Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

jeudi 30 septembre 2010

Impatience parle des 100 ans de la société mathématique suisse

Impatience parle des 100 ans de la société mathématique suisse.

C'était hier sur RSR1....

vendredi 3 septembre 2010

Cédric Villani explique son amour des maths


Cédric Villani, 31 08 2010, France info
envoyé par FranceInfo. - L'info internationale vidéo.

Cédric Villani est l'un des deux mathématiciens français à avoir reçu récemment la médaille Fields. Il explique son amour des maths...

vendredi 11 juin 2010

Le pli cacheté de Döblin

Le pli cacheté de Döblin
France Culture 10.06.2010 - 14:00

Avec Marc Yor, Professeur à l'université Pierre et Marie Curie et membre de l'Académie des sciences, Marc Petit, romancier, essayiste, germaniste, auteur de L’équation de Kolgomoroff , Gallimard

Podcast à écouter sur le site de France Culture (60 minutes)

mercredi 9 décembre 2009

Molière, l'imposteur ?

Pierre Corneille serait l'auteur des principales pièces de Molière. Ce sont des analyses statistiques du langage qui le mettent en évidence. Explications de Dominique Labbé.

Si deux et deux sont quatre, alors Molière n'a pas écrit Dom Juan, signé Corneille.

Ce n'est pas un gag mais le livre publié aux éditions Max Milo par Dominique Labbé, spécialiste des outils statistiques de langage à l'Institut d'études politiques de Grenoble. Depuis plus de 30 ans, ces outils sont appliqués à l'analyse des textes. Lorsque les textes de Corneille et de Molière sont analysés, il en ressort qu'un seul auteur a écrit tragédies et comédies et cet écrivain est Pierre Corneille. Au 17e siècle, c'est une pratique assez courante que les textes de comédies proviennent d'un auteur et soient mises en scène par un comédien poète, en l'occurrence Molière. Dominique Labbé explique ses recherches entre mathématiques et littérature.
Il exposera ses recherches à Neuchâtel, le 9 décembre à 16h15 au séminaire Mathématiques et Société, Institut de mathématiques.

Ecouter cette chronique de Cécile Guérin.

jeudi 28 mai 2009

Petite histoire du nombre d’or

On le présente sous la lettre grecque φ (phi), il équivaut à 1,618… Architectes, peintres et artistes de la préhistoire à nos jours l’utilisent dans leurs réalisations. Petite histoire du nombre d’or !

vendredi 5 décembre 2008

Compter en 1619



Au hasard de ses déambulations sur le marché aux puces de Plainpalais à Genève, Alain Schärlig, historien du calcul, a découvert il y a quelques temps ce livre rarissime d'un auteur tombé dans l'oubli. Un livre d'arithmétique publié à Berne en 1619 a été découvert par hasard sur l'étalage d'un brocanteur genevois.

Ecouter la chronique d'Impatience


Compter en 1619 - Le livre d'arithmétique de Johan Rudolff von Graffenried vient d'être publié par son découvreur aux éditions PPUR. Cet ouvrage est composé de 702 pages et comporte un cours simple et précis pour expliquer aux lecteurs la manières de calculer. Un livre d’autant plus intéressant qu’il nous permet aujourd’hui de mieux connaître les mathématiques de l’époque.

mercredi 15 octobre 2008

La loi de Benford

Mon collègue Paul Jolissaint nous explique la loi de Benford (mp3 disponible durant un mois), mais aussi ses propres travaux autour de ce fameux chiffre 1.

Cette loi montre que dans la vie, le chiffre 1 est plus fréquent que le 2, lui-même plus fréquent que le 3, etc.
Par exemple, si vous gardez vos factures de courses pendant deux mois, que vous notez le premier chiffre de chaque prix et répétez l'expérience sur au moins deux cents valeurs, vous observerez que le chiffre 1 apparaît dans 30% des cas et le chiffre 2 dans 17,6%. Jusqu'au chiffre 9, qui apparaît le moins fréquemment, soit seulement dans 4, 6% des cas.
La loi de Benford marche aussi sur les valeurs d'une page de journal, la liste des longueurs des rivières, les nombre d'habitants des villes etc. Vous pouvez aller voir les tableaux que je mets à jour chaque année avec l'aide de mes élèves.

