Le blog-notes mathématique du coyote

 

Extra
Langues :

Editorial

Ce blog a pour sujet les mathématiques et leur enseignement au Lycée. Son but est triple.
Premièrement, ce blog est pour moi une manière idéale de classer les informations que je glâne au cours de mes voyages en Cybérie.
Deuxièmement, ces billets me semblent bien adaptés à la génération zapping de nos élèves. Ces textes courts et ces vidéos, privilégiant le côté ludique des maths, pourront, je l'espère, les intéresser et leur donner l'envie d'en savoir plus.
Enfin, c'est un bon moyen de communiquer avec des collègues de toute la francophonie.

lundi 15 mai 2006

Quiz informatisés

Depuis quelque temps, j'ai mis à disposition de mes élèves des quiz en ligne avec lesquels ils pourraient s'auto-évaluer avant une épreuve (j'utilise le conditionnel car je ne suis pas sûr que les élèves profitent vraiment de cette possibilité: pour des questions de temps sans doute, ils préfèrent aller directement au corrigé sans vraiment essayer de répondre). La structure est terminée, il faut encore maintenant remplir la base de données de questions. Je vise à moyen terme un stock de 200 questions.
L'idée est que les élèves puissent voir où ils en sont. Les réponses sont donc contrôlées et notées. Afin qu'ils puissent s'améliorer, une réponse courte mais complète est fournie, ainsi que l'endroit du cours où ils peuvent retrouver la théorie.
Pour la confection de ces QCM, j'ai dû apprendre les rudiments de PHP et de Mysql. Ce n'est pas très difficile, mais cela prend quand même du temps. Je me suis inspiré de my_quiz_php, que j'ai adapté à mes besoins. C'est toujours plus facile de partir de quelque chose qui existe, surtout quand on débute avec un nouveau langage de programmation.
Il existe aussi d'autres solutions si on n'a pas envie de se mettre à la programmation: AC_EXAMENS est une plate-forme de tests informatisés, disponible pour un prix modique. Je n'ai pas testé, mais ça a l'air pas mal.
Une solution plus globale est la plate-forme Claroline, qui permet de gérer des classes virtuelles. Parmi les nombreuses fonctionnalités (agenda, annonces, forum, ...), il y a possibilité de faire des exercices en ligne. Je suis en train de tester cette plate-forme et elle me semble très bien. Je pense l'utiliser intensivement l'année prochaine avec ma classe d'option math-physique. Je ferai part de mes conclusions dans ce blog.

dimanche 14 mai 2006

Les chiffres dans Lost

A partir de demain, TF1 rediffuse la première saison de la série Lost. Je ne suis pas particulièrement fan, mais il semblerait que les chiffres jouent un rôle important dans l'intrigue.
Que signifient donc ces nombres (4 8 15 16 23 42) apparus lors du dix-huitième épisode, La loi des nombres (Numbers) ?

4-8-15-16-23-42

De nombreux sites se perdent en théories et conjectures, comme une recherche sur Google peut le montrer. Il pourrait donc être intéressant de regarder cette série sous l'angle des chiffres, afin de trouver une éventuelle signification cachée.

Sources

samedi 13 mai 2006

Le cas de Sophie K.

Au théâtre national de Chaillot se joue actuellement une pièce dont l'héroïne est une mathématicienne russe: Sofia Kovalevskaïa. Elle fut la première femme au monde à obtenir un doctorat de mathématiques, en 1874 à l'université de Göttingen. Voici la présentation qu'en fait l'auteur.

