Seshat : Christiaan Huygens

Christiaan Huygens (Pays-Bas)

La Haye, 14 avril 1629 - La Haye, 8 juillet 1695

Biographie

Christiaan Huygens est un mathématicien, un astronome et un physicien néerlandais.
Christiaan Huygens est né en juillet 1629, au sein d’une famille dévouée à la lignée des princes d’Orange. Refusant de suivre son père Constantijn et son frère Lodewijk dans la voie de la diplomatie, il se consacre dès son plus jeune âge aux mathématiques et, plus particulièrement, à la mécanique théorique. Son père étant un ami fidèle de Descartes (qui lui a envoyé dans une lettre un célèbre Traité de mécanique), les commentateurs de l’œuvre de Huygens ont toujours identifié le style rationaliste de Christiaan à une sorte d’attachement à l’école cartésienne. Sil est vrai que Huygens part très souvent des questions posées – et non résolues - par Descartes, on ne peut cependant annexer ses recherches à une simple émanation de la physique cartésienne : le personnage déborde ces limites trop étroites.
Huygens en effet, par sa position dans le siècle, permet de jeter un pont entre l’œuvre de Galilée en philosophie naturelle, et celle de Newton.
Ses premières recherches en mathématiques sont liées à la mesure des surfaces, et en physique il a réalisé de nombreuses études qui suivent le modèle galiléen: l'équilibre des solides, l’étude du mouvement et du repos considérés en tant qu'états relatifs, la chute libre et le mouvement composé des corps projetés. Nommé, dès la création, en 1666, membre de l’Académie royale des sciences, il demeure presque vingt ans à Paris où il a publié ses travaux plus importants.

Biographie dans MacTutor : http://www-history.mcs.st-and.ac.uk/Biographies/Huygens.html (consulter la traduction automatique)


Travaux en mathématiques

Huygens est généralement crédité pour son rôle appréciable dans le développement du calcul moderne, en particulier pour avoir développé les techniques de sommation et d'intégration nécessaires à la découverte de l'isochronisme de la cycloïde. Il s'est opposé à Leibniz, à la fin de sa vie, dans la mesure où il lui a semblé que le calcul infinitésimal n'était au fond qu'une affaire de langage, la géométrie devant seule intervenir dans la mise en forme mathématique des phénomènes. Le calcul ne serait en quelque sorte que l'automatisation de procédures de démonstrations qu'un géomètre avisé sait produire par d'autres moyens. Le développement du calcul infinitésimal à la fin de sa vie lui montrera tout de même (on le sait par sa correspondance avec Leibniz et l'Hospital) la puissance de cet outil dont il avait cependant raison de dénoncer l'obscurité et l'absence de rigueur mathématique.
Après que Blaise Pascal l'eut encouragé à le faire, Huygens écrivit le premier livre sur la théorie des probabilités, qui fut publié en 1657.


Livres et articles en ligne

Lieu de naissance

Nom à l'époque : La Haye

Pays à l'époque : Pays-Bas



Nom actuel : La Haye

Pays actuel : Pays-Bas

Agrandir le plan


Mathématiciens contemporains de Christiaan Huygens

Situer Christiaan Huygens dans la chronologie des mathématiciens

Isaac Barrow (1630 - 1677)
Jean Bernoulli (1667 - 1748)
Jacques Bernoulli (1654 - 1705)
William Brouncker (1620 - 1684)
Giovanni Ceva (1647 - 1734)
Tommaso Ceva (1648 - 1737)
Guillaume François Antoine de L'Hôpital (1661 - 1704)
Abraham de Moivre (1667 - 1754)
Girard Desargues (1591 - 1661)
René Descartes (1596 - 1650)
Nicolas Fatio de Duillier (1664 - 1753)
Pierre de Fermat (1601 - 1665)
Luigi Guido Grandi (1671 - 1742)
David Gregory (1659 - 1708)
James Gregory (1638 - 1675)
Johann van Waveren Hudde (1628 - 1704)
Jean Charles de La Faille (1597 - 1652)
Gottfried Wilhelm von Leibniz (1645 - 1716)
Isaac Newton (1642 - 1727)
William Oughtred (1574 - 1660)
Jacques Ozanam (1640 - 1717)
Blaise Pascal (1623 - 1662)
Michelangelo Ricci (1619 - 1682)
Gilles Personne de Roberval (1602 - 1675)
Michel Rolle (1652 - 1719)
Takakazu Seki (1642 - 1708)
Frans van Schooten (1615 - 1660)
Pierre Varignon (1654 - 1722)
Vincenzo Viviani (1622 - 1703)
John Wallis (1616 - 1703)
Christopher Wren (1632 - 1723)