L’apparition du Covid-19 a mis en lumière les modèles épidémiologiques. Afin de mieux les comprendre et cerner leurs limites, nous en avons construit un.

Lire l'article de Nicolas Mondon et Santino Nanini sur Le Figaro