Seshat : Vincenzo Viviani

Vincenzo Viviani (Italie)

Florence, 5 avril 1622 - Florence, 22 septembre 1703

Biographie

Vincenzo Viviani est un mathématicien et physicien italien, disciple de Galilée.
Viviani naît et grandit à Florence et fait ses études dans une école jésuite. Lorsque ses capacités intellectuelles sont remarquées, le Grand-duc Ferdinand II de Médicis lui alloue une bourse pour l'achat de livres de mathématiques. Il devient pupille de Torricelli et travaille sur la physique et la géométrie.
Il est assistant de Galilée en 1639 jusqu'à la mort de ce dernier en 1642. De 1655 à 1656, il édite la première édition d'un recueil de ses travaux.
En 1666, la réputation de Viviani en tant que mathématicien est reconnue dans toute l'Europe. Il commence à recevoir de nombreuses propositions d'emploi. La même année, Louis XIV lui propose un poste à l'Académie Royale et Jean II de Pologne le poste d'astronome. De peur de perdre Viviani, le Grand Duc le nomme mathématicien de la Cour. Viviani l'accepte et décline les autres propositions.
En son hommage, un cratère lunaire porte son nom.

Biographie dans MacTutor : http://www-history.mcs.st-and.ac.uk/Biographies/Viviani.html (consulter la traduction automatique)


Travaux en mathématiques

Il publie en 1659 un important traité sur les coniques. En 1690, Viviani publie une traduction des élements d'Euclide.
On lui doit le théorème de Viviani, utilisé dans les diagrammes statistiques triangulaires:

La somme des distances d'un point intérieur à un triangle équilatéral aux trois côtés est égale à sa hauteur.

et le problème de la voûte quarrable (1692), qui sera résolu par Wallis: trouver une fenêtre dans une voûte hemisphérique de sorte que le reste de la voûte soit quarrable, c'est-à-dire dont l'aire puisse s'écrire c2, où c est un nombre constructible à la règle et au compas.


Lieu de naissance

Nom à l'époque : Florence

Pays à l'époque : Italie



Nom actuel : Florence

Pays actuel : Italie

Agrandir le plan


Mathématiciens contemporains de Vincenzo Viviani

Situer Vincenzo Viviani dans la chronologie des mathématiciens

Isaac Barrow (1630 - 1677)
Jean Bernoulli (1667 - 1748)
Jacques Bernoulli (1654 - 1705)
William Brouncker (1620 - 1684)
Jacques Cassini (1677 - 1756)
Bonaventura Francesco Cavalieri (1598 - 1647)
Tommaso Ceva (1648 - 1737)
Giovanni Ceva (1647 - 1734)
Roger Cotes (1682 - 1716)
Guillaume François Antoine de L'Hôpital (1661 - 1704)
Abraham de Moivre (1667 - 1754)
Girard Desargues (1591 - 1661)
René Descartes (1596 - 1650)
Nicolas Fatio de Duillier (1664 - 1753)
Pierre de Fermat (1601 - 1665)
Luigi Guido Grandi (1671 - 1742)
James Gregory (1638 - 1675)
David Gregory (1659 - 1708)
Paul Guldin (1577 - 1643)
Jakob Hermann (1678 - 1733)
Johann van Waveren Hudde (1628 - 1704)
Christiaan Huygens (1629 - 1695)
Jean Charles de La Faille (1597 - 1652)
Gottfried Wilhelm von Leibniz (1645 - 1716)
John Machin (1680 - 1751)
Marin Mersenne (1588 - 1648)
Isaac Newton (1642 - 1727)
William Oughtred (1574 - 1660)
Jacques Ozanam (1640 - 1717)
Blaise Pascal (1623 - 1662)
Jacopo Francesco Riccati (1676 - 1754)
Michelangelo Ricci (1619 - 1682)
Gilles Personne de Roberval (1602 - 1675)
Michel Rolle (1652 - 1719)
Takakazu Seki (1642 - 1708)
Evangelista Torricelli (1608 - 1647)
Frans van Schooten (1615 - 1660)
Pierre Varignon (1654 - 1722)
John Wallis (1616 - 1703)
Christopher Wren (1632 - 1723)