Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

jeudi 30 novembre 2017

Séminaire Mathématiques et Société

Séminaire Mathématiques et Société

« Cryptanalyse du Code de Vigenère »
Conférencier : Prof. David-Olivier Jaquet-Chiffelle, Uni Lausanne

Mercredi 6 décembre 2017 à 16h15
Auditoire Louis-Guillaume, ALG, F 200
Rue Emile-Argand 11
2000 Neuchâtel

Le séminaire est ouvert au public.

Résumé
Le code de Vigenère est un algorithme de chiffrement qui fut considéré historiquement comme incassable. Les Confédérés américains l’ont utilisé pendant la guerre civile dans les années 1860. Aujourd'hui, on sait comment attaquer le Code de Vigenère. Il existe toutefois une exception : lorsque la clé est parfaitement aléatoire et aussi longue que le texte à chiffrer, on obtient le chiffre de Vernam qui, lui, est réellement incassable… D'ailleurs, cette version du Code de Vigenère redevient d’actualité avec l’avènement de la cryptographie quantique.
La cryptanalyse du Code de Vigenère illustre et fait ressortir plusieurs principes fondamentaux de la cryptanalyse qui restent valides en 2017. Différents outils mathématiques seront présentés ; ils relient « invariants » de la langue naturelle, statistique, probabilité et géométrie dans l’espace pour extraire les propriétés de la clé de chiffrement.

Organisation : Paul Jolissaint, Institut de Mathématiques, Emile Argand 11, 2000 Neuchâtel

lundi 13 novembre 2017

Le problème des trois corps possède des centaines de solutions

Par simulation, des chercheurs ont trouvé des centaines de solutions à un problème qui hantait astronomes et mathématiciens depuis Newton : dans quels cas trois corps célestes arrivent-ils à maintenir des orbites stables ?

Lire l'article de Roman Ikonicoff sur Science et Vie.com