Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

samedi 25 septembre 2021

Nombre parasite

Un nombre parasite est un nombre qui, s'il est multiplié par un certain entier n compris entre 2 et 9, voit sa représentation décimale inchangée à l'exception du dernier chiffre qui vient se placer au début.

Par exemple, 102564 est un nombre parasite car 102564 × 4 = 410256.

Le plus célèbre est 142857, bien connu des magiciens.

lundi 2 août 2021

Les anneaux borroméens


Aucun des trois anneaux n’est au dessus des deux autres. Chacun est au dessus d’un autre et en dessous d’un troisième. Impossible de les classer du plus haut au plus bas... Trois objets, pas de supérieur, pas d’inférieur, tous différents... Beau symbole.

Lire l'article d'Étienne Ghys sur Images des mathématiques

mardi 13 juillet 2021

Hypotrochoïde

En géométrie, les hypotrochoïdes sont des courbes planes décrites par un point lié à un cercle mobile roulant sans glisser sur et intérieurement à un cercle de base, le cercle roulant étant plus petit que le fixe. Ces courbes ont été étudiées par Albrecht Dürer en 1525, Ole Christensen Rømer en 1674 et Jean Bernoulli en 1725.
Le mot se compose des racines grecques hupo (au-dessous) et trokhos (la roue). Lorsque le cercle roule à l'extérieur, on a affaire à une épitrochoïde.


Source : Wikipédia