A la fin de l'émission vous entendrez "Connais-tu l'animal qui inventa le calcul intégral?", chanson interprétée par Evariste en 1967, Disc AZ.

mercredi 18 juin 2008

Maths et rap

Aujourd'hui, un petit clin d'oeil à Joëlle Pic Romain, animatrice sur RTN, qui propose chaque semaine la découverte d'un blog à ses auditeurs, avec une petite chronique diffusée vers 8h10. Cette semaine, elle parle de ce blog.
Et puisqu'on parle de radio, donc de musique, une petite chanson (paroles : Jean-Luc Romet, plus connu des blogueurs sous le nom de professeur Rometus ; musique : Daniel Gosset).

Télécharger le titre en MP3 de Math'Rap - Version courte

jeudi 22 mai 2008

Suites de Fibonacci aléatoires

Au XIIIe siècle, le mathématicien italien Leonard de Pise, plus connu sous le nom de Fibonacci, a proposé ce qui est pour nous le tout premier exemple de modélisation mathématique de l'évolution d'une population. Simpliste d'un point de vue démographique, la construction de Fibonacci est en revanche d'une incomparable richesse mathématique. En introduisant une dose d'aléatoire dans la règle donnée par Fibonacci, on construit de nouvelles suites dont l'étude relève de la théorie des nombres autant que des probabilités.

Ecouter (ou voir) la conférence de Benoît Rittaud (74 minutes)

mardi 11 mars 2008

La marche aléatoire du soldat Doblin

Voici un documentaire sur Wolfgang Doeblin, une des grandes figures du calcul probabiliste moderne (1915-1940), à écouter sur France culture.

Jeune mathématicien juif français d’origine allemande, fils de l’écrivain Alfred Döblin (1878-1957), auteur de Berlin Alexanderplatz (1929). Durant la guerre, il fut incorporé comme soldat de deuxième classe au 291e régiment d’infanterie sous le nom de Vincent Doblin. Dans sa cabine de télégraphiste, il commença en 1939 à Sécheval, dans les Ardennes, une note sur l’équation de Kolmogorov. L’ayant terminée en 1940 à Athienville, en Meurthe-et-Moselle, il l’adressa sous pli cacheté à l’Académie des sciences de Paris. Accepté en séance du 26 février 1940, ce document fut rendu public le 18 mai 2000. Au-delà de son intérêt pour les mathématiques, notamment pour la théorie contemporaine des probabilités, ce document rappelle la fin tragique de ce jeune docteur ès sciences mathématiques (1938). En effet, le 21 juin 1940, alors que son bataillon est encerclé par la Wehrmacht à Housseras dans les Vosges, il se donne la mort afin de ne pas tomber entre les mains des nazis.

jeudi 6 décembre 2007

Les démons de Gödel

Philosophie, folie et mathématique: le monde de Kurt Gödel par Pierre Cassou-Noguès.
Les démons de Gödel : Logique et folie est le nouvel ouvrage de Pierre Cassou-Noguès paru aux Editions du Seuil.
Kurt Gödel (1906-1978) est l’un des plus grands logiciens de l’histoire. En 1931, il publie son théorème de l’incomplétude et ainsi bouleverse les fondements des mathématiques. A côté de son travail sur la logique Gödel a également laissé des milliers de page de notes philosophiques qui ouvrent sur un monde fantastique peuplé d’anges et de démons.
Dans Les démons de Gödel, Pierre Cassou-Noguès analyse ces idées bizarres que Kurt Gödel a essayé durant toute sa vie de rassembler en un système logiquement cohérent.
Pierre Cassou-Noguès est agrégé de mathématique et docteur en philosophie, chargé de recherche au CNRS.

Ecouter l'émission (Les temps qui courent, 7 novembre 2007)

samedi 27 octobre 2007

Euler le Magnifique

Voici l'enregistrement de l'émission SONAR, diffusée le 1er juillet 2007 sur la radio suisse Espace 2. Cette émission de deux heures (!) était consacrée à Euler. Un grand merci à Anne-Marie Rhyn, animatrice de l'émision, qui m'a fait parvenir les fichiers mp3.

Evocation de la vie et de l'œuvre considérable du grand mathématicien bâlois.

