Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

lundi 16 août 2021

Les “Tom” propulsent la Grande-Bretagne dans le haut du tableau des médailles olympiques

Avec neuf breloques dont cinq en or, les athlètes britanniques prénommés Tom contribuent grandement à la belle moisson de leur pays. S’il formait une nation olympique à part entière, ce groupe de compétiteurs occuperait la 11e place du classement des médailles devant l’Italie, s’amuse The Times.
“Ils ne disposent d’aucun logo, d’aucun drapeau, d’aucun hymne national”, relève The Times. Pourtant, une nouvelle délégation semble émerger des Jeux olympiques de Tokyo : la “Team Tom”.
Avec neuf breloques dont cinq en or, les athlètes britanniques prénommés Tom “contribuent de manière significative à la belle moisson de la Grande-Bretagne”, classée cinquième dans le tableau des médailles. Si ce groupe de compétiteurs “unis par le même prénom” faisait sécession, “ils seraient onzièmes devant l’Italie”, s’amuse le quotidien londonien.
Parmi les figures de proue, le plongeur Tom Daley a remporté le concours de plongeon synchronisé aux côtés de son coéquipier Matty Lee, tandis que Tom Dean a raflé l’or sur 200 mètres nage libre et 4 x 200 mètres nage libre. The Times l’assure, “la dynastie des Tom britanniques prend le relais de celle des Michael américains”, dont le règne a été symbolisé par les 28 médailles olympiques du nageur Michael Phelps et les quatre titres aux JO du sprinteur Michael Johnson.
Statistiquement, l’avènement de cette nouvelle délégation officieuse n’a rien d’une surprise, conclut le journal : depuis un demi-siècle, Thomas, dont Tom est le diminutif, occupe la deuxième place des prénoms les plus donnés aux nouveau-nés au Royaume-Uni.

Source : Courrier International

lundi 9 août 2021

JO de Tokyo 2021 : nos classements alternatifs au classique « médailles par pays »

Classement de la « lose », classement par habitants ou encore par « coût » d’une médaille rapporté au PIB… Définir quelles sont les nations gagnantes des Jeux olympiques dépend beaucoup de comment l’on compte.

Lire l'article de Pierre Breteau sur lemonde.fr

jeudi 5 août 2021

Pourquoi une tartine qui tombe atterrit-elle toujours du côté beurré ?

En 2001, Robert Matthews veut définitivement prouver sa théorie et fait appel à des centaines d'écoliers britanniques pour obtenir des résultats empiriques. Après des milliers de tests, il détermine la statistique tant attendue: le côté beurré se retrouve face contre terre dans 62% des cas. Sur 9821 chutes de toasts, 6101 ont fini du mauvais côté.

Lire l'article de Clarisse Portevin sur Slate.fr