Seshat : Chongzhi Zu

Chongzhi Zu (Chine)

Jiankang, 429 - 501

Biographie

Zu Chongzhi (ZU est le nom de famille) est un mathématicien chinois et astronome pendant les dynasties Song et Qi (des dynasties du Sud).
Zu Chongzhi est né en 429 à Jiankang (aujourd'hui Nankin). Sa famille a historiquement été impliquée dans la recherche astronomique, et ainsi, lorsqu'il était enfant, Zu Chongzhi fut exposé aux mathématiques et à l'astronomie. Lorsqu'il était encore un enfant, son talent lui donna une grande réputation. Lorsque l'Empereur Xiaowu l'entendit, il fut envoyé à une académie, la « Hualin Xuesheng », pour poursuivre la recherche. En 461 à Nanxu (aujourd'hui Zhenjiang dans le Jiangsu) il fut engagé pour travailler au bureau du gouverneur local.

Biographie dans MacTutor : http://www-history.mcs.st-and.ac.uk/Biographies/Zu_Chongzhi.html (consulter la traduction automatique)


Travaux en mathématiques

Dans la Chine antique, on savait déjà que pour un cercle d'un mètre de diamètre, sa circonférence mesure un peu plus de trois mètres... C'est sur ce « un peu plus » que les mathématiciens ne sont pas tombés d'accord. Liu Hui, un mathématicien chinois de l'époque ancienne a, lui, mis au point la méthode de geyuan pour définir le nombre pi : il s'agissait en fait de calculer la circonférence du polygone régulier inscrit dans le cercle, ce qui permettait d'obtenir un résultat très proche de la réalité, mais avec toutefois une marge d'erreur de 0,001%.
Zu Chongzhi, de son côté, a pu affiner ce calcul avec une marge d'erreur de seulement 0,00001%. Et il a ainsi obtenu une valeur pour le nombre pi oscillant entre 3,1415926 et 3,1415927. Quant à sa méthode de calcul, elle reste difficile à préciser. S'il avait utilisé celle de Liu Hui, il aurait dû calculer le périmètre d'un polygone régulier à 16000 côtés!
Les mathématiciens étrangers ont obtenu la même valeur pour ce nombre pi un millier d'années après Zu Chongzhi. Pour saluer la contribution de ce mathématicien antique chinois, le nombre pi porte donc aussi le nom de « nombre de Zu ».
Par ailleurs, Zu Chongzhi et son fils ont trouvé une formule de calcul des volumes des sphéroïdes. Cette méthode s'appelle aujourd'hui le principe Cavalieri, du nom d'un mathématicien italien. Mais Cavalieri est parvenu à cette découverte plus de 1000 ans après Zu et son fils. Pour honorer donc le père et le fils, le monde mathématique s'accorde à appeler aussi cette formule de calcul « le principe Zu ».


Lieu de naissance

Nom à l'époque : Jiankang

Pays à l'époque : Chine



Nom actuel : Nankin

Pays actuel : Chine

Agrandir le plan


Mathématiciens contemporains de Chongzhi Zu

Situer Chongzhi Zu dans la chronologie des mathématiciens