Sophie Kovalevskaïa : une rencontre
J’ai rencontré Sophie K., comme on rencontre une femme, par hasard ; après coup le hasard se change parfois en nécessité. Ce jour-là, je baguenaudais au BHV – j’aime beaucoup le BHV ; le BHV devrait sponsoriser tous mes spectacles (ah ! le sous-sol du bricolage, quelle invitation à l’art, d’un bricolage l’autre…) –, quand passant par hasard au rayon livres du magasin, je vis, au bout de sa gondole, Sophie qui m’attendait. Il y a souvent des gondoles dans les histoires d’amour. Le nom russe, le prénom, ce titre, Une nihiliste, sur la couverture cette femme un peu triste qui marche d’un pas décidé, vers son destin sans doute : je tombe en arrêt. Je prends le livre. Aussitôt festival de synapses sous mon crâne : elle a été admirée par Darwin, me dit la quatrième de couverture. Darwin : justement j’étais en pleine évolution ! (certains se souviennent peut-être encore des Variations Darwin ici-même). Voilà : Darwin passe le témoin, Sophie entre dans ma vie et dans mon théâtre. Elle avait vraiment toutes les raisons d’y entrer. Sophie était même trop belle : mathématicienne et écrivain, elle met en équation la toupie et sa jeunesse en roman ; elle laisse son nom à un théorème (avec Cauchy) et signe un grand drame (avec l’écrivain suédois Charlotte Leffler), c’est donc qu’elle tente, sinon de réconcilier, du moins de concilier l’invention mathématique et l’imagination littéraire. Il y a là de quoi intriguer un théâtre qui, depuis quelques temps, se risque du côté de chez les savants. Avouez qu’il serait bien intéressant d’être dans le secret de ce cerveau amphibie ! D’où la gageure d’y installer notre scène et de tâcher de voir ce qui s’y passe, comment y coexistent la poésie ou la prose avec les équations aux dérivées partielles, le désir d’émancipation et les intégrales abéliennes dégénérées, etc. Sophie K., c’est une oeuvre et une vie qui fut aussi un roman. Une vie brève (elle meurt à quarante et un ans en 1891) mais qui épouse son époque et s’y épuise : enfance et adolescence d’une aristocrate russe touchée par les idées nouvelles, mariage blanc pour quitter sa famille et partir faire des études, exil, l’Allemagne pour étudier les mathématiques mais sans avoir le droit de fréquenter l’université, la France de la Commune, la Suède qui lui donnera son poste de professeur d’université, le premier attribué à une femme en Europe. Et ce talent pour être aux bons endroits pour rencontrer les bonnes personnes : Dostoïevski, George Eliot, Herbert Spencer, Darwin, Tchekhov comme aussi le grand mathématicien allemand Weierstrass ou Poincaré. Une telle vie, c’est tout un monde. Les présentations sont faites : que la représentation commence.

Jean-François Peyret

A voir: un extrait du spectacle

vendredi 12 mai 2006

Worldmapper


Non, celui qui a dessiné cette carte du monde n'a pas fumé la moquette! Ce sont deux scientifiques très sérieux, Mark Newman et Michael Gastner, qui ont développé une nouvelle manière de représenter les statistiques. Plutôt que des tableaux de chiffres indigestes, ils ont pensé à utiliser la carte du monde et à déformer les pays en les gonflant ou en les dégonflant.
La carte ci-dessus montre la distribution mondiale des personnes âgées de plus de 65 ans. On voit très bien que les personnes âgées se concentrent dans les pays occidentaux et le Japon, car ces pays sont hypertrophiés. Les couleurs représentent le pourcentage des "vieux" dans la population locale.
On peut retrouver beaucoup d'autres cartes à l'adresse www.worldmapper.org.

mercredi 10 mai 2006

JavaGrapheur

Javagrapheur est une applet java qui permet de tracer des courbes. Il est gratuit et en français. Il permet de dessiner deux fonctions sur le même dessin et faire des compositions de deux fonctions. Un outil simple et pratique si on n'a pas son grapheur préféré sous la main.

mardi 9 mai 2006

Siam

Grand amateur de jeu, j'ai découvert récemment un jeu à deux que je trouve extraordinaire : Siam. D'abord, il y a l'esthétique parfaite (voir photo). Des éléphants et des rhinocéros se battent pour être les premiers à enlever du plateau de jeu un des trois rochers. Les règles du jeu sont très simples, les parties courtes mais intenses, car à chaque coup, tout est remis en question. On peut apparenter ce jeu à Abalone (jeu que, personnellement, je n'aime pas du tout), en plus épuré. Le seul point négatif est le prix, mais à mon avis, cela en vaut vraiment la peine.