"Incomparable géomètre", "le plus grand mathématicien de son temps", "le prince des mathématiques", … Les superlatifs ne manquent pas pour désigner Leonhard Euler. Il est vrai que son œuvre est impressionnante: des centaines de textes - articles et livres - sur les questions mathématiques les plus diverses et également sur des sujets de physique, d'astronomie, d'optique, de géographie, sur des problèmes pratiques concernant l'artillerie ou la navigation, sur des curiosités qui intéressaient le public savant de son époque (les carrés magiques, les jeux de damier ou de cartes, ses célèbres "ponts de Königsberg"). Dans cette production prolifique, beaucoup de découvertes qui ont marqué l'histoire des mathématiques.

On en oublierait presque que Leonhard Euler n'était pas seul, qu'il doit beaucoup à ses collègues bâlois de la famille Bernoulli, qu'il s'inscrit dans le grand mouvement scientifique des Lumières, qu'il a beaucoup échangé avec les savants de son temps, et que son activité aux Académies de Saint-Pétersbourg et de Berlin l'a mis en relation avec l'Europe entière.
L'image du sédentaire, fou de travail, qui finit isolé dans la cécité, mérite donc d'être réévaluée.

avec:

  • Gerhard Wanner, mathématicien, professeur à l'Université de Genève
  • Pierre-Alain Cherix, mathématicien, maître d'enseignement et de recherche à l'Université de Genève
  • Siegfried Bodenmann, historien des sciences, qui travaille sur la Correspondance d'Euler et a collaboré au livre de Philippe Henry, Leonhard Euler: "incomparable géomètre" (éd. M&H /MHS)
  • Srishti Chatterji, mathématicien, éditeur des Lettres à une princesse d'Allemagne (éd. PPUR)
  • Pierre Cartier, mathématicien, professeur à l'Université de Paris-Jussieu (intervention dans le cadre du séminaire Musique et mathématiques de l'ENS)
  • Lectures: Yves Jenny
Par Anne-Marie Rhyn, avec la collaboration de Didier Rossat

Ecouter la première partie (mp3, 52 minutes)
Ecouter la seconde partie (mp3, 68 minutes)

mercredi 17 octobre 2007

Emission radio avec Denis Guedj

Les mathématiques sont utilisées dans de nombreuses sciences. Explications.
Bien que science exacte, elles sont aussi une occasion de rêver et peuvent se révéler proches de la poésie.
Peut-on expliquer le monde sans les mathématiques? Quelles sont leurs applications? Quels liens entretiennent les mathématiques avec les autres sciences? En quoi la notion mathématique de l'infini a-t-elle bouleversé notre monde?
Pour tenter de répondre à ces nombreuses questions, Impatience reçoit Denis Guedj, mathématicien et professeur d'histoire des sciences à l'Université de Paris-VIII.

Ecoutez l'émission (15.10.2007, mp3, 35')

jeudi 16 mars 2006

Les fourmis, muses des mathématiciens

La recherche opérationnelle est une science qui utilise les mathématiques et l’informatique pour optimiser la production de biens. Dans ce domaine, des scientifiques s’intéressent aux fourmis. En effet, le comportement de ces insectes inspire des algorithmes.
Les fourmis sont remarquables d’efficacité pour trouver le plus court chemin. Les scientifiques peuvent transformer ce comportement en algorithme, et appliquer cet algorithme à la résolution d’un problème, comme l’ordre des voitures sur une chaîne de montage, le tracé d’une ligne de pylônes ou la configuration des routes.
Sophie-Andrée Blondin a interviewé pour l'émission radio "les années lumières" Caroline Gagné, professeure en recherche opérationnelle au département d’informatique et de mathématique de l’Université du Québec à Chicoutimi.

Écoutez l'entrevue.

lundi 23 janvier 2006

Jean-Marie De Koninck

L’équipe des Années lumière a remis le titre de Scientifique de l’année de Radio-Canada 2005 au mathématicien Jean-Marie De Koninck, de l’Université Laval, à Québec.
Il a été choisi pour avoir conçu et réalisé le projet SMAC (Sciences et mathématiques en action). Ce projet veut éveiller et renforcer, chez les jeunes, l’intérêt pour les mathématiques et la science. Pour notre équipe, il s’agit là d’un très bel exemple de sensibilisation du public à la science.

Ecouter l'entrevue

< 1 2 3 4 >