière leurs écrans, se dégourdissant les jambes dans les moments de pause pour aller à la cuisine se faire un café.
Au-delà du besoin d’exercice qui se fait de plus en plus ressentir dans nos corps engourdis, ce sont tous les éléments de la communication habituellement transmis par le corps qui sont bouleversés.

Lire l'article de Marion Tellier sur The Conversation

jeudi 1 avril 2021

Le cerveau apprend plus facilement quand on écrit à la main

Dans notre monde tout numérique, les enfants entrent en contact très tôt avec les ordinateurs et utilisent de plus en plus jeunes des claviers. Pourtant, écrire à la main recèle de nombreux avantages pour le cerveau, par rapport à l’écriture dactylographiée. Et si écriture et apprentissage étaient liés?

Lire l'article d'Elfie Suter sur Heidi.news

mardi 2 mars 2021

En cours ! La pandémie fait voler en éclats les schémas d'enseignement traditionnels

Quel enseignant n'a-t-il jamais été confronté au bruit d'un marteau-piqueur pendant son cours ? L'effet est en général le même : on s'agace et on peste, on cherche l'origine du parasite, on peut agir dessus (ou pas…).
Mais, en temps normal, tout finit par rentrer dans l'ordre, et on peut reprendre le cours de son activité pédagogique comme si de rien n'était.
La pandémie, c'est un marteau-piqueur qui s'impose, qui rentre par la fenêtre quand on veut fermer la porte, et qui petit à petit, envahit l'espace et les esprits, devient le centre de préoccupation de tous, pour finir par déstabiliser durablement les dispositifs d'enseignement traditionnels.

Lire l'article de Laura Abou Haidar sur The Conversation

mercredi 6 janvier 2021

L’évasion pour apprendre autrement : faire créer un « escape game » pédagogique

Les « escape game » ou jeux d’évasion grandeur nature sont une combinaison de plusieurs jeux type Cluedo, Mastermind, Qui est ce… où les joueurs (une équipe de quatre à huit joueurs) sont immergés non seulement dans les scénarios, mais surtout dans des lieux les plus invraisemblables à la recherche d’indices pour résoudre des énigmes et réaliser l’escape game (par exemple s’échapper d’une pièce).
En France, les salles proposant ce type de divertissement se multiplient partout avec près de 800 enseignes et 2000 scénarios pour le plaisir des petits et grands joueurs. A tester entre amis, familles, collègues (pour le team building), l’enseignement s’est également emparé de ce concept. Les escape games sont devenus des outils pour l’apprentissage via les serious escape games autrement dit jeu d’évasion pédagogique. Cette ludification ou ludicisation de l’enseignement fait partie des nombreuses formes de pédagogies innovantes.

Lire l'article d'Anne Couëdel-Courteille et Maryline Moulin sur The Conversation

vendredi 9 octobre 2020

Et si on faisait classe autrement ?

Les transformations dues à la révolution numériques et l’épidémie de Covid-19 a nous invitent à repenser les lieux et formes d’éducation. Désormais, il ne s’agit plus d’animer l’éternel débat autour de l’intégration, ou non, des outils numériques aux pratiques pédagogiques. Grâce à la multiplication des interfaces mobiles (ordinateur, smartphone, tablette) équipés d’une connexion Internet, on peut apprendre partout.

Lire l'article de Marion Voillot sur The Conversation

mercredi 26 août 2020

Enseigner avec un visage masqué : un défi ?

La crise sanitaire inédite à laquelle nous sommes confrontés aura un impact singulier sur la classe, avec l’introduction généralisée des masques. Leur port sera « systématique » en cette rentrée 2020. Masquer le visage des enseignants et de leurs élèves risque de constituer un facteur d’instabilité majeure dans la relation didactique. Il est nécessaire d’en prendre conscience pour anticiper les difficultés auxquelles tous seront confrontés lors de la réouverture des établissements.

Lire l'article de Laura Abou Haidar sur The Conversation

dimanche 16 août 2020

Demain c'est la rentrée !


samedi 30 mai 2020

Pédagogie à distance : les enseignements du e‑confinement

On ne peut se passer ni du social ni de l’éducation, ni des technologies qui nous connectent. C’est ce que cette crise pandémique nous montre et que ceux qui pratiquent la formation à distance soutiennent depuis longtemps. Celle-ci s’est radicalement transformée en « e-learning » ces dix dernières années, en fusionnant éducation ouverte et connectée avec médias sociaux, que ce soit sous la forme de MOOC ou de portails ouverts comme TEDx, Khan Academy, accessibles via YouTube notamment.

Lire l'article de Divina Frau-Meigs sur The Conversation

mardi 12 mai 2020

Quel sera le futur de l'éducation ? (Avec Bonjour Monde) | The Flares

lundi 4 mai 2020

Pédagogie à distance : les enseignements du e-confinement

On ne peut se passer ni du social ni de l’éducation, ni des technologies qui nous connectent. C’est ce que cette crise pandémique nous montre et que ceux qui pratiquent la formation à distance soutiennent depuis longtemps. Celle-ci s’est radicalement transformée en « e-learning » ces dix dernières années, en fusionnant éducation ouverte et connectée avec médias sociaux, que ce soit sous la forme de MOOC ou de portails ouverts comme TEDx, Khan Academy, accessibles via YouTube notamment.

Lire l'article de Divina Frau-Meigs sur The Conversation

mercredi 29 avril 2020

EdTechs : quelle place dans le monde d’après ?

L’essor d’Internet et des applications mobiles a donné naissance à une nouvelle filière économique, autour des technologies dédiées à la connaissance et la transmission, dites « EdTechs ». Employée aux États-Unis à partir de 2010, sous la plume de chercheurs américains, cette appellation recouvre toute une diversité d’acteurs proposant des classes virtuelles, des préparations interactives aux examens, des solutions d’apprentissage des langues ou encore du soutien scolaire, des aides à l’orientation.
Les outils développés peuvent s’adresser aux seules équipes éducatives, dans les secteurs éducatifs et privés, ou directement au grand public, et s’organisent désormais en trois segments bien différents : le scolaire de la maternelle au lycée, l’enseignement supérieur, et la formation professionnelle. Dans tous les cas, l’accès au marché est complexe puisque l’utilisateur est rarement le payeur…
L’expérience du confinement et la généralisation de l’enseignement à distance vont-elles durablement changer la donne pour ces entreprises ?

Lire l'article d'Alice Riou sur The Conversation

mercredi 8 avril 2020

Après 3 semaines de confinement, le bilan de Sophie Guichard (mathenvideo.fr)

dimanche 8 mars 2020

Les filles et les mathématiques

samedi 29 juin 2019

Crop circle de Blaesheim : les extraterrestres étaient des collégiens de sixième

Après l’apparition d’un "crop circle" (ou cercle de culture) à Saint-Hippolyte (Haut-Rhin) il y a quelques jours, celui découvert à Blaesheim (Bas-Rhin) ce mercredi 19 juin 2019 avait relancé les fantasmes. Il s’agit en fait d’un grand exercice de géométrie scolaire.

Lire l'article de Marc Schmitt sur France 3 Régions

1 2 3 4 5 6 7 >