A voir : TricTrac - jeux : Siam

dimanche 7 mai 2006

Puzzle World

Le site Puzzle World contient des informations sur les plus beaux casse-tête mécaniques du monde. La plupart des casse-tête présentés ne sont pas disponibles en magasins, mais ont été créés et construits par de petits artisans, et souvent fabriqués en bois. Cependant, afin de fournir des exemples représentatifs des différentes catégories, des casse-tête produits de manière industrielle sont aussi présentés.

samedi 6 mai 2006

Margarita Philosophica


MARGARITA PHILOSOPHICA - 1508 - Gregor Reisch

Cette gravure met en scène Boethius (à gauche), Pythagore (à droite) et Dame Arithmétique. L'illustration montre que l'algoriste (Boethius qui fait un calcul en utilisant des nombres Indou-Arabes) triomphe de l'abaciste (Pythagore qui fait une somme en utilisant un abaque).

jeudi 4 mai 2006

Bac à maths

Bac à maths est un site consacré aux Mathématiques et à leur enseignement. Plus de 2000 pages de documents étoffés utiles aux lycéens, étudiants et professeurs, niveau lycée et supérieur.

lundi 1 mai 2006

Etes-vous callipyge ?

Peu de femmes diront qu'elles ont un derrière parfait. Pour celles qui ont besoin de se rassurer, un scientifique vient à leur secours en leur donnant une formule qui définit le postérieur parfait. Elle évalue la forme, le tonus, la fermeté et la symétrie.
L'équation magique est (S+C) x (B+F)/T = V.
S est la forme globale ou le tomber de fesses, C réprésente la "sphéricité" des fesses, B mesure le tonus, tandis que F quantifie la fermeté. V est le rapport (tour de hanche)/(tour de taille) et T mesure la texture de la peau et la présence de cellulite.
C'est David Holmes, un conférencier en psychologie à la Manchester Metropolitan University, Angleterre, qui a inventé cette formule. Il a demandé à 2000 femmes de Grande-Bretagne d'évaluer leur derrière en utilisant une échelle de points simple. Par exemple, celles qui pensaient qu'il ressemblait à une beignet écrasé mettait un point pour la forme, tandis que celles avec une petite pêche marquaient le maximum de cinq points. Les points étaient ensuite entrés dans la formule et les derrières dont le score avoisinaient 80 points étaient les plus proches de la perfection.
"Le derrière féminin parfait est ferme au toucher et a une élasticité qui empêche les rebonds ou les tressaillements indus, tout en paraissant souple et sans défaut", dit le Dr Holmes. "Des cuisses fines et un rapport (tour de hanche)/(tour de taille) de 0.7 vont composer le derrière parfait."
Le Dr Holmes dit que Kylie Minogue, dont la carrière a été relancée par le port de shorts ultra-courts, pourrait sans doute approcher de très près le score parfait de 80. "Kylie aurait un score extraordinaire pour la sphéricité et la symétrie. Son derrière est quasiment parfait dans ces domaines", dit-il. "Bien que personne, bien sûr, ne puisse être sûr de la fermeté et de la texture du derrière de Kylie, les photos des journaux montrent une musculation évidente, et il est probable qu'elle ait un grand score dans ces domaines aussi."
Les recherches du Dr Holmes's montrent que les hommes et les femmes ont des opinions différentes au sujet des plus beaux postérieurs. Tandis que les femmes préfèrent le derrière plus grand et plus courbé de Jenifer Lopez, les hommes trouvent plus agréable l'impertinente symétrie de celui de Kylie Minogue.

Source : The Sunday Times : Have you got the definitive derriere?, 9 avril 2006

< 1 2